Mes natures mortes préférées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mes natures mortes préférées

Message  Ulysse92 le Dim 2 Jan 2011 - 21:51

Zurbaran
1598–1664



The Norton Simon Museum.
La seule nature morte signée et datée est celle de la Norton Simon Fondation (Pasadena) : quatre citrons dans un plat, quatre oranges couronnées de leurs feuilles et fleurs, une tasse posée sur un plat métallique, avec une rose au bord.


détail


Francisco de Zurbaran
Tasses et vases
Vers 1633 (46 × 84 cm)
Musée du Prado, Madrid

Deux autres natures mortes, identiques, frappent par leur étrangeté (Musée du Prado à Madrid et Musée des Beaux-Arts à Barcelone). Ici, quatre vases sont alignés, deux reposent sur des plats d'étain aux extrémités. Trois autres sont de simples terres cuites. Le vase de gauche est en métal doré. Les objets sont disposés sur un même plan. Aucune fantaisie ne distrait l'attention du spectateur et aucune symétrie ne le lasse. Bien qu'il n'y ait rien derrière les objets, que le fond sombre, c'est une impression de simplicité et non de vacuité qui se dégage de l'œuvre : ascétisme sans sévérité, rigueur sans rigidité.

Détails



Francisco de ZURBARAN (1598-1664), Natura morta d’atuells, 1635-1664, Oli sobre tela.
Museu Nacional d’Art de Catalunya (Barcelona), Llegat de Francese Cambó, MNAC/MAC 64994
(photo faite dans les salles d’exposition)


Dernière édition par Ulysse92 le Dim 6 Fév 2011 - 1:15, édité 1 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mes natures mortes préférées de Melendez

Message  Ulysse92 le Dim 2 Jan 2011 - 21:52

Melendez
1716-1780





Still Life with Oranges and Walnuts. oil on canevas 61x81 cm National Gallery, London


Nature morte aux prunes, figues, pain et récipients. Musée du Prado, Madrid


Nature morte aux figues, pain et récipient, (v.1773), huile sur toile, 35,5 x 49 cm, Musée du Louvre, Paris;



Nature morte avec melon et poires - Museum of Fine Arts, Boston


Dernière édition par Ulysse92 le Dim 3 Fév 2013 - 23:55, édité 2 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mes natures mortes préférées de Baugin

Message  Ulysse92 le Dim 2 Jan 2011 - 21:53

Baugin
1608-1663



Le dessert de gaufrettes vers 1630-1635
Sublime et mis en scène dans le fameux film Tous les matins du monde


Coupe de fruits Musée de Rennes


Nature morte à l’échiquier ou Allégorie des cinq sens. 1630.

Il faut une véritable explication de texte pour décrypter ce tableau:


CONSEILS POUR L’APPROCHE DE LA NATURE MORTE dite Nature morte à l‘échiquier ou Nature morte aux cinq sens.

Plusieurs étapes.

1) Lecture "littérale" (dénotation)

Observer le tableau en relevant les éléments qui s’adressent à chacun des cinq sens :

LA VUE : que voit-on ?

Le tableau présente à nos yeux au premier plan un luth (plus précisément une mandore lutée – ou mandorle, qui a donné le mot mandoline) à six cordes en bois clair posé sur un cahier de musique, un jeu de cartes (précisément on remarque : un valet de trèfle sur le sommet du jeu, un cœur, un autre trèfle), une bourse de velours plissé de couleur vert foncé, fermée par un cordon doré, orné de glands, qui semble contenir beaucoup de pièces (on appelait cette bourse une aumônière – cf. argent pour faire l’aumône, le don d’argent –, et on la portait à la ceinture le plus souvent). Au second plan, on peut voir, entre le luth et la bourse, une grosse perle ovale (décorant la manche d’un couteau (?) qu’on ne voit pas), un pain entaillé et ouvert, en forme de croix, du vin dans un verre en cristal, et à droite, au fond, trois œillets dans un vase, plus près de nous, un échiquier avec des charnières ouvragées qui brillent, et tout à fait à droite, contre le mur, une assiette à huit côtés (octogonale) en étain, sorte de miroir.
Faire remarquer aux apprenants la composition du tableau : l’image est structurée par des lignes verticales (les pans des murs), des lignes horizontales (le bord de la table) et des lignes obliques (le luth, l’échiquier). Les objets se répondent ; ceux qui retiennent notre attention : le pain, le vin dans son verre transparent, le bouquet d’œillets, le miroir …
Les couleurs : chaudes à gauche et au centre : ocre, jaune, rouge, et plus froides à droite : blanc, noir. D’où la lumière en opposition : claire, à gauche, et sombre, à droite.

Ce qui évoque l’OUÏE : le luth = la musique, la bourse et ses pièces sonnantes et trébuchantes, le jeu de cartes = les propos des joueurs ou leurs silences…

L’ODORAT : le vin, le pain, les fleurs…

LE GOÛT : le vin, le pain

LE TOUCHER : le velours de la bourse, le bois du luth, le pain (la croûte dure du pain opposée à la mie douce du pain)

2) Lecture symbolique (connotation)

La raison du second titre du tableau, "Les cinq sens", a été suffisamment démontrée lors de la première étape de lecture du tableau.
Mais si l’on s’arrêtait à cette première lecture, on laisserait de côté les autres significations que peut avoir cet assemblage d’objets qui ne peut être simplement un effet du hasard ! Ainsi pourquoi la clarté est-elle opposée au sombre et à l’obscur ?
Il faut replacer la toile dans son contexte historique : en ce XVIIe siècle, l’Europe est chrétienne, le peintre est croyant et pratiquant, et par son art, il va livrer un message. Lequel ? La symbolique contenue dans chaque objet va nous permettre de le découvrir.

- l’instrument de musique, le jeu de cartes, l’échiquier (jeu d’échecs) évoquent le monde du divertissement, de l’oisiveté
- la bourse, la perle, c’est le monde de l’argent, du luxe, de la vénalité et de la sensualité (une grosse perle comme celle du tableau était souvent portée à cette époque par des femmes peu vertueuses !)
- le miroir en étain est le symbole de la vanité

À ces objets, le peintre va opposer le pain, le vin et l’œillet rouge et le vase dans lequel ils sont déposés. C’est vers quoi d’ailleurs le regard est vite attiré. Le pain et le vin qui, certes, illustrent les appétits terrestres, renvoient aussi, clairement à cette époque, au sacré, à la Cène, à l’Eucharistie (cf. Évangile de Matthieu, 26-28). Quant aux œillets rouges, ils symbolisent l’amour sacré, la Trinité** puisqu’ils sont au nombre de trois. Ils peuvent aussi, comme toute fleur, rappeler la fragilité de la vie humaine, son côté éphémère. Quant au miroir, si on le regarde bien, il ne renvoie aucun reflet : dans ce cas, il symbolise la Mort !

3) Lecture allégorique (presque synonyme de la précédente)

L’allégorie des cinq sens est aussi une allégorie des deux amours, l’amour humain et l’amour divin. Sont en effet présents dans le tableau : le Vice et la Vertu, le Corps et l’Âme, l’aspiration au Sacré et les Instincts Profanes (non sacrés).

4) Lecture anagogique (définition du dictionnaire Le Robert : en rapport avec la religion chrétienne, "se dit d’un sens spirituel de l’Écriture fondé sur un type ou un objet figuratif du Ciel et de la Vie éternelle")

On peut aller plus loin encore dans la recherche du sens, d’un sens religieux, comme on le faisait pour la lecture des Pères de l’Église au Moyen-Âge. L’échiquier fermé joue alors un rôle central : il est l’élément qui peut être interprété à deux niveaux. L’homme, l’humanité, peut "jouer sa vie", cheminer sur les chemins du Hasard, ignorer le Divin. Monde sans Dieu : aucun reflet dans le miroir… Mais, seconde possibilité, l’échiquier fermé, selon certains, peut signifier aussi que "rien n’est joué", que la partie n’est pas encore commencée. À l’homme de jouer la partie de son choix. À l’homme de choisir !


Dernière édition par Ulysse92 le Dim 3 Fév 2013 - 23:48, édité 3 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mes natures mortes préférées de Chardin

Message  Ulysse92 le Dim 2 Jan 2011 - 21:54

Jean-Siméon CHARDIN
1699 1779


J'ai vu son exposition! Beaucoup de lapins, lièvres, faisans. Mes préférées sont surtout celles-ci:


La brioche 1763 Le Louvre







Verre d'eau et cafetière, v. 1760, Huile sur toile, 32,5 x 41 cm, Pittsburgh, Carnegie Institute


I love you I love you
I love you I love you I love you
I love you I love you


J'adore la simplicité de celle-ci



Dernière édition par Ulysse92 le Lun 4 Fév 2013 - 0:01, édité 2 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mes natures mortes préférées de Picasso

Message  Ulysse92 le Dim 2 Jan 2011 - 21:55

Pablo PICASSO
1881-1973


Entre-temps la photo a été inventée...



Nature morte à la chaise cannée 1912 Musée Picasso, Paris


Nature morte au pichet et aux pommes. 1919. Huile sur toile 65 x 43.5 cm. Musée Picasso, Paris
un pichet qui n'est plus un pichet mais une statue grecque


La casserole émaillée
Huile sur toile 82 x 106,5 cm
Don de l'artiste, 1947

Adolescent j'ai longtemps eu cette reproduction dans ma chambre (je l'avais ramené de la Tate gallery à Londres alors qu'elle vient du centre Pomidou!!!!!)
Je ne me lassais pas de l'inventivité de la construction de cette casserole.


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 4 Fév 2013 - 0:11, édité 3 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mes natures mortes préférées de Matisse

Message  Ulysse92 le Dim 2 Jan 2011 - 21:56

Henri Matisse
1869-1954




Nature morte au bouquet de dahlias et au livre blanc, 1923


Nature morte à la nappe bleue (1909)


www.cineclubdecaen.com/peinture/.../naturemorteauxoranges.htm
Nature morte aux oranges, ou Coupe d'oranges. 1916.
Huile sur toile 54 x 65 cm. Collection part., Paris


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 4 Fév 2013 - 0:23, édité 4 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mes natures mortes préférées de Cézanne

Message  Ulysse92 le Dim 2 Jan 2011 - 21:57

Cézanne
1839-1906


Nature morte 1895


Nature morte aux oignons - Musée d'orsay


7 pommes


nature morte à la commode


http://equerre.blogspot.fr/2011/06/relever-le-defi-de-la-mort-jean-garneau.html
nature morte aux crânes


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 11 Fév 2013 - 19:20, édité 3 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mes natures mortes préférées de Coorte

Message  Ulysse92 le Dim 2 Jan 2011 - 21:57

Adriaen Coorte
vers 1680 Zélande






Dernière édition par Ulysse92 le Jeu 17 Mar 2011 - 1:30, édité 1 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mes natures mortes préférées de Claesz

Message  Ulysse92 le Dim 2 Jan 2011 - 21:58

Pieter Claesz

1596-1661
Natures mortes monochromes

Celle-ci me donne soif!







Dernière édition par Ulysse92 le Jeu 17 Mar 2011 - 1:31, édité 1 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mes natures mortes préférées de Van Schooten

Message  Ulysse92 le Dim 2 Jan 2011 - 21:58


Bizarrement le beurrier a l'air d'avoir été coupé-collé d'un tableau à l'autre et dans les 2 cas la perspective est fausse : elle n'est pas dans le plan des assiettes.Le beurre serait donc dans une soucoupe... volante


Dernière édition par Ulysse92 le Mar 28 Oct 2014 - 22:57, édité 3 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mes natures mortes préférées de Morandi

Message  Ulysse92 le Dim 2 Jan 2011 - 21:59

Enfin ce dossier ne serait pas complet si l'on omettait celui qui a expérimenté l'influence d'un détail qui parle à notre cerveau et rend le relief de boites à plat

Giorgio Morandi
1890-1964


J'ai vu son exposition et j'aime beaucoup

on commence par du "classique"

Giorgo Morandi, Grande natura morta con la caffettiera (1933) etching on copper
Fondazione Magnani-Rocca, Parma


nature morte 1946

nature morte 1951


nature morte 1952


nature morte 1956



Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


http://www.dgtvonline.com/2012/02/bologna-4-morandi-in-prestito-al-museo-morandi/
Natura morta, 1955
olio su tela, 25,5 x 40,5 cm
Modena, collezione privata


http://pinacotecafaenza.racine.ra.it/stampa/
nature morte 1953
Collezione Bianchedi Bettoli / Vallunga

et on finit par ses oeuvres les plus abouties


Nature morte - 1956 (ma préférée)


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 4 Fév 2013 - 0:59, édité 3 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

encore des Zurbaran?

Message  Ulysse92 le Dim 6 Mar 2011 - 23:20




avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

nature morte amateur

Message  Ulysse92 le Lun 11 Fév 2013 - 19:24

avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes natures mortes préférées

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum