Si Dieu n'existe pas tout est-il permis?

Aller en bas

Si Dieu n'existe pas tout est-il permis?

Message  Ulysse92 le Ven 9 Fév 2018 - 11:21

Excellente discussion philosophique :


Paul Clavier : si Dieu n'existe pas, tout est-il permis?

Les hommes n'ont eu de cesse d'inventer des lois pour régler la vie en société mais autrefois on aimait bien faire croire que cela venait d'un de leurs dieux.

Quelques personnes ne réfléchissent pas beaucoup et croient que si leur dieu n'existait pas tout serait permis. De plus leur dieu interdit des trucs obsolètes comme ne pas manger du porc mais ne s'occupe pas des vrais problèmes moraux de nos jours comme perdre son temps sur un téléphone portable en ignorant les autres... D'autres religions (comme la religion catholique) sont obsédées des relations sexuelles, mais ce sont les lois des  humains qui trouvent le meilleur compromis pour garantir le bien de chacun. Elles évoluent avec le temps et découvrent de nouvelles victimes à protéger sous l'influence de personnes ne s'appuyant pas sur l'existence d'un dieu : balance ton porc!
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3211
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si Dieu n'existe pas tout est-il permis?

Message  Ulysse92 le Lun 3 Sep 2018 - 12:40

Ce qui m'étonne dans cette discussion c'est que :
- il n'y a pas qu'un dieu mais plusieurs, chacun répondant à un besoin de l'homme
- il y a de ce fait des arguments biaisés, comme les athées américains disent "stop worrying, enjoy your life" en réplique à ceux qui croient que dieu est un gendarme qui interdit des choses. C'est quand on est dans les ennuis qu'on a besoin d'inventer un dieu. Quand on n'a pas d'ennuis, on peut vivre la vie joyeusement sans dieu. Bien sûr il y a des éducations aliénantes qui inhibent des libertés sous prétexte que dieu demande de vivre qu'en ne se consacrant qu'à lui



Moi je crois que à chaque besoin son dieu! Et d'ailleurs les premières religions l'ont appliqués, et les catholiques ont la sainte vierge et plein de saints dans leur panthéon.

Quand on postule que dieu existe alors on rentre dans l'aliénation. car ce soi-disant dieu imposerait des règles arbitraires.
Et d'ailleurs aujourd'hui on voit des gens qui ne s'intéressent qu'à des Régles et pas à un dieu. (voir les intégrismes)
la religion (ce qui relie) permet aux gens de se grouper entre personnes qui adaptent ou imposent les mêmes règles et de haïr les autres. (comme les supporters de foot, n'adorent qu'une équipe et haîssent les supporters des autres équipes)


L'homme a créé dieu pour plusieurs raisons :
- les emmerdes arrivent sans raison, dirions nous de manière injuste : vague de tsunami, cancer foudroyant, agressions impunies
- nous devons tous mourir
et pour cela l'homme a besoin d'explications car il a le sentiment d'injustice avec lequel il finira par créer la notion de justice.

Et donc l'homme se dit qu'il doit y être pour quelque chose et comme dans son éducation il a appris qu'une punition est due à un non-respect d'une règle, même s'il ne sait vraiment laquelle, il pense qu'il doit s'amender. C'est un dieu GENDARME et vénal : on lui fait un cadeau pour qu'il pardonne, mais un cadeau qui coûte : alors autrefois on sacrifiait une vierge ou un joli bœuf bien gras.
Au fil du temps l'homme construit la notion d'injustice

Face aux ennuis, l'homme invente aussi un dieu CONSOLATEUR voire une déesse consolatrice (typiquement la sainte vierge).
Nous autres athées savons qu'il faut plutôt des cellules de soutien psychologique


L'homme a besoin de consolation : donc quand quelqu'un meurt c'est tellement plus bisounours de dire qu'il est au ciel, qu'il nous voit de là-haut.
Quel est le sens de la vie? alors les religions se sont empétrés dans des déterminismes, allant jusqu'à inventer les limbes pour les bébés mort non baptisés
Nous autres athées savons qu'il faut lire et relire des philosophes pour contrer la peur du néant.


Pour les règles de la société il faut des lois. Et comme à l'époque on n'avait pas encore inventé l'écriture il fallait transmettre donc mettre cela dans des contes que l'on se répétait et ensuite pour justifier dire que ça vient de tout en haut, donc les premières lois ont été d'essence divine (table de la loi).
De même le chef se prétendait toujours d'essence divine pour justifier l'origine de son pouvoir.
Donc il faut entretenir l'idée de dieu pour justifier cela.
Nous autres athées ne cessons de fixer puis modifier nos lois en réfléchissant aux droits et aux devoirs des hommes et fixant des limites à notre liberté mais en nous laissant libres.

Devant l'infini de notre univers il faut une genèse, donc raconter une légende et en profiter pour y glisser des justifications des lois : femme inférieure.
Nous autres athées répondons à cette question avec la recherche scientifique de notre univers avec peut être un big bang ou un rebond, mais notre connaissance reste faible puisque 5% de la matière seulement est connue, le reste c'est la matière noire et l'énergie noire

Enfin il y a l'altruisme! certains humains le sont particulièrement et mettent leur vie en danger pour sauver des gens ou s'occupent des gens sans gain attendu.
Cela donne un exemple fort.
la religion chrétienne a fait de son dieu l'exemple même.
L'altruisme est peut-être inné. Pour la survie d'une espèce il faut parfois que des individus se sacrifient. Le mâle araignée est dévoré par sa partenaire. Le but est la survie de l'espèce. A cause de notre cerveau très lent à se développer, le petit d'homme doit être très entouré et cette espèce a besoin d'une société qui protège la mère et l'enfant. La survie de notre espèce a donc privilégié des comportements altruistes.


Alors soyons altruistes car en retour nous serons aimés et un des besoins de l'homme est de se sentir aimé.
D'autres personnes souhaitent être craints et ils ont soif de pouvoir,
D'autres aiment être enviés ou jalousés ce qui flatte leur orgueil, ils se pavanent avec leur fric.
Est-ce mal?
La morale athée se baserait-elle sur des fondamentaux psychologiques de notre cerveau (nommé péchés par les religions) :
   Colère => réfléchissons avant de passer à la violence
   Avarice => donnons plus aux autres
   Envie => soyons philosophe et reconnaissons
   Orgueil => restons philosophe et regardons un peu les autres
   Gourmandise => ne mangeons pas tout pour en laisser aux autres
   Paresse => partageons les tâches avec les autres
   Luxure => attention à ne pratiquer le sexe qu'avec des gens consentants et assez âgés pour ne pas être manipulés.

Alors quand on nous parle de transcendance, je pense qu'il vaut mieux parler d'altruisme donc d'amour des autres.
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3211
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum