St Luc peignant la Vierge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

St Luc peignant la Vierge

Message  Ulysse92 le Mar 11 Jan 2011 - 21:56

Et pour tous les dessinateurs et peintres du dimanche que nous sommes n'oublions pas

St Luc peignant la vierge




Rogier van der Weyden(1399-1464) - Saint-Luc peignant le portrait de la Vierge

Voici ce que répond le net à la question Saint Luc peignant la vierge?
Ce tableau réalise une interpénétration du profane et du sacré. La Vierge est une simple mère qui donne le sein à son enfant.La fenêtre ouvre sur un magnifique paysage où deux personnes accoudées devisent en contemplant la rivière. Dans cette superbe scène, avec intérieur et extérieur, le peintre a peint Saint Luc peignant. Le thème est tout autant la peinture, et nommément la peinture flamande, avec son génie du paysage, que la Vierge à l'enfant.

il y a eu d'autres peintres sur le sujet bien moins bons


Marteen VAN HEEMSKERCK
Saint Luc peignant la Vierge
PAYS-BAS, XVIe siècle, Vers 1545
Peinture, Huile sur bois
205,5 x 143,5 cm
Musée des Beaux-Arts de Rennes


Estampe, Pas De Cadre, 21x30 cm
Saint Luc Peignant La Vierge
Pieter Van Coecke Aelst


mais là c'est trop gnangnan


c'est léché comme du Dali



Dernière édition par Ulysse92 le Dim 3 Fév 2013 - 23:31, édité 4 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les icones (soi-disant peintes par LUC)

Message  Ulysse92 le Mar 11 Jan 2011 - 21:59


Les icones (soi-disant peintes par LUC)

Dans la tradition chrétienne, saint Luc a représenté en peinture plusieurs fois la Vierge. Bien que leurs datations soient de périodes plus récentes, un certain nombre d'icônes lui sont dévotement attribuées. Ce sont les vierges dites de Vladimir, de Jérusalem, de Tikhvine, de Smolensk,de Częstochowa. Elles sont majoritairement de style hodiguitria, litt. « qui montre le chemin ».

Voilà ce que j'ai trouvé sur le net mais pas forcément exact


Vierge de Vladimir (recto et verso)

La Vierge de Vladimir ou Notre Dame de Vladimir est certainement la plus célèbre de toutes les icônes byzantines. Le modèle de l'icône est du type Eleousa, la joue du l'Enfant est serrée contre celle de sa Mère dans un geste d'amour et d'affection.
Icône peinte sur les deux faces

Elle a la particularité d'être écrite sur les deux faces. Le verso, qui représente l'Autel et les Instruments de la Passion, date du début du XVe siècle. Cette image a été peinte par l'école d'iconographie de Moscou.

Le prototye de la Vierge de Vladimir est reconnaissable grâce à la particularité dans le pied gauche de l'Enfant. En effet, son pied gauche est replié ce qui laisse voir la plante de face.

Elle est la plus vénérée et la plus aimée du peuple russe. Elle est l'icône protectrice de la Russie.

L'icône, de l'école byzantine, date du XIIe siècle et mesure 104 cm x 69 cm. La taille initiale de l'icône est de 78 cm x 55 cm. La planche de tilleul à une épaisseur de 2,7 cm. Elle possède une arche profonde et des champs larges.

Symbole de st luc : le boeuf ailé

Artiste : Anonyme

Modèle : Boeuf
En relation avec : Saint Luc

Date : approx. entre 1450 et 1500

Matériaux : Marbre
Acquisition : Achat (1883) (Louvre)




Le taureau et saint Luc l'évangéliste

Le taureau est le symbole de l'évangéliste saint Luc dans notre tradition chrétienne. C'est une image qui paraît lui être tout à fait bien adaptée pour plusieurs raisons.

La première raison consiste dans ce trait biologique propre aux bovins : ils ruminent. Longuement, pour bien digérer le foin ou toute autre nourriture, ils la mâchent et la remâchent comme saint Luc l'a fait pour les paroles de Jésus. À lire l'évangile de Luc, on sent que son auteur a bien assimilé chaque enseignement du Christ. C'est peut-être pourquoi les phrases sont disposées avec tant d'harmonie, juste à l'endroit qu'il faut.

De plus, saint Luc a donné du relief à des personnes qui « ruminaient » la parole de Dieu. Les personnalités contemplatives ont retenu son intérêt. La Vierge Marie ressort comme un de ces êtres qui s'attachent à l'approfondissement des événements du salut. Elle a creusé le sens des paroles de l'ange Gabriel et les a comprises un peu plus à la naissance de Jésus. Après la visite des bergers à la crèche, Marie, selon les mots de saint Luc, conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son coeur (Luc 2, 19). L'autre Marie, la soeur de Marthe, appartenait à la même classe de personnalités contemplatives (Luc 10,39).

Le taureau, dans l'imaginaire humain de tous les temps, représente également la puissance de travail. Le regard porte alors sur les bêtes toutes en muscles qui tirent une charrue ou une charge pesante. Le travail d'écrivain que saint Luc a accompli révèle sa capacité de réaliser une grande oeuvre fort exigeante. Quand on sait que l'écrivain antique met trois minutes à écrire une syllabe sur une feuille rude de papyrus (contre une seconde à notre époque), on évalue ce que représentent les 24 chapitres de l'évangile et les 28 chapitres des Actes des Apôtres. Tout un exploit de force morale et de zèle laborieux! Saint Luc, le taureau, nous donne une leçon bien actuelle de contemplation et de travail.

Pierre Bougie, PSS
Professeur au Grand séminaire de Montréal




mais pour d'autres
Ces symboles viennent de la vision d'Ézékiel (Ez 1,10, reprise dans l'Apocalypse (Ap 4, 7-Cool. Quatre animaux apparaissent à Ézékiel, ayant chacun quatre ailes et quatre faces : une de lion, une de taureau, une d'homme et une d'aigle (Ez 1, 4-13). Leur aspect rappelle certaines statues des palais babyloniens.

un Taureau, animal des sacrifices, car son évangile commence dans le Temple.

autres vierges attribuées à St Luc


Cette icône miraculeuse fut peinte, d'après la tradition, par saint Luc, quinze ans après l'Ascension du Seigneur, à Gethsémani. La sainte icône fut transportée, en 453, de
Constantinople à Jérusalem, par l'empereur Léon 1 er. Cette icône, transférée par la suite à Korssoun (en Chersonèse), fut reçue en don (en 988) par le saint prince Vladimir, égal aux Apôtres – qui fut baptisé à Korssoun en 988 – qui l'emporta avec lui à Kiev. Quand les habitants de Novgorod reçurent la foi chrétienne, saint Vladimir donna à Novgorod la sainte icône de la Mère de Dieu de Jérusalem, où elle demeura dans la cathédrale Sainte-Sophie. Après avoir conquis Novgorod, le tsar Ivan le Terrible transféra, en 1571, cette sainte icône dans la cathédrale de la Dormition de Moscou.
Cette icône fut enlevée par les Français à l'époque de l'invasion napoléonienne (elle se trouve maintenant à Paris, dans la cathédrale Notre Dame); dans la cathédrale de la Dormition, on a mis à sa place une copie ancienne fidèle, prise dans l'église de la Nativité de la Mère de Dieu de Moscou. Telle était la situation au début du XX ème siècle.


Russie, Novgorod,
Vierge de Jérusalem
XVe s.
Détrempe et or sur panneau
34,7 x 27,6 cm
Achat, legs Horsley et Annie Townsend
Paris, Jacques Zolotnitzky (avant 1931) ;
Paris, marchand À la Vieille Russie (en 1931) ;
Riabouchinsky (avant 1959 ; non confirmé) ;
New York, marchand J.J. Klejman (en 1961).
Elle est du XVème siècle donc pas de St luc

Vierge de Tikhvine


4 types d'icones de la vierge

La Vierge en Majesté
Dans l'icône de la Vierge en Majesté, Marie est représentée assise sur un trône, tenant l'Enfant Jésus sur ses genoux.

La Vierge Hodoguitria "Celle qui montre le chemin"

Sur les icônes mariales de type Hodiguitria (vierge directrice), la Vierge Marie tient l'Enfant généralement sur son bras gauche en le présentant de sa main droite. Les plus célèbres modèles d'icônes de la Vierge directrice sont les images de Notre Dame de Smolensk, de la Vierge de Tikhvin et de la Vierge de Kazan.

Smolensk


La Vierge Eleousa ou "Oumiliénié" en russe _
Vierge de Tendresse et de Miséricorde, la Vierge Elousa est le prototype de nombreuses icônes de la Sainte Vierge Marie. Les joues de la Mère et de l'Enfant se touchent dans un geste de tendresse.


Yaroslav

La Vierge Orante, _
priant les bras levés a donné la célèbre icône de la Vierge du Signe.


Alors celle-là est de style?




L'évangéliste Luc aurait effectivement pu peindre Marie, habitant alors la maison de l'apôtre Jean à Damas. Cependant Marie aurait été à cette époque une très vieille dame. Il faut lucidement envisager l'hypothèse que ces trois portraits de jeune femme aient été en réalité réalisés en Egypte par un évêque de la Thébaïde, appelé Luc également.



Et si vous cherchez une icone "authentique" allez sur ce site...


cliquez ici =>
Icone peinte par StLuc


Dernière édition par Ulysse92 le Dim 3 Fév 2013 - 23:43, édité 4 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

autres St Luc : magnifique Le Greco

Message  Ulysse92 le Sam 22 Oct 2011 - 14:37


Saint Luc peignant la Vierge - Marten de Vos - 1602


Autoportait du Greco en Saint Luc (1541-1614)

St Luc patron des peintres...
...et des enlumineurs du forum dans mon genre Wink Smile Very Happy
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: St Luc peignant la Vierge

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum