Federico Fellini : Amarcord (1973)

Aller en bas

Federico Fellini : Amarcord (1973)

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 2:35



I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you

F E D E R I C O _ F E L L I N I

I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you



Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

A M A R C O R D

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

(c'est à dire "je me souviens" en dialecte romagnol)





Les adolescents rêvent et dansent sur une musique de Nino Rota
il n'y a pas la scène de masturbation dans la voiture qui est secouée et les appels de phares quand l'orgasme est atteint


le brouillard de la plaine du Pô rend le monde étrange. Ici le vieux se perd devant sa maion
l'enfant qui va à l'école a peur d'un monstre qui n'est qu'une vache surgie du brouillard


la femme plantureuse, symbole des rêves felliniens



la vie de famille (différents clowns)


la vie à l'école: toujours des clowns
Siorac ne loupe la scène de la prof de maths...


la vie au village: la magie fellinienne avec les saisons et le paon


la vie au village: la nymphomane


la folie de l'oncle (Zio) qui crie son désir: " je veux une femme!"


je n'ai pas trouvé toutes les scènes liées au fascisme: son père obligé de boire de l'huile de ricin, etc.


Tout le village clownesque et l'ambiance fasciste nationaliste


la magie de la fierté nationale (époque fasciste) avec le Transatlantico Rex
Scène toute en carton pâte et mer de bâches soulevées par des ventilateurs
mais l'atmosphère du rêve, des souvenirs.... C'est çà la magie fellinienne!

I love you I love you
I love you

Ce film là j'avais été le voir au cinéma à sa sortie en VO et c'est là que j'ai apprécié la langue italienne

avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3211
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum