Patrick Blanc, l'homme des murs végétaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Patrick Blanc, l'homme des murs végétaux

Message  Ulysse92 le Sam 8 Déc 2012 - 19:19



Hotel départemental des Hauts de Seine



Cliquez ici => Site de Patrick Blanc

Patrick Blanc né en 1953, est chercheur au CNRS et spécialiste des plantes de sous-bois tropicaux. Il est inventeur du concept des « murs végétaux » qui permettent d’introduire la biodiversité sur les murs en béton des villes.


Patrick Blanc a écrit:La superposition de trois éléments (cadre métallique, feuille de PVC expansé, nappe d’irrigation) compose le Mur Végétal, qui est ainsi dissocié du bâti. Celui-ci est d’abord constitué du cadre métallique auto-portant ou chevillé sur un mur de façade existant. Ce cadre crée un coussin d'air de quelques centimètres entre la façade et le Mur Végétal, qui assure une isolation contre le froid en hiver et contre la chaleur en été. Ce vide protège également la façade des intempéries et de la pollution, tout en créant un espace infranchissable par les racines. Sur le cadre métallique, on rivète la plaque de PVC expansé de 10 millimètres d’épaisseur, qui garantit l’étanchéité ainsi que la rigidité et l'homogénéité de la surface à végétaliser. La nappe d’irrigation est un feutre en polyamide de 3 millimètres d'épaisseur, qui est agrafé sur le PVC. C'est sur ce feutre imputrescible, à fort pouvoir de capillarité et de rétention d'eau, que se développent les racines des plantes. Celles-ci sont installées sous forme de graines, de boutures ou de plantes adultes à toutes les hauteurs du Mur Végétal, avec une densité de l'ordre d'une trentaine de végétaux par mètre carré.

L'arrosage s'effectue à partir d'un tuyau régulièrement percé, situé au sommet du Mur Végétal. II est programmé par des électrovannes, couplées à un distributeur de solution nutritive très peu concentrée. La simplicité de ce système va de pair avec sa fiabilité à long terme. L'entretien est réduit, la plupart des mauvaises herbes étant incapables de s'installer sur ces surfaces verticales. Une taille annuelle des arbustes est prévue.

extrait de http://www.murvegetalpatrickblanc.com/upload/pdf/Les_Murs_Vegetaux__de_la_nature_a_la_ville.pdf


L'expérience sur plus d’une vingtaine d'années montre que que le Mur Végétal offre toute l’assurance d’une viabilité à long terme et que les végétaux présentés selon ce nouveau concept ne font l'objet d'aucune dégradation par la population, même dans les sites sensibles, ceci probablement du fait de l'évocation d'un écosystème naturel.

Les plantes deviennent un élément de dialogue avec l'homme, en liaison avec leur disposition verticale et enfin, plus simplement, parce qu'elles n'empiètent plus sur l'espace horizontal, laissé libre à l’activité urbaine et à la circulation des passants.



Musée du Quai Branly

Floraison printanière


Hotel Athaneum Londres


Caixa forum Madrid



Hydroponie - récupération des eaux usées de l'hôtel


Avignon




le plus grand mur végétalisé, rue d'Alsace à Paris
Rue d'Alsace, à Paris, cette façade végétale a été montée en 2008. Près de la gare de l'Est, les voyageurs peuvent faire un détour pour admirer ces 1400 m2 faits de 40 000 plantes aux différentes nuances de vert. Soit plus de 110 espèces sur 27 mètres de hauteur.


Pont Max Juvénal



Dussmann, das KulturKaufHause, janvier 2012






Ne pas confondre avec les projets de Stefano Boeri à Milan

ni avec ces merdouilles
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3159
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum