Jeudi 26 mars 2015, Vélasquez à Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeudi 26 mars 2015, Vélasquez à Paris

Message  Ulysse92 le Jeu 26 Mar 2015 - 18:37

Bonjour les jardiniers voltairiens



je rentre après avoir visité l'exposition Velasquez. Un grand moment face à des tableaux qu'on ne voit pas souvent en chair et en os.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Portrait_d%27Innocent_X
Portrait du pape Innocent X, 1650, huile sur toile, 140 x 120 cm, Galerie Doria-Pamphilj Rome
je suis resté un long moment devant
Il est vraiment pas content! ça va chier des bulles!


http://the-works.net/tag/duthque-accueil
portrait de l'infante Marguerite âgée de 5 ans


http://leblogdesmenines.blogspot.fr/2011/12/linfante-marguerite-therese.html
Portrait de l'infante Marie-Thérèse

Avec le cadre ce tableau est magnifique :

http://le-beau-vice.blogspot.fr/

L'incontournable

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Infante_Marguerite_en_bleu
L'Infante Marguerite en bleu - 1659 - 127 × 107 cm - Museum de Vienne

C'est amusant de voir les ellipses même dans les chefs d'oeuvre donc forcément terminés (mains, pans de robe, dentelle du pape...)
ici la main droite!



http://fr.wikipedia.org/wiki/Diego_V%C3%A9lasquez
Portrait de Gongora - 1622


http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_works_by_Diego_Vel%C3%A1zquez
Etude pour la tête d'Apollon - 1630 - 36x25 cm




Des tableaux étranges

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Bouffon_Calabacillas_%28V%C3%A9lasquez,_Cleveland%29
Le Bouffon Calabacillas
Pourquoi le tabouret est-il si grand?
Quelle hélice tient-il à la main?
Quel portrait miniature dans l'autre?

Des tableaux pour faire peur!!!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Diego_V%C3%A9lasquez
Alice Sapritch dans le rôle de
Portrait de sœur Jerónima de la Fuente, 1620


http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/velazquez
Balthasar Carlos et son nain, vers 1631




http://histoire-des-arts-college.blogspot.fr/2011/04/analyse-des-menines-diego-velasquez.html
Je regrette beaucoup que Les Ménines n'aient pu quitter le Prado...
On n'a eu droit qu'à une pâle copie et à une animation nous montrant ce qu'il fallait y voir... mais j'avais déjà auparavant étudié ce tableau.

Au début de l'expo on a plein de bondieuseries bien ennuyeuses!

Il y a d'autres toiles sur la toile...  http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_works_by_Diego_Vel%C3%A1zquez

Vous allez me dire : "t'as pas mis la Vénus au miroir!"
Ben oui! Dedans il y a quelque chose de froid... Ils avaient exposé à côté la sculpture de l'hermaphrodite authentique sur le matelas du Bernin : Hermaphrodite endormi, copie romaine d'un original grec, époque impériale (IIe siècle ap. J.-C.), musée du Louvre http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/visite?srv=car_not_frame&idNotice=887
Je n'ai pas trouvé que ça rajoute vraiment une touche d'érotisme...

Spoiler:

http://le-beau-vice.blogspot.fr/


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 30 Mar 2015 - 2:01, édité 10 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3156
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeudi 26 mars 2015, Vélasquez à Paris

Message  Nemo le Jeu 26 Mar 2015 - 23:08

Bonsoir Ulysse

Je rentre bien tard du cinéma.
Depuis 2 jours les petites pluies sur Paris sont une bénédiction. Elles lavent l'air des micro-particules de ces foutus diesels...

Je vois que tu as bien profité de ta journée.

Bonne nuit
avatar
Nemo

Messages : 87
Date d'inscription : 19/01/2015
Localisation : parisienne

http://enviedailleurs.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeudi 26 mars 2015, Vélasquez à Paris

Message  Ulysse92 le Jeu 26 Mar 2015 - 23:44

Bonsoir Nemo

Je viens de retrouver le tableau qui m'avait marqué en entrant : une Mulâtre (mulata)
En fait c'est à moitié une nature morte, une scène de bodega et en fait derrière la scène d'Emmaüs (plutôt ratée)
une de ses oeuvres de jeunesse que j'ai trouvée d'une grande intelligence :


http://fr.wikipedia.org/wiki/La_C%C3%A8ne_d%27Emma%C3%BCs_%28V%C3%A9lasquez,_Dublin%29
La mulata (entre 1616 et 1623) Dublin
il y a un article de wiki dessus
Avec tous ces aller-retours visuels cela rappellerait Les Ménines!!!

Ulysse92 le dimanche soir a écrit:
ERREUR : J'y suis retourné avec ma femme et c'est le tableau de Chicago qui est exposé et il n'y a pas la scène ridicule d'Emmaüs. D'ailleurs les experts n'ont pas réussi à prouver que cette scène n'avait pas été rajouté après par quelqu'un d'autre! Mais à Dublin chez les cathos vouloir enlever Emmaüs c'était risqué  Very Happy  Very Happy  Very Happy

http://www.iaph.es/sys/productos/Velazquez/velazquezSevilla/obrasSevillanas/lienzoLaMulata.html
Cependant sur le net on ne trouve que la version sans doute non restaurée et très sombre


http://en.wikipedia.org/wiki/The_Kitchen_Maid
La mulata, La cocinera or Escena de cocina

alors j'ai trouvé une visiteuse sympa...

http://le-beau-vice.blogspot.fr/
Scène de cuisine ou la Mulata - Art Institute of Chicago





Une autre oeuvre presque surréaliste est une sainte


http://balades.travelblog.fr/769419/Portrait-de-Sainte-Rufine/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte_Rufine_%28V%C3%A9lasquez%29

Portrait de Sainte Rufine - vers 1622-1632
Sainte Rufine et sa sœur sainte Juste sont les patronnes de Séville.
Vélasquez a probablement pris comme modèle l'une de ses filles, Francisca ou Ignacia qui avaient alors 12 ou 14 ans.

Wiki a écrit:Ce furent les peintres impressionnistes qui permirent le retour définitif du maître à la notoriété. Ils comprirent parfaitement ses enseignements. C'est notamment le cas d'Édouard Manet et de Pierre-Auguste Renoir, qui voyagèrent au Prado pour découvrir et comprendre Vélasquez. Lorsque Manet réalisa ce fameux voyage d’étude à Madrid en 1865, la réputation du peintre était déjà établie, mais personne d’autre que lui ne sentait tant d’émerveillement pour les toiles du Sévillan. Ce fut lui qui fit le plus pour la compréhension et la mise en valeur de cet art. Il le qualifia de « peintre des peintres » et de « plus grand peintre qui ait jamais existé ». Manet admirait chez son illustre prédécesseur le recours à des coloris très vifs, qui le distinguaient de ses contemporains. L'influence de Vélasquez se retrouve par exemple dans Le Joueur de fifre, où Manet s'inspira ouvertement des portraits de nains et de bouffons réalisés par le peintre espagnol

Pendant la seconde partie du siècle il fut considéré comme peintre universel, le réaliste suprême et le père de l’art moderne. À la fin du siècle, Vélasquez fut interprété comme un peintre proto-impressionniste. Stevenson, en 1899, étudia ses toiles avec l’œil d’un peintre et trouva de nombreuses parentés techniques entre Vélasquez et les impressionnistes français. José Ortega y Gasset situa le maximum de la réputation de Vélasquez entre les années 1880 et 1920, époque qui correspond aux impressionnistes français.

L’étape essentielle que constitue Vélasquez dans l’histoire de l'art est perceptible jusqu’à nos jours, à travers la façon dont les peintres du XXe siècle ont jugé son œuvre. C’est Pablo Picasso qui rendit à son compatriote l’hommage le plus visible, lorsqu’il recomposa entièrement Les Ménines (1957) dans son style cubiste tout en conservant avec précision la position originale des personnages. En 1953, Francis Bacon peignit sa célèbre série Étude d'après le portrait du pape Innocent X par Vélasquez.


http://artobserved.com/tag/national-portrait-gallery/
Autoportrait
réattribué à Velasquez après nettoyage


http://en.wikipedia.org/wiki/Diego_Vel%C3%A1zquez
une dame de la cour 1635
j'aime l'harmonie des verts
et le fait qu'il garde à chaque fois le dossier de la chaise  Very Happy  Very Happy  Very Happy

Par endroit il nous indique la structure du tissu vert de la robe et ailleurs il efface tout ais notre cerveau a compris le motif et construit dans la tête une image de la robe avec beaucoup plus de détail qu'indiqué!

C'est un peu pareil dans le portrait de Don Juan Mateos avec un habit avec des reliefs verts (mais cette photo est vraiment trop sombre)

http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_works_by_Diego_Vel%C3%A1zquez
Portrait de Don Juan Mateos - 1632 - 108 × 90 cm


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 30 Mar 2015 - 2:09, édité 2 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3156
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeudi 26 mars 2015, Vélasquez à Paris

Message  Ulysse92 le Lun 30 Mar 2015 - 0:22

J'y suis retourné cette après-midi avec ma femme après avoir accompli notre devoir électoral.

J'ai corrigé une erreur sur ma Mulata (voir ci-dessus)

J'ai eu encore plus le temps d'analyser les tableaux magnifiques et surtout de confirmer mes suppositions en regardant les oeuvres de l'atelier ou de ses compères...

Après avoir examiné longtemps "L'Infante Marguerite en bleu" je me rends compte du côté "impressionniste" de Velàzquez...
Son tableau est fait pour être lu par un cerveau qui va retenir les points forts et ne pas s'occuper des points faibles et pourtant on va ressentir ce qu'il faut voir.


Qu'est ce qui nous attire?

  • Les yeux
  • la main droite avec le manchon
  • le relief du balcon que fait sa robe devant son ventre avec un bijou en dessus et un effet de drapé de tissu en dessous.
  • l'étendue de la robe tout en largeur


Aussi Velazquez nous peint un joli visage aux yeux inquisiteurs MAIS
... il met de chaque côté des fanfreluches vertes floues pour obliger notre regard à aller au centre. Comme quand on est dans le métro, les sacs et les mateaux à droite et à gauche sont flous mais notre regard voit nettement entre les gens

Pour guider notre regard vers ce visage il y a à droite la jolie main et le manchon en vison qui pointent le regard


à gauche la main peu intéressante est à peine esquissée et le décor est flou!

Comme dans le cubisme il faut que notre cerveau enregistre les points saillants ; ici le relief en balcon de la robe est plus net



taches renforcées du tissu au centre sous le relief

Quand au bijou central si on regarde de près on s'aperçoit que ce n'est qu'une impression de bijou

Enfin la belle robe brillante n'est pas si brillante que ça mais notre cerveau a tout reconstitué et ne regarde que :

  • le visage
  • la main
  • le relief de la robe et sa largeur
  • et l'ensemble du tableau



Vous ne me croyez pas? Allez-voir il y a une infante faite par l'atelier et une autre par son gendre... L'atelier n'arrive pas à faire comme velazquez et tout est brouillon. Le gendre, lui, a voulu "faire de la photographie"! Le bijou est très présent, les broderies d'argent de la robe aussi et le résultat n'est pas là! On a une gravure de mode ou un tableau de la robe mais pas un portrait de l'infante.

Velàzquez se retient d'en faire trop! . C'est pour cela qu'on a dit de lui qu'il survolait et se posait de temps en temps. Mais en fait c'est fait avec une grande intelligence de la vision humaine! Pas un esprit photographique comme le croient certains peintres amateurs ou certains artisans académiques qui croient qu'il faut briller ainsi.


http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Portrait_Infanta_Margarita_Teresa_Juan_Bautista_Mart%C3%ADnez_del_Mazo.jpg
Juan Bautista Martinez del Mazo, le gendre

Pour moi il n'est pas aussi bon
l'encadrement du visage n'est pas flou
le relief de la robe pas bien parlant
les bijoux trop détaillés
les fils d'argent trop brillants
(si c'est bien le tableau que j'ai vu à l'expo)

Et pourtant on lui attribue maintenant des oeuvres de Velazquez qui sont pourtant très habilement floues (agrandir l'image)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Juan_Bautista_Mart%C3%ADnez_del_Mazo
Le portrait de l'Infante Marguerite est considéré de la main de Juan Bautista del Mazo depuis 2007 par le Musée du Prado.



Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven
Like a Star @ heaven

Et maintenant dans le portrait d'Innocent : ça va chier des bulles!



Que voit-t-on en premier?

L'anneau pontifical qu'il faut aller baiser!
La main est en relief, un poil de dentelle au dessus est très nette, le reste volontairement flou, le bras du fauteuil est à peine en relief pour ne pas dévier le regard de l'anneau!
Le seigneur de l'anneau est devant nous et il n'a pas l'air content du tout!


Ensuite on monte et on croise le regard et les dents serrés de Charles Vanel sorti du salaire de la peur et déguisé en pape!
Le décor derrière est flou! les ors du fauteuil à peine esquissés et volontairement peu nets!
Même le col du prélat est atténué! un fantôme de col
Pas d'ombre sous le menton. Le relief est réservé au nez, aux oreilles et SURTOUT aux sourcils et au rictus : il se mord presque les lèvres!!!!

Ensuite le regard descend vers la droite vers la bulle ou la note de frais exagérée qui a courroucé le pape. Toujours est-il que le pouce qui tient ce bout de papier est très serré!

Au milieu, le surplis rouge est très en relief au dessus de l'habit blanc vaporeux volontairement flou! Ce surplis doit représenter la charge qui est sur les épaules du pape!

Et voilà pourquoi ça va chier des bulles!
Il parait que le pape a trouvé le portrait tellement parlant qu'il a a offert en plus à Velàzquez une chaîne et une médaille en or.

Wiki a écrit:En 1646, Innocent X fulmina une bulle ordonnant aux cardinaux ayant quitté les États pontificaux sans sa permission d'y retourner sous six mois, faute de perdre leurs bénéfices, voire leur barrette. Le Parlement de Paris annula la bulle, et Mazarin dut menacer de faire donner ses troupes sur les États pontificaux pour faire plier Innocent X.

Vous ne me croyez-pas? Allez-voir le tableau d'Innocent fait par un autre artiste! Vous ne verrez pas la même chose. Le relief du bras du fauteuil est marqué et du coup le bijou ne se voit pas. La chasuble est trop nette et le surplis n'a plus le même air. Le col est trop net et le visage moins expressif. Il n'a pu se retenir de détailler les ors de la chaire... Il a tout faux! Son tableau et nul. Sauf pour les artisans adorateurs de la netteté qui n'ont rien compris à l'art.


http://en.wikipedia.org/wiki/Cardinals_created_by_Innocent_X
Carlo Maratta

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Quand on compare ces deux portrait de Marianne d'Autriche reine d'Espagne


http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_works_by_Diego_Vel%C3%A1zquez
d'après Wiki ce serait le portrait du Prado


Le portrait vu à l'exposition, travail de Velàzquez et de son atelier possédé par le Louvre

D'après Wiki le portrait d'en haut serait de Velàzquez sauf la draperie du haut peinte d'une autre main. La toile est peinte sur un portrait du roi!
Ce qui m'étonne quand on grossit la toile c'est qu'on voit que le flou n'est pas habilement réparti.

Sur le visage par exemple! C'est bien mieux sur le tableau du Louvre! Et l'expression pas très sympa est bien mieux réussie. Anne Roumanoff qui ferait la gueule!

L'horloge posée derrière est nette dans le tableau du Prado alors que dans celui du Louvre vu à l'exposition je voyais qu'elle était volontairement floue (pas facile à voir sur la photo)

J'aurais tendance à croire que comme l'expression de la reine est pas terrible ils ont envoyé le vrai Velàzquez au Louvre et gardé la copie politiquement correcte de l'atelier au Prado. Mais nous on n'ose pas imaginer ça et on croit que le vrai est forcément en Espagne et la copie à Paris...

clown  clown
clown

Vous voulez vous instruire? Lisez Elie Faure sur Vélasquez

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6210657t/f91.
à partir de la page 83 par exemple
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3156
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeudi 26 mars 2015, Vélasquez à Paris

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum