Jeudi 14 avril 2011 - EN 1931 1ère image de télévision française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeudi 14 avril 2011 - EN 1931 1ère image de télévision française

Message  Ulysse92 le Sam 16 Avr 2011 - 16:24

14 avril 1931 : première transmission d'une image de trente lignes, de Montrouge à Malakoff, par René Barthélemy.

C'est avec un récepteur utilisant le disque de Paul Nipkow et une caméra mécanique à miroir de Weiler à 30 lignes de définition, mis au point dans les locaux du laboratoire de la Compagnie des Compteurs, que sera réalisée le 14 avril 1931 la première démonstration de télévision en France, à l'École supérieure d'électricité de Malakoff.

Plusieurs compagnies françaises travaillent à la mise au point de procédés de télévision ; notamment la Compagnie des compteurs de Montrouge (CdC). Celle-ci nomme l’ingénieur René Barthélemy (1889-1954) à la tête de son département de recherche. En avril 1931, il réalise la première démonstration publique en France de radiovision en 30 lignes, transmise par émetteur (d’autres ont été réalisées, mais par fil). Son succès incite le ministère des PTT à soutenir l’expérience. Tandis que les premières émissions régulières sont diffusées par le poste Radio-PTT à partir de décembre 1931, René Barthélemy poursuit donc ses expériences, et l’idée d’organiser une station de télévision fait son chemin. En 1935, elle aboutira aux premiers programmes quotidiens diffusés en 180 lignes.


Les huit cents invités qui, le 14 avril 1931, assistent à la démonstration publique du procédé Barthélemy (dans l’amphithéâtre de l’Ecole supérieure d’électricité de Malakoff) sont des privilégiés. Devant eux, René Barthélemy (à droite avec un casque) renvoie l’image d’un récepteur en verre dépoli de 30 x 40 cm (à gauche en position oblique) vers des miroirs muraux. Les spectateurs y découvrent l’image réfléchie de Suzanne Bridoux, la collaboratrice de René Barthélémy. Elle fait office de présentatrice. Néanmoins et comme le montre la disparité des regards d’un public, les invités s’intéressent autant à l’ingénieur et à ses énigmatiques manipulations, à ses appareils et à ses antennes, qu’à l’image (qui leur fait face) de la première speakerine de l’histoire de la télévision française, que l’on voit parler, fumer, puis annoncer la diffusion d’un film muet, L’Espagnole à l’épouvantail.

Les images de télécinéma diffusées par René Barthélemy à Malakoff proviennent d’un émetteur radio de 50 watts situé à Montrouge, à deux kilomètres de distance. Dans le laboratoire d’étude de l’ingénieur de la CdC, à Montrouge, Marius Lamblot, son collaborateur, s’occupe des réglages d’émission et de prise de vues. Pour sa part et sur la base des enseignements tirés de nombreux tests, sa collaboratrice Suzanne Bridoux se maquille pour que l’image diffusée soit la plus nette possible (blanc pour le visage, bleu pour les paupières, noir pour les yeux et la bouche).


cliquez sur => L'Histoire en images
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3175
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum