Argelette, Arjaletre (fausse ardoise ou ardoise grossière), Arjalette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Argelette, Arjaletre (fausse ardoise ou ardoise grossière), Arjalette

Message  Ulysse92 le Mar 6 Jan 2015 - 14:43

En Mayenne on a l'habitude de dire que le sol est constitué d'argelette.

2mx2m sur 1m de profondeur

Mais Google ne m'a pas renvoyé grand chose à ce sujet hormis le Sydre (sic!) Argelette d'Eric Bordelet, un grand cru classé de cidre
Il indique que l'argelette c'est des cailloux schisteux http://www.ericbordelet.com/


Dans le livre d'Aurélien Bellanger "L'aménagement du territoire" il emploie le mot arjaletre
et là Google est beaucoup plus loquace



d'abord un vieux livre "l'art d'exploiter les mines de charbon de terre" de Jean-François-Clément Morand (1726-1784) qui a été numérisé par Gallica
(mais c'est une recherche dans un livre Google qui m'a donné l'indication)
et qui donne à la page 50  : Arjaletre ou fausse ardoise ou ardoise grossière





page 51 on indique que ces schistes grossiers sont gras et inflammables! Une sorte de schiste bitumineux ou fournissant du gaz...
Je vais donc pouvoir me chauffer gratuitement si ça continue tongue


Dans cette ouvrage qui parle plutôt du Nord ou de l'est (Hainault, Liège, la Meuse...) il dit que le mot grès s'écrivait Grez à l'époque

Effectivement en Mayenne une ville s'appelle Grez-en-Bouere et d'ailleurs il y avait aussi de belles mines de marbres dans ses environs.



Une autre recherche dans un livre Google sur le "Glossaire Anjou"

Google books a écrit:

GLOSSAIRE

Etymologique et Historique

DES PUBISPATOIS ET DES PAMIRS PARLERS

DE L'ANJOU

Comprenant le GLOSSAIRE proprement dit
des DIALOGUES, CONTES, RECITS et NOUVELLES en patois
le FOLK-LORE de la province



PAR

A.-J. YERRIER, I O

Professeur honoraire

Membre de la Societé d'Agriculture, Sciences et Arts d' Angers


R. ONILLON

Instituteur au Longeron



TOME PREMIER








Argelailse (Sp.), s. f. — Pierre a batir, de nature schisteuse, commune a Vihiers.

Et.
— « On a dit de racine Arjalestre, de argil-
lastra (?!). C'est ainsi que nous appelons en Anjou
la terre pleine d'argile. » (Menage.)
— Arjalatre, arjeletre. (Bas-Maine) ; Argeletre (Haut-Maine).
— « Ce bel ouvrage était en pierre d'Argeasse, pierre des environs de Saumur, très blanche et d'un grain très fin. "
— N. J'ai rapproché les deux mots : argelaise, que j'ai défini ci-dessus, et argeasse, qui m'&tait inconnu, a cause de leur similitude. Mais, au fond, ces vocables sont peut-être aussi différents au point de vue linguistique que le sont en réalité .

http://archive.org/stream/GlossaireAnjou/anjou_glossaire_djvu.txt

Glossaire que je retrouve sur Gallica en recherchant "glossaire anjou" c'est la référence "bpt6k5710234f"


Seulement c'est le tome second!!!

On revient donc à Google Books






On retrouve aussi le même texte dans : Descriptions des arts et métiers, Volume 6  publié par J. E. Bertrand



Pas loin de Rodez dans la commune de la Loubière, il y a un chemin de l'Arjalette....
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3162
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum