Démocratie, minorités et réseaux sociaux

Aller en bas

Démocratie, minorités et réseaux sociaux

Message  Ulysse92 le Mar 18 Sep 2018 - 11:50

1) D'une part nous avons vu récemment des idéalistes imaginer avec la "nuit debout" pouvoir atteindre la vraie démocratie parce qu'ils se réunissaient et pouvaient parler...

Idéalisme plutôt puéril car dans ce cas ils sont trop nombreux et il y a comme partout des manipulateurs...


Il me semble évident que la démocratie ne peut donc être pratiquée que par des représentant.e.s puisque nous sommes trop nombreux et qu'il faut avoir l'art oratoire pour se défendre contre les manipulat.eur.rice.s et prévenir les humains des réactions grégaires.



2) D'autre part nous voyons les dégâts causés par les réseaux sociaux. Dans un petit espace comme une cour de récréation, les mauvais instincts de la basse cour font que la majorité rejette ceux qui sont différents, handicapés mais aussi les persécute et comme le réseau s'étend en dehors de la cour, la tension est telle pour le persécuté qu'il est conduit au suicide.


Ce n'est pas la démocratie avec la loi de la majorité, c'est la loi du plus grand nombre. Et aucun.e représentant.e n'est là pour rappeler d'éviter de poursuivre les minorités!

Quand dans un pays tous les réseaux sociaux décident de montrer les Rohingas comme la minorité à détruire, cela marche trop bien.
L'avènement des réseaux sociaux est une excellent moteur pour supporter la vindicte contre les minorités.
Le réseau social à l'ancienne c'était la radio : Hitler, Staline et les Hutus qui ont massacré les Tutsis.

https://www.thepatriot.co.zw/old_posts/colonial-created-hutu-tutsi-divisions-central-to-burundi-crisis/

Au fil des élections mondiales nous voyons les réseaux sociaux faire monter les populistes, les racistes.
On cherche à analyser les causes.

Il me semble que la nature humaine grégaire n'est pas naturellement bonne et il faut l'empêcher de tomber dans les travers bien connus.
C'est pourquoi un grand philosophe altruiste avait dit "aimez-vous les uns les autres" et "ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas qu'on vous fasse"
ils.elles sont bien peu nombreu.x.ses sur les réseaux ceux.celles qui rappellent ces maximes, quand ce sont pas des Tartuffes.

Et les manipulat.eurs.rices sont aux fourneaux : Poutine, Soral, etc..

Les réseaux sociaux favorisent nos plus bas instincts grégaires : regroupement des semblables et guerre à la différence!

3) les représentant.e.s ne sont pas toujours à la hauteur :
Tou.te.s les français.es ne sont pas si mauvais : un sondage disaient qu'une majorité était pour le mariage pour tous. Et là on a vu la moitié de la chambre faire comme si elle était entièrement contre. Une bataille avec des techniques honteuses, des manifestations manipulées, faisant ressortir le plus mauvais... une chasse aux homos qui ne se disait pas.

Pauvres enfants de catho aux tendances homosexuelles car leurs parents ne les ont vraiment pas aidés à ce moment-là.
Pour ces manifestants, l'évangile c'est de l'hébreu, comme chantait Brassens.

Et ce sont nos représentants qui cette fois-ci ont déçu! Ils n'ont pas fait leur boulot et ont poussé aux instincts grégaires : le côté obscur de la Force!

L'autre manipulation est l'homme ou la femme providentiel.le, le.la conduct.eur.rice (fuhrer, caudillo), le meneur ou la meneuse.
C'est assez rare que le meneur ou la meneuse se ridiculise à la télé.
Trump s'est ridiculisé mais a été élu, Marine s'est ridiculisée mais n'a pas été élue.

https://www.lesinrocks.com/2015/08/10/actualite/les-21-pires-citations-de-donald-trump-candidat-aux-primaires-republicaines-americaines-11766123/

Une partie des élect.eurs.rices préfère tout casser en élisant un.e abruti.e, c'est la tentation nihiliste.

Mais cependant parmi eux certains se retiennent toutefois : jeter l'euro pour revenir au franc.

Alors nos représentant.e.s ne savent plus comment faire : avoir une hauteur de vue ou bien céder aux vils instincts?

4) Ne confondons pas "vote à la majorité" avec démocratie.

Si les blonds et les bruns décident qu'il faut supprimer les roux, même à la majorité ce n'est pas démocratique. Le droit à la différence n'est pas respecté!

De même quand on fait un accord de paix, d'association, avec une négociation on ne peut demander aux élect.eurs.rices d'approuver les nécessaires compromis qu'il a fallu faire pour bâtir quelque chose à partir de rien.

Il faut demander aux élect.eurs.rices de voter AVANT pour choisir les représentant.e.s qui vont négocier
en expliquant aux électeurs le droit à la différence des autres peuples.
Mais il ne faut pas faire voter sur le résultat de la négociation


Car les élect.eurs.rices ont du mal à comprendre les désirs différents d'un autre peuple, donc les compromis qui sont dans le traité.

Et quand on propose aux élect.eurs.ricesde voter pour déchirer un accord il ne faut pas une majorité à 50%+1 voix il faut 66% ou 75%. C'est d'ailleurs ainsi que l'on modifie une constitution.

5) alors soyons sur nos gardes
Peut-être faut-il imposer la transparence : plus d'invective sur les réseaux sociaux sans mettre sa véritable identité?
Mais les fascistes se sentant nombreux ne se cachent plus... les hutus n'ont pas découpé anonymement les enfants Tutsis avec leur machette
Quand on libère la parole(droite dite décomplexée), quand les présidents s'abaissent (Parler vulgaire de Nicolas S;), on encourage les bas instincts et donc les fascistes

La démocratie est donc fragile, il faut la protéger des bas instincts. La manipulation classique est de désigner un bouc émissaire : autrefois les juifs, aujourd'hui les migrants.
Une majorité fasciste peut arriver légalement au pouvoir grâce cette manipulation des bas instincts, puis détruire les bases de la démocratie.
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3048
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum