Sélection XIXème siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sélection XIXème siècle

Message  Ulysse92 le Mer 17 Déc 2014 - 1:21

Siorac a écrit:

Madame Récamier
Francois Gérard (1802)


L'orpheline au cimetière
Eugène Delacroix

Pour moi il manque :


Goya - Autoportrait 1815
El tres de mayo 1814 est trop connu, je le mets pas même si je l'adore

Le romantisme

Théodore Géricault - Cheval arrêté par des esclaves - Musée des B.A. de Rouen

Pour les filles à poil je préfère Ingres

Le bain turc - 1862
la composition est anti-naturelle, ce n'est pas une photo, et le coup de l'oeilleton pour faire de nous des voyeurs est géniale. Ingres a toujours eu l'art des cadrages.


Corot - la femme à la perle (pour rester dans ton domaine etne pas mettre de paysages)

et après je vous passe les portraits de Courbet, Manet, Cézanne, Le douanier Rousseau, etc pour ne pas entendre les sempiternelles remarques sur l'art décadent de la part d'OncTroll
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection XIXème siècle

Message  Ulysse92 le Mer 17 Déc 2014 - 1:25

OncTroll a écrit:Je reproche un peu à la dame à la perle d'être grise, comme si elle était végétarienne.

gris parce que végétarien? encore une nouvelle catégorie à vilipender avec les juges et les fonctionnaires? Very Happy Very Happy Very Happy

En tout cas ce tableau est intrigant aussi je me suis renseigné
Voilà ce qu'en dit Le Louvre : http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/la-femme-la-perle


Le Louvre a écrit:
Ce tableau est une transposition, toute personnelle, de La Joconde. On a pris autrefois pour une perle la petite feuille qui se détache sur le front de la jeune fille. Le modèle, Berthe Goldschmidt, est vêtu d'une des robes italiennes rapportées par Corot de ses voyages.

Vermeer ?
Le titre, inexpliqué, fait surgir dans la mémoire le portrait d'une autre jeune femme, celle de Jan Vermeer. Même énigme sur le modèle, même regard, même interrogation sur le costume. Chez Vermeer, le turban bleu et jaune aurait fait partie des "costumes turcs" de La Jeune Fille au turban. Chez Corot, le costume est inspiré des costumes des paysannes italiennes ou grecques. La perle bien sûr. Elle est reconnaissable dans la toile de Vermeer. Ici, elle désigne peut-être l'ornement sombre sur le front de la jeune femme, élément d'un voile transparent qui couvre le haut du front.

Léonard et Raphaël ?


Un léger voile sur le front, la jeune femme assise, les bras croisés, les mains abandonnées... Une image surgit : celle de La Joconde de Léonard de Vinci. À ceci près que la Joconde est représentée devant un paysage. La coiffure des cheveux, l'ovale du visage, le costume, la gamme des couleurs nous entraînent vers Raphaël. Quel a été le propos de Corot ? Il est bien difficile de le dire. On peut ne pas rester insensible au fait que, jusqu'au début du XIXe siècle, La Joconde n'attira guère l'attention, mais qu'à partir de 1830, dans la mouvance romantique, naît l'intérêt qui est à l'origine du mythe actuel. La reproduction en série se développait, il fallut graver l'oeuvre et ce fut en 1859, la célèbre gravure de Calamatta.


Alma Tadema : pour moi il est vraiment très très ennuyeux avec son Antoine et Cléopâtre et si je ne peux être insensible à ses "photos de charme", ce n'est vraiment pas pour des raisons artistiques, c'est l'Aslan de PlayBoy

Singer Sergent : pour moi sans intérêt, c'est un portraitiste voulant se donner des airs d'impressionnistes sous prétexte que c'est un peu flou qui a su se vendre aux plus riches de la planète de l'époque... mais les grands collectionneurs d'art lui en ont préféré d'autres

Frits Thaulow : je n'aurais pas retenu ce tableau qui n'a pas une composition attirante et surtout qui fait un peu "gonflette" (Z'avez-vu comme on dirait une photo?) mais comme je sais que c'est ton dada je comprends que tu sois servi. J'aurais plutôt retenu" Le moulin à Lysaker en Norvège" à la composition plus équilibrée à mon avis. http://fr.wikipedia.org/wiki/Frits_Thaulow

Le moulin à Lysaker en Norvège
Trouillebert : un passable copieur de Corot mais sans l'évolution de Corot vers Cézanne... comme dans le pont de Nantes ou Ville d'Avray
et alors son tableau orientaliste atteint pour moi le symbole du ridicule... qui tue!


Jean-Baptiste-Camille Corot - Ville-D'Avray, c.1820. Taille : 61 x 46 cm
http://france.jeditoo.com/IleDeFrance/hauts-seine/ville-d-avray.htm


Corot - Le pont de Nantes
http://www.ibiblio.org/wm/paint/auth/corot/

Paul Chocarne Moreau : pour moi c'est de la provocation! Je ne comprends pas qu'on ressuscite ces trucs qui étaient tombées dans l'oubli du passé. Norman Rockwell? il écrivait dans les journaux pour faire rire le populo. Mais exposer cela dans une galerie d'art? Les pompiers sont les sapeurs de l'art... et qualifier de pompier cet artisan est un honneur qu'il ne mérite même pas.


Franchement Onc'Do nous n'avons pas les mêmes goûts sauf pour l'érotisme des filles à poils Very Happy Very Happy Very Happy


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Auguste Toulmouche : cher Siorac voilà le XIXème que tu aimes!... retenu par l'histoire de l'art comme le peintre de la Parisienne : Émile Zola parle des « délicieuses poupées de Toulmouche »

Cabanel - Echo : l'allégorie est vraiment trop niaiseuse comme on dit en québecois, ce qui ridiculise quand même un peu cette Hilda pin-up. Autrement c'est sans doute celui qui sauve les autres, qui m'indiffèrent, grâce à sa composition.
Personnellement si on m'avait demandé d'en mettre un j'aurais mis :
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection XIXème siècle

Message  Ulysse92 le Mer 17 Déc 2014 - 1:26

s'il y en a qui ont subi un lavage de cerveau, comme moi d'après Onc'Troll,

Il y en a qui souffrent d'étroitesse d'esprit et s'arrêtent à l'époque où la photographie a été généralisée, disons l'époque de Nadar.

Malheureusement les gens ayant subi un lavage de cerveau sont vraiment trop nombreux et je fais très souvent la queue pour aller voir une expo de Cézanne, Matisse, Monet, Van Gogh ces génies de la fin du XIXème siècle dont j'espère que quand même notre ami Siorac dont c'est la galerie osera nous montrer quelques morceaux choisis sans craindre un esclandre...

Il est liiiiiiibre, Siorac! (comme dit la chanson)
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection XIXème siècle

Message  Ulysse92 le Mer 17 Déc 2014 - 1:29

OncTroll a écrit:


Bravo un Manet! Que n'a t-il du entendre à l'époque de la part de l'académie? ce gilet à peine dessiné... tout cela au service d'une expression puissante.
Et surtout cette unité du tableau avec son fond, surface remplie de tâches de couleurs, le sujet n'est pas le principal, c'est l'ensemble de la toile qui nous parle.

le bon bock, 1873, Philadelphia Museum of Art, Philadelphie

L'année suivante le pauvre Manet était déçu de ne plus faire assez scandale car un nouveau peintre au nom presque semblable qui prêtait donc à confusion créa le buzz avec son tableau en 1874.


Impression, Soleil Levant, 1872

Le critique d'art Louis Leroy, du Charivari, voulant faire un jeu de mot malveillant sur le titre de ce tableau, intitule son article du 25 avril 1874 L'exposition des Impressionnistes et donne ainsi sans le vouloir son nom à ce nouveau mouvement artistique.

Un nouveau soleil venait de se lever qui emportera dans la tourmente les peintres sans âme adorateurs de la photographie.


Onc'Troll a écrit:Eh bien quelle différence entre ce Manet si ce n'est une certaine maladresse, et un Roybet par exemple, ou un Meissonier ?

Ce Meissonier reste représentatif, pas d'ellipse, tout est dit
http://www.jean-charles-hachet.com/MEISSONIER-Ernest-Jean-Louis-1815.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernest_Meissonier

Ce Roybet a une odalisque réaliste (beurk!) incomparable avec l'Olympia de Manet qui défrise tout le monde, pas seulement parce qu'on voit que c'est une pute mais parce que les aplats crée un style proche des estampes japonaises, du jamais vu
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ferdinand_Roybet

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89douard_Manet
Les bras de Manet se dissolvent dans le fond du tableau pour donner plus de force. C'est le choix de ne pas représenter quelque chose ou de la mettre en valeur qui font l'artiste, c'est le style retenu et une fois la photographie inventée ce n'est plus le réalisme qui compte mais la force du message.

Dans les films quand on ne te montre pas le crime tu le "vois" bien plus que si on te le montrait! (cf Hitchcock - Psychose)
Et bien en peinture c'est pareil, il faut savoir s'arrêter à temps, le mieux est l'ennemi du bien.

D'ailleurs Jean-Luc Godard ne saurait mieux venir à mon secours :


Meissonnier - Cézanne (1892)
http://films7.com/art/film/image-reinventee


Qui est servile? Qui invente un nouveau langage, un nouveau monde poétique?

Onc'do a écrit:Je crains que la différence vienne de ce que Manet était assez maladroit de ses mains.

C'est de voir le modèle nu volontairement plus net que le reste du tableau qui te fait dire que c'est un maladroit?


Manet - Le déjeuner sur l'herbe - 1863


Manet - Olympia - 1863

C'est de voir la main volontairement bien nette d'Olympia par rapport au reste du tableau qui te fait dire que c'est un maladroit?

C'est justement ces volontés qui créent la force torride de ces tableaux qui furent jugés scandaleux à l'époque!
il faut de plus reconnaître aussi la citation de

Titien : Concert Champêtre et Vénus d'Urbin



ou de Giorgione


Le concert champêtre autrefois attribué à Giorgione l'est maintenant à Titien.
Ah! là! là! ça devient dur maintenant s'il faut être cultivé pour apprécier l'art!


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Onc'do a écrit:comme Van Gogh qui écrivait souhaiter arriver à peindre comme Bouguereau


Vincent Van Gogh - la nuit étoilée - 1889

Heureusement qu'il y a renoncé! Je préfère ça à tous les Bouguereau, là au moins il me fait rêver! I love you
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection XIXème siècle

Message  Ulysse92 le Mer 17 Déc 2014 - 1:31

Un grand génie du XIXème siècle, le douanier Rousseau, qui savait nous emmener dans son monde

Plutôt qu'un naïf Wilhelm Uhde l'a qualifié de Primitif moderne.
Comme les primitifs le rapport entre les objets sur la toile est lié à leur importance et pas à la perspective.


Portrait de femme - 1895

Je ne mettrai pas le Rêve car il date de 1910...

En tout cas OncTroll, grand adorateur de la perspective, tu vas te sentir mal... les autres seront sensibles à la poésie.
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Cézanne Bonnard Monet Toulouse-Lautrec

Message  Ulysse92 le Mer 17 Déc 2014 - 1:33

Aaaah! Amande là tu chatouilles au bon endroit! Mais on approche du XXème



Cézanne - Femme à la cafetière - 1890-1894

ça me fait vraiment rêver... un style jamais vu, un monde jamais vu, le cubisme en marche...

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Françoise ton article sur "Travail de mémoire" http://travail-de-memoire.pagesperso-orange.fr/Travaux-eleves.htm  est très intéressant car il renvoie vers un site sur le prix de Rome et l'école des beaux-Arts
très très instructif!
http://travail-de-memoire.pagesperso-orange.fr/Travaux-eleves.htm
et sur le site de Marc Vérat qui analyse XIXème puis XXème : http://verat.pagesperso-orange.fr/
http://verat.pagesperso-orange.fr/la_peinture/art_academique.htm
http://verat.pagesperso-orange.fr/la_peinture/Enseignement-des-Arts.htm
http://verat.pagesperso-orange.fr/la_peinture/peinture_academique2.htm

On comprend mieux cette institution académique qui fabriquait à la chaîne des peintres pour les futures commandes de l'état.
C'était une véritable industrie de l'école des Beaux-Arts et de l'académie Julian.
(un IUT on dirait aujourd'hui pour fabriquer ce que le patronat demande)
Que des tableaux d'histoire ou des études de nus, rien sur la nature...
Un concours très contraignant (prix de Rome)
Pareil pour l'architecture et les américains venaient tous se faire former en France.
Et en 1863 il y a eu de l'eau dans le gaz...

En privilégiant la technique dans un cadre contraignant on formait forcément plus d'artisans doués que d'artistes.
En se s'attachant qu'à la peinture d'histoire et aux nus, on se mettait forcément en concurrence avec la photographie.
"le petit journal" pouvait diffuser des gravures pour illustrer : on n'avait pas Paris-match, Llife ou la télé pour les faits divers
Puis la reproduction des photos des tableaux en noir et blanc se démocratisa.

Mais il était évident que ce Titanic allait couler en se fermant au monde de la création.

L'art censuré était à son apogée, les bourgeois acceptant de voir des filles à poil partout.
Les reproductions journalistiques des tableaux du salon jouaient le rôle de nos "Lui" et "Play-boy"...
à côté de cela Manet faisait scandale avec l'Olympia, quelle hypocrisie chez ces bourgeois culs-bénis et Zola dut intervenir.


Changer de sujet d'histoire et peindre l'enterrement à Ornans ou l'atelier, c'est le génie de Courbet...
...et en très très grand et avec de la technique mais ici au service de la poésie.
Aller peintre la nature à Fontainebleau fut le déclencheur plus la guerre de 70 et la Commune...

Monet : allée du Pavée de Chailly ; un tableau sans histoire et sans nus!.....

Alors au XIXème on a vu la création reprendre et exploser
l'art s'étendre dans la rue :

affiche de Toulouse-Lautrec
l'art traiter du modernisme de la vie :

Monet - Signal à la gare StLazare ; un précurseur de l'abstraction?
la figuration n'est plus qu'un prétexte à répartir harmonieusement de belles tâches de couleur?
ou bien notre cerveau malin reconnait le sujet malgré les ellipses nombreuses


Forcément les profs de l'académie se sont rancis, ont fermé le salon aux rebelles qui en ont créé d'autres (refusés, indépendants et salon d'automne), leur donnant bien malgré eux une chance de se faire connaître et ridiculisant les "pompiers".
Trop tard le Titanic avait coulé! Ces artisans devenaient chômeurs...

Mais je ne vois pas de décadence de l'art là-dedans, mais la décadence d'une fonction publique d'enseignement déconnectée de la réalité artistique, bloquée sur ses acquis.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Et puis avec la chaleur actuelle c'est bien dans le sujet...

Les soi-disant erreurs de perspective vont en irriter certains, mais dans un tableau basé sur la couleur on se fout du dessin et l'érotisme n'en est peut-être que renforcé par cette position impossible qui serait donc voulue... ou retenue, alors qu'un perfectionniste aurait tout repris, tout léché et le plaisir serait retombé. Le mieux est l'ennemi du bien.

En musique c'est pareil! un jour John Lennon a fait saturer sa guitare et a ressenti que son message serait plus fort ainsi...
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection XIXème siècle

Message  Ulysse92 le Mer 17 Déc 2014 - 1:38

Siorac a écrit:
Lothar von Seebach
(1853-1930)

Peintre de la vie strasbourgeoise













J'apprécie la 1ère pour sa composition qui découpe la toile et la dernière pour son ellipse

Siorac a écrit:
Gustave Caillebotte
(1848-1894)






Ah mon pauvre Siorac, ça n'a pas raté... Shocked Shocked Shocked

En mettant un peintre impressionniste, tu t'attendais à quoi? Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Tu croyais que la place Tahir était libérée...





En plus Haussmann n'avait pas encore remplacé tous les vieux pavés rectangulaires de la capitale. C'est Nicolas Levallois qui en a racheté pour sa ville nouvelle défoncée par les chariots. Mais ça un marseillais ne pouvait pas le savoir... study

Moi ces pavés je les ai vus à Levallois...
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Manet en réel

Message  Ulysse92 le Mer 17 Déc 2014 - 1:40



Ce déjeuner sur l'herbe c'est pas moi qui l'ai fait.

Celui-là non plus.


J.s.Johnson - Déjà vu - 1994
http://ma-planete.com/blog/view2/id_43698/name_lazar_adriana/title_Histoire-d-un-tableau-Le-d-jeuner-sur-l-herbe/
Voilà ce qu'un pompier en aurait fait.
Pour cela un sculpteur américain a créé des statues hyperrealistes puis les a prises en photo.

Tout pour faire plaisir à OncKodak! Je suis sûr qu'il va la préférer au vrai tableau!

Et tu vois le résultat bien moche, d'où le génie de Manet qui a su faire quelques ellipses et donner un style.
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection XIXème siècle

Message  Ulysse92 le Mer 17 Déc 2014 - 1:41

C'est bien insipide ce que tu nous montres, Siorac!

Regarde ce que faisait un Daumier 20 ou 30 ans avant!


Femme et enfant
http://www.apophtegme.com/ARTS/daumier.htm





les juges (pour faire plaisir à OncDo)
http://euro-synergies.hautetfort.com/tag/droit



Siorac et OncDo
vus par Daumier  Very Happy  Very Happy  Very Happy
http://www.wikiart.org/en/honore-daumier/jean-claude-fulchiron-1774-1859-deputy-peer-of-france-and-poet    http://fr.wahooart.com/@@/7Z4QUV-Honor%C3%A9-Daumier-Cl%C3%A9ment-Fran%C3%A7ois-Victor-Gabriel-Prunelle

Siorac a écrit:Ne mélangeons pas les genres...! Daumier est avant tout un caricaturiste...! Rien à voir avec Lefebvre...!.

Tu es bien sectaire... il a caricaturé mais aussi fait des tableaux magnifiques exposés à Orsay.



Retour du marché 1796
http://www.unique-poster.com/honore-daumier/retour-du-marche-tableau-1796


Et il fait rire d'un bon rire!

Pas comme quand on rigole du ridicule de la vérité sortant du bain de ton cher peintre de femmes à poil...
Pour moi Lefebvre c'est bon pour le journal LUI avec sa page centrale.

En attendant je cherche une caricature pour moi... peut-être celle-ci


C'est la tête que je fais en voyant un tableau de Jules Lefebvre...

Le Bolet a écrit:Acerbe?...je te voyais les yeux plus grand ouverts...


http://www.wikiart.org/en/honore-daumier/jean-marie-harle-deputy

celle-là avait a bonne couleur de cheveux et l'implantation mais je suis pas enflé comme ça

Donc sur celle que j'ai retenu c'est le côté sardonique qui m'a plu! jocolor geek alien

C'est beaucoup moins ressemblant que la tienne Very Happy Very Happy Very Happy


http://chroniquedupieton.blogs.com/chronique_du_pieton/2014/03/963.html
Chuuuuuuuttttt!!!!!!
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection XIXème siècle

Message  Ulysse92 le Mer 17 Déc 2014 - 1:48

Siorac à la même époque il y avait un peintre qui nous faisait des peintures qui correspondent au temps qu'il fait dehors en ce moment....






Alors voilà tu peux continuer à t'esbaudir sur Lesrel... Mais pour moi la peinture qui a une âme est ailleurs...

Ici c'est Van Gogh.

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

D'abord ton peintre est du XXème siècle et il a peint la même année que Duchamp a inventé le "Ready made" qui vous plait tant... Il a peint exactement ce qu'il voyait au lieu de s'en inspirer pour créer. Ce n'est donc qu'un artisan plagiaire de la nature, pas un artiste. Je comprends qu'il plaise aux artisans comme OncKodak mais les envieux d'ailleurs amateurs d'art risquent d'être déçus... Finalement cet artiste est un peu comme Duchamp, il nous livre la nature que son œil voit sans se fatiguer à créer, à enlever (ellipse), à ajouter. C'est donc un flemmard du cerveau de nous livrer de la "Ready nature"  Laughing

Les pompiers n'ont jamais su aller peindre dans la nature... donc tu comprends bien ce que Van Gogh avait innové avec ce tableau.

Comme Monet :

La route de Louveciennes  sous la neige


Comme Corot :

La forêt de Fontainebleau

Comme Daubigny que je n'aime pas trop :

Précurseur de l'impressionnisme.

Nous sommes au XIXeme, on vient d'inventer le tube de peinture... Les pompiers restent dans leur atelier.

Et parmi ceux qui vont dans la nature il y a l'école de Barbizon puis les impressionnistes puis van Gogh puis...

On ne peut donc comparer avec un tableau d'un attardé de 1917 contemporain de Matisse, Braque, Picasso...


OncTroll a écrit:Van Gogh n'a jamais peint de tableau; Toute sa vie il n'a fait que des études

Je n'ai vraiment rien à ajouter! Il suffit juste d'encadrer tes sentences.  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
Même plus besoin de discutailler!
Aaaaargh! C'est la flemme qui me prend!  Laughing  Laughing  Laughing









Francoise a écrit:Un des seuls peintres de la période moderne qui ait pu m'intéresser fut ce Vincent Van Gogh, bien qu'il soit décédé peu avant le 20e siècle.

Ses toiles étaient vraiment empreintes de poésie et d'originalité "non feinte". On sentait dans ses toiles qu'il peignait ainsi et qu'il ne faisait pas "genre" ou "cuisine" moderniste. Ces peintres de l'époque moderne attestant d'une réelle invention se comptent sur les doigts d'une seule main.

http://enviedailleurs.forumpro.fr/t10659p30-la-peinture-du-xxe-siecle-qui-me-plait
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection XIXème siècle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum