Edouard Léon Cortès, habile artisan pour touriste américain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Edouard Léon Cortès, habile artisan pour touriste américain

Message  Ulysse92 le Mer 19 Avr 2017 - 14:00

Alors que je cherchais sur le web des informations sur un village des environs voilà que je tombe sur une peinture d'une galerie new-yorkaise Rehs qui représente une rue de ce village sous la neige :


http://www.rehs.com/edouard_leon_cortes_virtex.htm
Edouard Léon Cortès - La Bazouge de Chémeré (Mayenne)

Et sous un titre farfelu : "le sud de la France" le même tableau avec une route mouillée sous un soleil entre les nuages


http://www.rehs.com/edouard_leon_cortes_virtex.htm
Edouard Léon Cortès - Le sud de la France

Comme on peut le voir c'est postérieur à 1926 car cette année-là la foudre a mis le feu à l'église et le clocher est tombé. Il a été reconstruit plus court comme sur le tableau.
De même à gauche l'Hôtel du porche (maison en surplomb) a été rebâti sans le surplomb.



http://pierre.giroux.eu/index.php?option=com_phocagallery&view=category&id=23:la-bazouge-de-chemere
Carte postale d'avant 1926


https://www.delcampe.fr/fr/collections/cartes-postales/france-non-classes-54/53-la-bazouge-du-chemere-carte-photo-eglise-non-circulee-edit-n-mayenne-107753512.html
et pour voir que le porche est bien creux :

https://www.delcampe.net/fr/collections/cartes-postales/france-non-classes-54/la-bazouge-de-chemere-la-grande-rue-jolie-animation-pliee-legerement-dans-le-bas-121748086.html

Donc on voit la licence qu'a prise Cortès qui a transformé le porche en café éclairé et chaleureux...
Et on voit sa grande habitude de faire une toile sous la neige et une toile après la pluie sans doute dans l'atelier.
Et surtout de poser une carriole à cheval ou un piéton qu'il a déjà mis dans d'autres tableaux.

Qui est Edouard Léon Cortès?
Le fils d'un peintre espagnol qui est venu voir l'Exposition Universelle en 1885 à Paris et s'installa à Lagny-sur-Marne où son fils Edouard naîtra en 1887 et mourra en 1969.
Le père d'Edouard lui a appris à peindre.

C'est soi-disant un peintre post-impressionniste mais c'est pas sympa pour les impressionnistes car il truque toutes ses lumières et a simplement une touche un peu large, un peu floue, mais rien à voir avec l'impressionnisme. En particulier comme on le verra plus loin il ne peint pas sur le motif mais dans un atelier (sans doute avec de bonnes photographies et beaucoup d'imagination car la neige c'est pas souvent)

wiki a écrit:il expose pour la première fois au salon de 1902 où il présente des rues de Paris la nuit : tableaux qui lui permettent de remporter un immense succès. Il devient membre de la Société des artistes français et il y expose ses tableaux tous les ans.

En 1915, il reçoit une médaille d’argent au Salon des artistes français et une médaille d’or au Salon des indépendants. Il peint essentiellement des paysages parisiens où il a le plus souvent recherché les effets du moment de la journée ou de la nuit, les effets de la météorologie, des saisons : le matin, le soir, la pluie, la neige, etc.





https://www.rehs.com/Edouard_Leon_Cortes_Bio.html
Donc des tableaux pour touristes américains...

Une expo nous fournit des informations
http://musee-charles-leandre.fr/media/note_de_presse_cortes__087484100_1030_26062015.pdf
http://www.ouest-france.fr/normandie/conde-sur-noireau-14110/une-expo-estivale-consacree-edouard-cortes-3534300

En 1939 il choisit d'aller chez son beau-frère au sud-est de Caen à Cormelles le royal et il y restera jusqu'en 1954.
Mauvaise pioche : son atelier sera détruit en 1944 dans les bombardements américains...
Il aurait pourtant dû se méfier car le 31/12/1775 un séisme supposé de magnitude 7 y a fait basculer le clocher.
https://books.google.fr/books?id=B4BuVcMTXo4C&pg=PA33&lpg=PA33&dq=cormelles+le+royal+tremblement+de+terre&source=bl&ots=-9SzFTq9Nh&sig=Wv6tieOJAE5oU_t6w4V0smZxY2c&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwidjK6V2bDTAhVpLsAKHfIdDMoQ6AEIIjAA#v=onepage&q=cormelles%20le%20royal%20tremblement%20de%20terre&f=false
Donc c'est là qu'il a peint des trucs plus campagnards mais en même temps il retombe souvent dans ses "travers" : café rougeoyant, pluie, personnages factices déposés d'un tableau à l'autre.

Depuis Cormelles le royal il a continué de faire des vues de Paris et les envoyer aux Etats-Unis. La planche à billets tournait donc à plein.


Au village
NB on reconnait la carriole de la Bazouge Wink
et ses séries...


http://www.rehs.com/edouard_leon_cortes_virtex.htm

Et maintenant on invente la neige!


http://www.rehs.com/edouard_leon_cortes_virtex.htm
Soir de neige


http://www.rehs.com/edouard_leon_cortes_virtex.htm
Soir d'hiver


http://www.rehs.com/edouard_leon_cortes_virtex.htm
Soir de neige

Par contre là, il me plait beaucoup plus, mais c'est si rare...

http://www.rehs.com/edouard_leon_cortes_virtex.htm
Pommiers en fleurs


http://www.rehs.com/edouard_leon_cortes_virtex.htm?page=37&key=6
Petit village en Normandie

Alors quand est-ce que cet habile artisan s'est approché de la Mayenne?
D'après le texte de présentation de l'expo on apprend qu'en 1933 il séjourne chez des amis à Rémalard dans l’Orne.
http://musee-charles-leandre.fr/media/note_de_presse_cortes__087484100_1030_26062015.pdf


Mappy : La Bazouge => Rémalard = 137km

Pour le clocher, 1933 correspondrait et pour les carrioles aussi...
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3155
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edouard Léon Cortès, habile artisan pour touriste américain

Message  Amande le Lun 12 Juin 2017 - 17:03

Enquête bien documentée ! Certains peintres ne sont que des faiseurs...
avatar
Amande

Messages : 56
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 104

http://amandedouce.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum