l'art pour moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l'art pour moi

Message  Ulysse92 le Dim 2 Jan 2011 - 21:36

L'art c'est un cerveau qui s'adresse à un autre cerveau

L'oeil + le cerveau ont appris à reconnaitre quelque chose sur un infime détail: la courbe d'un sein ou d'une hanche au crayon sur une feuille de papier

le peintre ou le sculpteur n'ont pas besoin de tout représenter, en face le cerveau a tout reconstitué
Il y a donc des ellipses Dans certains tableaux classiques certaines parties sont volontairement floues ou non représentées

Il s'agit donc d'un langage

Et on ne connait pas ce langage si on n'est pas éduqué à celui-ci
La maitresse en CP dessine touours le soleil avec un rond et des bâtons ou une maison avec n toit pentu alors que les élèves habitent en ville
Et pourtant tout le monde à la fin sait "lire " un soleil et du coup le dessine ainsi

Pendant 10.000 ans nos ancêtres dessinaient à peu près pareil de Cosquer, Chauvet à Lascaux
Ensuite pendant 4000 ans les égyptiens se sont représentés de côté
Vinrent la grande école grecque imitée par les romains
Et quand les gaulois sont arrivés à Rome ils trouvaient que leurs dieux n'avaient pas l'air de dieux
et préfèraient leurs statues celtes beaucoup moins représentatives et plus expressives

Et puis cela a évolué lentement
mais par étapes, écoles, et il est amusant de voir que des artistes qui représentaient des chevaux hiératiques te des personnages de taille diverses dessinaient sur le côté de leur parchemin des études qui ressemblent à celles que l'on fait en cours de dessin avec pas mal de perspective

mais nous nous croyons des esprits supérieurs et pensons qu'il ne savaient pas dessiner

Avec Picasso plus proche on voit bien qu'il savait dessiner mais le cubisme s'adresse à notre cerveau un peu plus

Pour goûter un grand vin il faut apprendre à gôuter

Quand j'écoute du free jazz si je ne connais pas les standards qui sont repris et transformés (déformés disent les autres) je ne saurais trouver du plaisir. Si Picasso me cite les Ménines et que je les connais pas il ne "parle" pas

Et si Yves klein ou d'autres me provoquent parce que dans l'immédiat je ne perçois pas tout, il aut être humble et allerr voir les tableaux en vrai. La lumière y est autre que sur la meilleure photo d'internet

Internet a enfin réalisé le musée imaginaire d'André Malraux et je peux m'y promener à loisir pour améliorer ma connaissance et découvrir de l'inattendu

Bien sûr la technique est difficile et on se moque de ceux qui ont l'air malhabiles ou truqueurs
Même le Douanier Rousseau ne savait pas bien faire les visages mais quel peintre de la jungle, quel coloriste.

Ensuite il faut voir le désir derrière: l'art c'est une certaine immortalité assurée pour l'auteur mais parfois c'est anonyme.
C'est parfois un travail d'équipe (un film)
Immortalité variable : des peintres sont à la mode et puis ne le sont plus et le redeviennent: Vermeer par exemple

On ne parlera pas ici d'argent. Comme dans toutes les activités humaines il est parfois mal utilisé.

Alors devant une oeuvre (pas toujours un chef d'oeuvre) il faut être ouvert. Ce n'est pas parce que je ne comprends pas que c'est moche.
Et ce n'est pas parce que cela a l'air facile que cela l'est:le 1er ready made, cetains accumulations d'Arman, compression de César sont des oeuvres parce que choisies. On a laisssé le hasard faire puis on l'a aidé et à la fin on le maîtrise (Pollock)

La beauté surgit parfois du hasard ou de la répétition

L'unicité n'est pas une valeur en soi: il y a des interprètes en musique, des acteurs; les élèves des ateliers des maîtres peintres et sculpteurs participaient à l'oeuvre avec le maître.
N'attachons donc pas toujours exagérément notre adoration. N'oublions pas : 10% d'inspiration, 90% de transpiration

Alors, entre apprentis artistes nombreux sur ce site, soyons indulgents et ne tombons pas dans les clichés. Il faut apprendre à enlever tout ce qui n'est pas nécessaire; ce n'est pas une photographie exacte ou un moulage 3D, c'est un message. Nous avons tout loisir d'exagérer, de déformer... ou de supprimer

Par exemple dans le roman c'est pareil il y a plein d'ellipses. Que dire du cinéma d'aujourd'hui? Il a fallu apprendre aux gens le flash back.
Dans le Tintin de ma jeunesse il y avait "Et pendant ce temps-là à Moulinsart" mais aujourd'hui à a télé tout le monde comprend
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3156
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'art pour moi

Message  Ulysse92 le Dim 2 Jan 2011 - 21:38

Dans ma famille de grand oncles savaient dessiner, mon père aussi

Mais à 18 ans j'ai travaillé après mon bac à International Art Transport
On remballait les tableaux de l'expo des artistes français (amateurs semi professionnels)

mais à côté dans le local il y a vait des Picasso, des Nabis qu'on allait rendre aux propriétaires après expo

Et puis il y avait les nouveaux réalistes : Aman et César

beaucoup de belles accumulations d'Arman avec des pièces de Renault, des portières)


Et puis César venait en personne avec son chef peintre dans sa méhari


Il y avait des expansions (poncées et laquées 7 fois) alors il fallait reprendre le moindre petit choc


Quelques compressions de voitures étaient intéressantes mais pas toutes



Il a même plaisanté un jour que je réparais mon pneu crevé à l'arrière de ma mobylette car il y vait aussi des mobylettes compressées
J'ai jamais osé lui demandé combien valait un "bouquet de fleurs" pour lequel j'avais un coup de coeur
c'est à dire un pot de peinture écrasé avec plusieurs pinceaux dedans
encadré dans un tableau vitrine (à cause du relief)
J'étais prêt à y mettre mes 2 mois de salaire...

un peu ce genre là




On allait beaucoup dans des expos modernes: C'était les débuts de l'hyperréalisme des tableaux comme des photos représentant une vitrine avec la rue qui se reflète dedans en taille réelle

ou une sculpture couleur chair d'Angéla Davis nue qui me faisait rougir


de ce genre là mais debout et nue

J'ai été époustouflé forcément par l'hyperréalisme mais bien vite lassé
Et j'ai toujours gardé un faible pour les nouveaux réalistes
même si on peut regretter qu'ils ne se soient pas trop limités dans leurs oeuvres (César faisait à peu près 50 expansions identiques ou presque: 1 par état des Etats unis) et surtout que par moment leurs oeuvres n'étaient pas trop inspirées

Mais j'aimais bien les oeuvres répétitives d'Arman qui allaient bien avec la musique de l'époque Phil Glas et les autres...
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3156
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum