Cinquième république et demi

Aller en bas

Cinquième république et demi

Message  Ulysse92 le Ven 14 Déc 2018 - 16:49


https://www.vincentviargues.fr/produit/les-3-tours-de-lile-verte/
Vincent Viargues - les 3 tours de l'ile verte à Grenoble

Election du président à 2 ou 3 tours :

Le 1er tour sert à éliminer, le 2ème tour sert à choisir. Avec la Vème l'élimination est parfois trop rapide.
En particulier si à l'issue du 1er tour les deux candidats ne retenaient pas 50% des suffrages à eux deux, il faudrait en prendre un 3ème, voire un 4ème...
Ensuite soit des candidats retenus s'entendent pour se désister; soit on fait un tour intermédiaire pour n'en retenir que 2.

Cependant si cette nouvelle règle existait les électeurs n'iraient pas encore moins voter utile au 1er tour?

Alors ne faudrait-il pas mettre les élections législatives avant la présidentielle? Au risque de la dissolution? Ou alors les députés élus pourraient changer de parti? mais alors serait-ce démocratique même si on a élu un député sur sa personne (et pas une liste)

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Politique fiction :

  • Cela nous aurait évité sans doute le départ de Jospin du à la présence de Taubira et Chevènement. Rien ne dit ensuite qu'au second tour Le Pen aurait disparu... mais le monde politique aurait changé.

  • Et récemment on aurait assisté à Macron, Le Pen, Fillon et cette fois-ci les électeurs de Fillon n'auraient pas voté Le Pen.
    Il y en a qui l'aurait eu vraiment mauvaise, c'est Jean-Luc Mélenchon
    Quel tiercé aurait-on eu? Macron, Fillon, Le Pen car les électeurs de Fillon n'auraient pas voté Le Pen? ou Macron, Le Pen, Fillon ce qui  n'aurait rien changé? ou Fillon, Le Pen, Macron? Mais cette fois-ci Macron n'aurait pas joué les Jospin et aurait appelé à un vote cohabitationniste, malheureusement les électeurs votent souvent pour le parti du président


Faut-il mettre plutôt la barre à 66%?
En 2002 Chirac le pen et Jospin faisait 53% des voix et en rajoutant 7% de Bayrou on arrive à 60%
en 2017 on aurait eu un tour intermédiaire avec Macron, Marine, Fillon, Mélenchon. Cela n'aurait pas changé grand chose y compris pour l'arrivée du Quarté. Peut-être l'ordre d'arrivée des 2 derniers... Fillon le repoussoir n'aurait pas inquiété Macron.

Il ne faut donc pas parler de total des voix mais d'écart substantiel
si un 1er candidat récolte 43% des voix et le second 15% faut-il aller chercher plus loin?
mais si 4 candidats dont environ 15% chacun donc 60% à eux quatre il faut prendre les 4...

Faut-il mesurer la somme des carrés de chaque candidat divisée par la somme des carrés de tous les canddats avant de calculer un seuil ainsi s'il y a une grosse différence...
Condorcet avait établi un théorème. Tous les autres modes de scrutin cherchent à éviter que l'électeur ne puisse voter stratégiquement.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

la dure réalité, c'est que si on trop de candidats qui peinent à se départager avec la proportionnelle on aurait des alliances politiciennes et des cabinets introuvables ou renversés. Cela ne rendrait pas la politique plus belle... Il n'ya que les meneurs ayant des idées larges capables de fédérer un grand nombre d'électeurs qui rendront la politique belle. Mais aujourd'hui l'individualisme ne pousse pas au compromis, chacun tire sur son propre camp...
Aucun mode de calcul n'arrivera à faire que nos candidats soient meilleurs! C'est peine perrdue de chercher de ce côté là.
En 2002 les électeurs de gauche ont compris trop tard qu'il fallait voter utile...
CE qui n'a pas empêché qu'en 2015 les élus de gauche frondent et se dispersent. Les électeurs savaient, les élus avaient oubliés et ont disparu.
En ce sens c'est salutaire de voir que les élus ne peuvent pas faire n'importe quoi sans disparaitre.
A droite Fillon ne l'a pas compris non plus, il a été éliminé.
On dit que les français sont dégagistes mais en fait ce sont les élus qui seraient suicidaires.
Notre système n'est donc pas si mauvais que ça puisqu'il est auto-nettoyant.
Il y a aussi des électeurs qui votent contre leur camp : des pauvres pour Trump, des ouvriers pour la bourgeoise Marine issue du système et qui ne rêve que d'en profiter malgré ses capacités douteuses et ses solutions bouc émissaire éculées mais les gogos adorent qu'on les caresse dans le sens du poil et certains rêvent du pouvoir obscur de la force!



Dernière édition par Ulysse92 le Dim 6 Jan 2019 - 19:43, édité 3 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3055
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Prise en compte du vote blanc au 1er tour seulement

Message  Ulysse92 le Dim 6 Jan 2019 - 11:57


C'est de premier abord une bonne idée que de prendre en compte le vote blanc.
On se dit que le nombre de votants va augmenter.
Mais si le nombre de votes blancs devient significatif, que fait-on?

Il faut déjà DISTINGUER le vote blanc du vote nul et attention c'est très difficile de faire un vote blanc qui ne soit pas nul...
Il faut comptabiliser le vote blanc comme exprimé, mais comment le prendre en compte s'il devient énorme?

Si le vote était OBLIGATOIRE il faudrait absolument le comptabiliser mais le vote n'est pas obligatoire

Le vote blanc n'évite-t-il pas à l'électeur de faire le choix pragmatique qu'on lui demande?
Je vois différentes sortes d'électeurs votant blanc :

  • l'électeur paresseux qui n'a envie d'écouter personne, décrète que ce sont tous des guignols mais qui de son côté ne s'engage jamais, décrète que ce sont tous des pourris mais de son côté n'est pas le dernier à vouloir frauder le fisc, dépasser les limites de vitesse. Il voit toujours la paille dans l'œil du candidat et pas la poutre qui est dans le sien.
  • l'électeur égocentrique : aucun candidat n'a de grâce pour son auguste personne, il faudrait créer un candidat spécialement pour lui
  • le soi-disant anarchiste qui dit ; "élection piège à cons" qui ne sont en fait que des électeurs égocentriques car il s'est quand même inscrit sur les listes électorales
  • les électeurs idéologues antidémocrates qui ne trouvent pas encore chaussures à leur pieds : idéologue du passé comme le royaliste ou le stalinien, extrémiste intégriste religieux ou sectaire, celui qui en veut mortellement aux autres ou du moins à certains comme le fasciste raciste (mais pour ces derniers il faudrait vraiment que certains candidats d'extrême droite paraissent trop mièvres pour qu'ils soient conduits à voter blanc)

Nota le vrai idéologue anarchiste n'est même pas inscrit sur les listes électorales donc il ne peut voter blanc  clown
Le demeuré ou le malade mental ne voteront pas blancs, c'est trop de subtilité pour eux.

Mais en général voter blanc c'est ne jamais vouloir faire de compromis. Est-ce que cela aurait un caractère infantile?  alien

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Il faut absolument COMMUNIQUER qu'une élection c'est un CHOIX donc un COMPROMIS.
(Un mariage c'est pareil : avez vous épousé le corps de Marilyn Monroe avec l'intelligence de Marie Curie ou avez-vous fait un compromis?
Et pour les dames il faut un autre paragdime)
Une élection ce n'est pas un MATCH! Même si l'équipe que vous soutenez n'est pas là il faut PARTICIPER et pas s'abstenir.
Même si l'équipe que vous soutenez ne gagne jamais il faut PARTICIPER et pas s'abstenir.

(mais là un ramasse-miettes devrait permettre de fournir quelques députés exotiques à la proportionnelle, pas autant que la proportion de vote sinon pourquoi se battre pour gagner au grattage si on est repêché au tirage)

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven
Différencier 1er tour et 2nd tour

Au 1er tour la CONSTITUTION demande d'éliminer, au 2ème tour la CONSTITUTION demande de choisir.
(Des français croient qu'au 1er tour on peut se faire plaisir et au 2ème tour on peut voter blanc)
Ma conclusion serait d'autoriser le vote BLANC au 1er tour seulement
Et cela contribuerait sans doute (cf l'article précédent) à une élection à 3 tours

Au 2ème tour le vote blanc supprimerait-il la légitimité de l'élection car en 2012 Hollande 51,6% Sarkozy 48,4% ne serait plus aussi représentatif avec les 5% de votes blancs.
Cela serait  Hollande 48,6% Sarkozy 45,5% Blanc 5,8%/ La légitimité repose-t-elle vraiment sur 50%+1voix?
Nota en 2017 on aurait encore la représentativité : Macron 60,3% Marine 30,9% Blanc 8,7% (au lieu de Macron 66,1% Marine 33,9%)
et cela m'arrangerait car on dira donc que Marine n'a eu de 30,9% des voix et non 33,9%  Very Happy  Very Happy  Very Happy

Macron n'a eu que 43,6% des inscrits et Marine 22,4% des inscrits et les blancs 6,3% des inscrits
Sans parler du fait qu'en ce moment on nous bassine sur la non légitimité du président qui n'aurait eu que 24% au 1er tour (mais alors tous les autres ayant eu par définition moins ne seraient pas légitimes pour le remplacer s'il accédait à le demande de démission que lui présentent des Gilets bien Jaunes tendance démago.

Mais qui sont les inscrits non exprimés qu'on appelle les abstentionnistes : Ce sont :

  • des gens momentanément loin de leur bureau de vote ou pas réinscrit après leur démlénagement,
  • des empêchés (malades, en garde à vue, occupés par quelque chose de vraiment important pendant toute l'heure d'ouverture du bureau de vote),
  • des gens qui n'ont eu le courage ou l'opportunité de remplir les formalités pour donner une procuration
  • des indécis qui ne prendront jamais de décision, même celle de voter blanc,
  • des adeptes de la procrastination qui repoussent au lendemain de l'élection le fait d'aller voter,
  • des égoïstes qui en veulent au monde entier et qui n'iraient pas voter car cela ferait du bien aux autres
  • et enfin des électeurs de catégorie blanc définie plus haut trop paresseux pour venir voter blanc alors qu'ils sont inscrits sur les listes électorales
  • des électeurs inscrits automatiquement sur les listes électorales mais trop infantiles pour aller voter
  • de faux électeurs qu'on n'a pas osé utiliser réutiliser cette fois-ci de peur de se faire prendre



Les drôles de défenseurs du vote blanc ajoutent qu'un candidat qui aurait obtenu moins de voix au 1er tour que les votes blancs n'aurait plus  le droit de se représenter... mais on un candidat a toujours le droit de changer de programme politique 5 ans après. Par contre on pourrait lui demander beaucoup plus de signatures pour autoriser sa candidature. On voit bien que ce genre de défenseurs qui se prennent pour Zorro sont plutôt des zéros : ils rêvent de gens qui s'engagent mais eux-mêmes ne s'engageront même pas en votant pour un candidat plus qu'un autre. Aucun candidat n'aura jamais leur suffrage (et pour la même raison ils ne se marieront jamais)
Ouvrez les yeux : aucun programme politique n'est parfait, aucun.e homme.femme politique n'est parfait.e
Arrêtez de rêver bêtement, réveillez-vous, sortez de votre enfance bisounours, soyez pragmatiques!
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3055
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum