Les 7 ponts successifs de Sully-sur-Loire

Aller en bas

Les 7 ponts successifs de Sully-sur-Loire

Message  Ulysse92 le Mer 8 Fév 2012 - 23:00

Aux nouvelles du soir le présentateur nous a rappelé qu'en 1985 un froid de -20° avait détruit un pont à Sully-sur-Loire, j'ai donc effectué mes recherches...

Sully-sur-Loire est à l'est d'Orléans...


Wiki nous dit a écrit:

Colection L. Marchand http://www.art-et-histoire.com/ref.php?ind_ref=526&ind_tome=Sully-s-loire et http://upload.wikimedia.org/wikipedia

Le pont suspendu de Sully-sur-Loire était un pont suspendu qui franchissait la Loire entre Sully-sur-Loire et Saint-Père-sur-Loire dans le département du Loiret (région Centre), en aval du viaduc de Gien et en amont du pont de Châteauneuf-sur-Loire.


viaduc de Gien
http://upload.wikimedia.org/wikipedia


pont de Châteauneuf-sur-Loire
http://upload.wikimedia.org/wikipedia

Mais en fait, il est entre le pont du chemin de fer et celui du château!

 
http://structurae.info/ouvrages/viaduc-ferroviaire-de-sully-sur-loire




Le pont du chemin de fer :


en vente sur ebay : http://www.ebay.ca/itm/CPA-CARTE-POSTALE-1900-SAUMUR-VUE-DU-PONT-DE-FER-SUR-LA-LOIRE-VOELCKER-RIVIERE-/400550491716?pt=FR_JG_Collections_Cartes_postales&hash=item5d42ab7644





http://www.riboulet.info/g/g_pg/armee/historique_78/4_09.htm






Histoire faite de construction, destruction et reconstruction

1832-1836 : La construction du pont suspendu fait suite à l'établissement d'une concession de 99 ans par ordonnance royale du 14 décembre 1832. Cet ouvrage, de type suspendu, comportait trois travées de 72,40 mètres, 96,20 mètres et 72,40 mètres. Il fut mis en service le 4 mai 1836.


Le pont en 1836 - gravure de Charles Pensée. (Fond iconographique de la Bibliothèque municipale, Musée des Beaux-Arts d'Orléans)
http://www.timbresponts.fr/ponts_et_cites/loire_dossiers/sully.htm


1859 : première reconstruction suite à la crue de 1856


Lors de la crue du 2 juin 1856, la culée rive droite et l'arche adjacente s'effondrèrent. Le projet de reconstruction approuvé par les décisions ministérielles du 13 août 1857 et du 29 mars 1858 prévoyait l'allongement de la dernière arche rive droite, portée à 96,20 mètres et la construction d'une pile supplémentaire rive gauche et donc de porter l'ouvrage à quatre arches de 72,40 mètres pour la première et de 96,20 mètres pour les trois autres. Les travaux furent réceptionnés le 8 octobre 1859.

Le pont  reconstruit et livré en 1859 avec deux travées supplémentaires correspondant à la suppression des remblais.


1870 : Deuxième reconstruction
Au cours de la guerre franco-prussienne de 1870, la travée quatre rive droite, incendiée par l'armée française  Suspect  le 6 décembre 1870, fut reconstruite de façon identique à l'ancienne.

Il résiste à la crue du 13 mars 1895 qui a été provoquée par la fonte des neiges des mois précédents. Elle atteint 5.30 mètres à Decize et 4.30 mètres à Nevers.


1906
Collection G. Briais - Sully sur Loire



http://www.delcampe.fr




en vente sur ebay http://www.ebay.ca/sch/sis.html?_nkw=45%20SULLY%20SUR%20LOIRE%20PONT%20SUSPENDU%20TRES%20ANIME%201920&_itemId=191026856696

1932 : troisième reconstruction
L'ouvrage fut reconstruit en 1932 et 1933 par l'entreprise Baudin-Chateauneuf afin de le remettre en état et le moderniser.

Les travaux comportaient notamment les opérations suivantes : remplissage intérieur des têtes de piles et la réalisation de massifs additionnels d'ancrage, remplacement complet du tablier et de la suspension.

La largeur était alors de six mètres de chaussée et deux trottoirs de 1,20 mètre interrompus à chaque pylône.

Les essais eurent lieu les 17 et 18 janvier 1933 et l'ouverture à la circulation fut effective le 24 février 1933.


http://www.art-et-histoire.com/ref.php?ind_ref=526&ind_tome=Sully-s-loire et http://upload.wikimedia.org



Destruction en 1940

la retraite de 1940 a écrit:

La retraite et le passage de la Loire s'exécutèrent dans des conditions particulièrement difficiles: mitraillades, bombardement d'aviation, embouteillage constants des convois militaires et civils.

Le pont de Sully-sur-Loire, qui se trouvait sur l'axe de marche a été systématiquement bombardé pendant tout le passage des convois.

Au cours de cette retraite et au cours du passage de la Loire, les éléments du régiment ont été de nouveau disloqués.

Un regroupement partiel fut effectué sur la route de Bourges et les éléments du régiment se rassemblèrent au bivouac de Villemurin.

Au cours des journées du 10 au 16 juin, le régiment a retraité au contact de l'ennemi.

Au cours des replis successifs dans le quadrillage des rues et routes de la banlieue parisienne, puis pendant les longues marches de Corbeil à Sully, un nombre imortant d'hommes s'est égaré ou n'a pu suivre et de ce fait l'effectif, à la date du 16 juin, ne comporte plus que 10 officiers et 60 hommes.

http://www.riboulet.info/g/g_pg/armee/historique_78/4_09.htm




Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'ouvrage fut l'objet d'un bombardement le 15 juin 1940 par les aviateurs italiens  No  No  No
et fut détruit par l'armée française le 18 juin 1940 pour empêcher les allemands de traverser la Loire.   Suspect


Une histoire identique s'est déroulée au pont-canal de Briare





1941 : reconstruction pendant la guerre
Le projet de reconstruction fut approuvé par les décisions ministérielles des 26 février 1941 et 19 mai 1941.

1944 : destruction pendant la guerre




http://www.dday-overlord.com/forum/orleans-avant-apres-t3752.html


L'ouvrage reconstruit fut détruit en juin 1944 lors d'un bombardement de l'aviation alliée. Après la mise hors d'état de la suspension, la totalité du tablier s'affaissa dans la Loire et les pylônes aval des trois piles furent détruits.

1947 : reconstruction après la guerre

La reconstruction fut entreprise dès la fin de la guerre et achevée en 1947. Comme en 1941, les travaux furent confiés à l'entreprise Cossonet pour la réfection des maçonneries, et à l'entreprise Baudin-Chateauneuf pour le tablier et la suspension.

L'ensemble de l'ouvrage fut reconstruit sur la base des plans élaborés pour les travaux de 1941, tant pour les maçonneries que pour la partie métallique.

L'ouverture à la circulation eut lieu le 20 juillet 1947.





http://sully-sur-loire.eklablog.com/quand-sully-sur-loire-etait-une-station-balneaire-a93477605


Un timbre de ma jeunesse :





1985 : effondrement du pont dû à une vague de froid pale  affraid  What a Face



Le 16 janvier 1985 à 7 h 40, par un froid intense (température de - 20°C, au niveau le plus bas observé à la station météorologique de Bricy depuis sa création en 1945), le tablier s'effondrait sur toute sa longueur dans le lit du fleuve.


http://www.timbresponts.fr/ponts_et_cites/loire_dossiers/sully.htm

L'examen des aciers a montré qu'il s'agissait de ruptures fragiles au niveau des suspentes et des étriers liées aux caractéristiques chimiques des aciers (forte teneur en carbone, en soufre et phosphore), aux amorces de rupture par usinage des filetages et à une très faible résilience, notamment à basse température (résilience en KV 2,5 joules à - 20°C - 4 joules à - 0°C et 6 joules à + 20°C).


crash


90 ans auparavant l'hiver fut si rude que la Loire a Orléans était entièrement prise:

http://www.meteopassion.com/hivers-du-19eme-en-images.php



Mise en place d'un pont Bailey

La construction d'un pont entièrement nouveau fut décidée en 1985.


En attendant le nouvel ouvrage, un pont Bailey lancé sur les piles du pont ferroviaire de Sully-sur-Loire, fut ouvert à la circulation dès le 15 mars 1985.


1986 : nouveau pont


Wiki nous dit a écrit:
L'appel d'offres fut lancé dès le mois d'avril et, par délibération du bureau du conseil général du 10 juin 1985, les travaux de l'ouvrage furent confiés à l'entreprise Baudin-Châteauneuf pour un montant de 30 113 000 F. L'ordre de service de commencer les travaux était donné le 20 juin 1985 pour un délai de 18 mois.

L'ouvrage a été inauguré et mis en service le 23 septembre 1986.


wikimedia

Cet ouvrage est un pont en poutre à ossature mixte de longueur totale 378 mètres comportant six travées : deux travées de rive de 49 mètres et quatre travées centrales de 70 mètres. L’ouvrage repose sur cinq piles nouvelles en Loire et deux culées anciennes.

Le tablier à ossature mixte, se compose de deux poutres métalliques continues connectées à une dalle en béton armé.

Le profil en long de l'ouvrage présente un rayon de 10 000 m axé sur la pile centrale.

Piles et Culées

Les deux culées de l'ancien ouvrage ont été réutilisées après protection par un batardeau de palplanches et injection du sol de fondation.

Les cinq piles ont été fondées superficiellement à l'abri d'un batardeau de palplanches, sur un massif de béton immergé. La semelle en béton armé possède une épaisseur de 1,20 mètre et les raidisseurs ont des hauteurs variables de 0,2 à 1,30 mètre. Les fûts de pile ont une hauteur constante de 8,45 mètres et comportent une remontée de 2,40 mètres de part et d'autre des poutres. Les piles ont été coffrées par des plaques préfabriquées de 10 cm d'épaisseur en béton armé avec un parement de gravillons lavés.


Tablier

Le tablier possède une ossature mixte acier-béton. Il repose sur deux poutres métalliques de hauteur constante 2,20 mètres sur les travées centrales et de hauteur variable de 2,20 mètres sur pile à 1,22 mètre sur culées pour les travées de rive.


wikimedia
L’espacement entre les poutres est de 5,60 mètres. Elles sont rigidifiées par des entretoises espacées de 10 mètres, avec des pièces de pont sur les piles et les culées.

Les poutres furent lancées du 7 novembre 1985 date du premier approvisionnement au 31 janvier 1986 date de l'accostage culée rive gauche.

wikimedia
Culée rive gauche

Une nacelle de visite permet le contrôle et l'entretien de toute la structure métallique y compris les parties extérieures des poutres. Elle est calculée pour supporter une charge de 450 kg excentrée en extrémités.
La dalle du tablier est en béton armé connectée aux poutres et aux pièces de pont par des gougeons Nelson (0 19 x 125). Elle présente une épaisseur en axe de 30 cm. L’intrados est horizontal et l’extrados est déversé à 2,5 % à partir de l'axe. La structure de chaussée est une chape épaisse constituée d’asphalte pur 8 mm et d’asphalte porphyré sur 22 mm.


wikimedia

Le nouveau pont :




http://bertranddaucet.free.fr/galerie_photo%20Sully.htm





Pour d'autres cartes postales et timbres :


Si les crues vous intéressent :

Un autre résumé de la vie du pont

avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3218
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum