Le photo-réalisme est-il vain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le photo-réalisme est-il vain

Message  Ulysse92 le Mer 26 Nov 2014 - 0:09

La première photo d'une personne vivante :


Louis Daguerre - Boulevard du Temple, Paris, France - entre le 24 avril et le 4 mai 1838
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Boulevard_du_Temple_by_Daguerre.jpg?uselang=fr

Elle représente avant tout une rue fréquentée...  Exclamation  Exclamation  Exclamation

Cependant, le temps d'exposition ayant dépassé 10 minutes, le trafic s'avéra trop rapide pour apparaître. Seul apparaît l'homme en bas à gauche, resté immobile le temps de faire cirer ses chaussures. Comme la plupart des daguerréotypes, l'image est inversée latéralement.

On voit donc que la photo n'est pas objective... Very Happy Very Happy Very Happy

Alors pour représenter une foule et des drapeaux qui volent il faut donner des signes au cerveau pour qu'il comprenne...
Ces signes sont des objets déformés! Le cerveau les reconnait et se dit qu'ils sont en train de bouger
Ces signes sont des objets flous pour les mêmes raisons


Claude Monet - La rue Montorgueil - 1878
http://lemondenimages.me/tag/montorgueil/

Claude Monet a écrit:« J’aimais les drapeaux. La première fête nationale du 30 juin (1878) je me promenais rue Montorgueil avec mes instruments de travail; la rue était très pavoisée avec un monde fou. J’avise un balcon, je monte et demande la permission de peindre, elle m’est accordée »)



Vous me direz "il n'y a qu'à augmenter la vitesse d'exposition"
alors avec celle-ci :


http://www.dearcoffeeiloveyou.com/high-speed-coffee-splash/
Café splash par Jack Long

Nos yeux et notre cerveau ne peuvent VOIR ce genre de choses...

Serait-ce que la photographie ne sait pas facilement représenter le mouvement, donc la vie?


Bagarre de Bugatti au freinage à Pau
http://www.lefigaro.fr/automobile/2011/03/29/03001-20110329ARTFIG00478-les-anciennes-dans-la-course.php

Les voitures sont nettes mais le fond est flou, ce qui est génial car cela donne au cerveau l'impression de vitesse!

On peut tricher quand un autre élément donne au cerveau la sensation de vitesse car il sait ce que cela signifie :

ici l'effet sur l'eau répandue sur la route et le nuage créé

Si on prend très vite on ne voit plus la vitesse :


Si on prend moyennement vite on voit une déformation qui n'existe pas pour notre cerveau

Meurice - Record du monde des 5000 miles - voiture VOISIN
Cependant ce genre de photos fut si connue que cette déformation fut utilisée dans des dessins animés pour des spectateurs dont le cerveau se souvenait de cette image...


C'est sûr pour une nature MORTE on n'a presque plus ce problème...


Louise Moillon (Paris 1610 - 1696). Corbeille de raisins, grenade, bigarade sur un entablement.
Huile sur panneau. Hauteur : 41,00 cm - Largeur : 51,00 cm.
http://elogedelart.canalblog.com/archives/2009/09/26/15207929.html

ou encore :


Extrait de : Nature morte à la coupe de prunes sur un entablement. Louise Moillon Vers 1634.
http://www.alaintruong.com/archives/2011/03/16/20651158.html

Mais la mouche n'est pas très "vivante"...

Mais pour le reste on a besoin de dire à notre cerveau que ça bouge (flou) ou trouver une astuce



Ce sacré Léonard a décidé de faire bouger le visage de La Joconde et pour cela il a gommé les rictus des lèvres, du nez et des paupières, alors notre cerveau hésite sans arrêt entre le sourire ou la moue comme dans cet exemple où le cerveau hésite entre une jeune femme ou une vieille femme :


ou celui-ci

http://lesillusionnistes.discutforum.com/t228-illusion-d-optique




Pour les chevaux on a un sacré problème :





Degas - cavaliers

Pour conclure je dirais que même si on veut peindre la nature on ne peut faire du photo-réalisme
à moins de tuer la nature et de faire une nature morte



_
Raphaël & la Fornarina par Jean-Auguste-Dominique Ingres - la figure au bain par Ingres
http://www.canvaz.com/gallery/1103.htm   http://discipline.free.fr/ingres.htm
1820-1824 : Ingres vit à Florence où il étudie l'art de la Renaissance, tout particulièrement Raphaël.

on ne peut pas vraiment dire que Ingres soit de la peinture académique : il l'a quitté avec fracas. Il faiut remarquer qu'il met les yeux dans deux directions différentes pour donner l'impression que le visage tourne. Et en gommant certains reliefs il donne l'impression que le dos de la baigneuse tourne... Sur d'autres toiles les épaules et le cou ne sont pas toujours raccord. Picasso à ce sujet a dit qu'Ingres avait tout inventé! (mais le paysage derrière la Joconde n'est pas non plus raccord pour contribuer à cette impression étrange)

Parler d'objectivité ou de subjectivité est hors sujet, l'artiste crée un tableau, ce n'est pas un reporter qui nous raconte le monde... même si on pourrait croire que devant un paysage ou un portrait il le fasse. C'est sans doute la différence entre les grands maîtres et les tâcherons. Les séries de Monet ne sont pas un reportage sur la lumière mais l'occasion de créer des toiles dérangeantes aux harmonies inhabituelles et à la composition innovante.

Ce qui m'intéresse c'est de comprendre comment on parle à un cerveau, qui a une mémoire des situations, un système de reconnaissance de formes, qui construit une image spatiale interne en balayant le monde autour de lui, qui "lit" une oeuvre en sautant d'un point à un autre, qui comprend les allégories ou les allusions politiques, qui reconnait les citations, qui recompose les couleurs mises côte à côte...
un cerveau c'est quand même bien mieux qu'un appareil Kodak.


Le photo-réalisme permet de représenter des textures, des reflets, des ombres portées...
mais il faut que la femme dont on fait le portrait ne bouge pas!
ou alors il faut être intelligent comme Léonard pour savoir comment nous tromper ou comme Ingres pour déformer la réalité en allongeant les dos, étirant les cous pour faire sentir au cerveau que ça bouge!!!!

Il n'y a donc pas de manière objective de représenter, il n'y a que des manières de faire des signes à un cerveau pour qu'il utilise sa connaissance du monde pour qu'il reconnaisse ce que l'artiste a voulu représenter : le mouvement d'un objet...
Ceux qui n'ont pas compris cela n'ont rien compris au film (comme on dit vulgairement mais ici c'est très juste!)
Voilà où j'en suis de mon étude...
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3156
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum