Alberto Moravia - Les indifférents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alberto Moravia - Les indifférents

Message  Ulysse92 le Sam 8 Jan 2011 - 23:25

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Alberto Moravia
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you
Les indifférents

I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you


son premier livre qu'il a écrit à 22ans bloqué dans un sanatorium

Une vision acide d'une certaine société. Difficile parait-il à monter en pièce de théâtre ou en film car il y a les commentaires off.

J'aime tant ce bouquin que cela ne me gêne pas en ce moment si mon RER a un peu de retard du moment que j'ai une place assise où je puisse m'isoler dans ce merveilleux livre!...





Wiki dit:
Alberto Moravia, pseudonyme d’Alberto Pincherle, né le 28 novembre 1907 à Rome et mort le 26 septembre 1990 à Rome, est un écrivain italien.

Il naît d'un père juif, originaire de Venise, et d'une mère catholique, d'origine dalmate. La tuberculose l'empêche de finir ses études et l'oblige à séjourner pendant quelques années dans des sanatoriums.

Il écrit à vingt ans son premier roman, Les Indifférents, dans le sanatorium de Bressanone, au nord de l'Italie. Il s'agit d'un roman existentialiste avant la lettre qui restera la référence idéologique et littéraire la plus marquante de l'œuvre de Moravia.

L'œuvre d'Alberto Moravia dissèque souvent les rapports amoureux, sexuels ou non, charnels ou spirituels, en fouillant de manière distanciée la psychologie de ses personnages.

Jouant avec les conventions sociales et leur influence sur les sentiments, ses livres questionnent volontiers la société et le couple dans leurs rapports (Le Mépris, L'Ennui, L'Amour conjugal, La Femme léopard).

La matière parfois scabreuse de ses romans et de ses nouvelles est moins superficielle que le succès à scandale qu'elle a souvent entraîné : les personnages velléitaires de cette œuvre sont les produits d'une crise de la société bourgeoise, puritaine et fasciste que Moravia regarde d'un œil impitoyable, mais non dépourvu de complaisance littéraire.

Écrivain mais aussi journaliste et essayiste, il est l'auteur de plusieurs essais sur l'Union soviétique, la Chine, l'Afrique. Il a été député européen, apparenté communiste.

Alberto Moravia fut notamment l'époux d'Elsa Morante, et partagea également sa vie avec Dacia Maraini, toutes deux écrivains italiens reconnus.
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3162
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum