Baume les Dames en Franche Comté

Aller en bas

Baume les Dames en Franche Comté

Message  Ulysse92 le Mer 7 Mar 2012 - 17:44



A Baume les Dames ily a une entreprise CLIMENT qui travaille sur une carrière





Et les petits jeunes qui y font leurs stages prennent plein de photos...
qu'ils mettent sur le net : http://photostp.free.fr/phpbb/viewtopic.php?f=9&t=2489&start=20


















C'est plus Baume les Dames mais Baume les Dameuses... Surprised Smile Very Happy

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven



Mais c'est avant tout un site au confluent du Doubs et du Cusancin:



Source du Doubs







L'Hôtel des sires de Neufchatel






L'église abbatiale de Baume-les-Dames fut construite par Nicolas Nicole (architecte bisontin qui a notamment réalisé la préfecture de Besançon et l'église de la Madeleine) au XVIIIème siècle. Elle était d'une architecture et d'une décoration extrêmement riche et élaborée, avec une coupole, des colonnes, plusieurs autels... Cette profusion de détails conduisit rapidement à un manque d'argent, et la nef ne put être achevée. La façade actuelle n'était donc à l'origine que provisoire...
Ruinée, l'abbaye ferma rapidement ses portes. Elle fut pillée à la Révolution, de nombreux éléments décoratifs disparurent alors. Dont les colonnes en marbre des autels, qui ornent aujourd'hui la chapelle de l'Impératrice aux Tuileries!
Utilisée comme entrepôt à grain au XIXème siècle, puis comme cinéma, l'abbaye était de plus en plus délabrée. La mairie de Baume-les-Dames entreprit donc au XXème siècle des travaux de rénovation afin de redonner au bâtiment son prestige originel.
L'abbaye est aujourd'hui un lieu culturel qui accueille des expositions, des spectacles...



Les légendes de l'ancienne abbaye

L'abbaye de Nicolas Nicole fut construite à l'emplacement d'une église abbatiale médiévale, dont la renommée dépassait les frontières de la région grâce à plusieurs légendes.
On raconte en effet que Gontran, roi de Bourgogne, découvrit un trésor dans un terrier de belette. Une main sortie des nuages lui montra alors les ruines d'une ancienne abbaye : c'est ainsi que le trésor fut consacré à la reconstruction de l'abbaye de Baume-les-Dames.
Au XVIIème siècle cette même abbaye aurait servi de refuge à Odile, la fille aveugle du duc d'Alsace, qui fuyait son père. Elle y fut baptisée à l'âge de 13 ans, et retrouva alors la vue. Elle fonda quelques années plus tard le monastère Sainte-Odile en Alsace, qui est encore aujourd'hui un important lieu de pélerinage.
Ce miracle contribua à la renommée de l'abbaye de Baume-les-Dames, qui n'accueillait au Moyen-Age que des femmes issues de la plus haute noblesse.
Les travaux ruineux de la nouvelle abbaye signifièrent malheureusement la fin de cette prospérité.

Les deux légendes liées à l'abbaye sont représentées sur des vitraux de l'église Saint-Martin.
C'est également dans cette abbaye que naquirent les pâtes de coing, spécialité gourmande de Baume-les-Dames.




Pets de nonnes


Craquelins


Tarte salée

recette sur : http://ja6.free.fr/fichiers/f1870.htm

Légende de Ste Odile

Au VIIe siècle, un miracle contribua à la renommée de l'abbaye. La fille du duc d'Alsace Odile de Hohenbourg était aveugle, et comme son père voulait la tuer, la jugeant indigne de la vie pour cela, sa mère réussit à la cacher dans cette abbaye. Les abbesses se sont occupées d'elle. Et à l'âge de 13 ans, elle se fait baptiser. L'évêque l'avait appelée Odile car ça signifiait « fille de lumière ». Et lorsqu'il lui dit « Au nom de Jésus-Christ, soit désormais éclairée des yeux du corps et des yeux de l'âme », elle retrouve la vue. Ce miracle a donc attiré beaucoup de monde à Baume-les-Dames par la suite




La gare de Beaume les Dames



dans les environs La Chapelle de Saint Ermenfroi

En remontant le cours du Doubs, vous arrivez à Baume-les-Dames, labellisée « petite cité comtoise de caractère ». Cernée par une couronne de sept collines verdoyantes, à la confluence du Doubs et du Cusancin, le brillant passé architectural de la cité côtoie la nature généreuse. La cité doit son nom à l’abbaye bénédictine créée au 7ème siècle, où vécut Sainte Odile.


Sainte Acombe
Datant du XVIe siècle, cette statue de pierre polychrome
représente le suplice d'Acombe qui, aux premiers siècles de la christianisation
et pour échapper aux avances répétées du fils païen du Roi,
invoqua Dieu en le priant de la rendre laide et repoussante.
Son visage se couvrit alors immédiatement d'une barbe épaisse,
ce qui mit le jeune prince en furie : pour la punir, il la fit crucifier.


La chapelle du St Sépulcre




Cliquez sur => Chapelle du StSépulcre


Le pont bleu


Canal Rhin-Rhône que ces crétins d'écolo ont fait arrêter (de faux écolos!)

Le cadre naturel de la ville est propice à la pratique de l'escalade, ou plus de 350 voies sont praticables.







Bon pour les sportifs
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3048
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum