A la recherche de l'arche perdue : les ponts suspendus

Aller en bas

A la recherche de l'arche perdue : les ponts suspendus

Message  Ulysse92 le Ven 16 Mar 2018 - 13:55

Un pont suspendu a des câbles ou des chaînes qui suivent la courbe de la chaînette.



https://fr.wikipedia.org/wiki/Cha%C3%AEnette
Trois chaînettes différentes, suspendues aux mêmes points,
selon des composantes horizontales différentes.

Wiki a écrit:En mathématiques, la chaînette est une courbe plane transcendante, qui correspond à la forme que prend un câble (ou une chaîne) lorsqu'il est suspendu par ses extrémités et soumis à une force gravitationnelle uniforme (son propre poids). On lui donne parfois le nom de vélaire.

Le problème de la forme prise par un fil pesant flexible a intéressé très tôt les mathématiciens. Galilée pensait que cette forme devait être un arc de parabole, mais la preuve du contraire fut apportée en 1627 par Joachim Jung dans sa Geometrica Empirica et en 1646 par Huygens.

En 1691, Leibniz, Jean Bernoulli et Huygens, sous l’impulsion d’un défi lancé par Jacques Bernoulli, démontrent quasi simultanément que la forme exacte est une chaînette. C’est d’ailleurs Huygens qui la baptise ainsi, dans une lettre adressée à Leibniz.

Délaissant le vocable latin du problema funicularium, (problème relatif à la corde), utilisé par les Bernoulli, Huygens utilise le mot catenaria, courbe relative à la chaîne (catena), puis passe au français chaînette, renouant ainsi avec le terme catenella utilisé par Galilée (alors que les mathématiciens anglophones conserveront la désignation de Huygens pour la nommer catenary, le même mot anglais étant traduit en français par caténaire avec la même origine latine, mot utilisé aussi en français pour certaines constructions autoportées en forme de chaînette).

Un pont à haubans a tous ses haubans qui suivent une courbe en chaînette difficile à voir

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Marc Seguin est-il l'inventeur du pont suspendu? Non! Ce sont les incas!

Le pont suspendu à chaînes du Tibet en 1430

https://en.wikipedia.org/wiki/Suspension_bridge
Il a vraiment tous les concepts : la chainette et les suspensions. La chaîne doit respecter naturellement la courbe de la chaînette. Elle est sans doute placée très haute pour éviter la rotation du tablier.

Dès 1595, des représentations d'un pont dont le tablier est suspendu apparaissent dans le Machinae Novae (Venise, 1595) de Fausto Veranzio

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_suspendu#/media/File:Pons_ferrevs_by_Faust_Vran%C4%8Di%C4%87.jpg
celui-ci suspendu par des chaines a une conception proche d'un pont à haubans


https://en.wikipedia.org/wiki/Suspension_bridge
Celui-là d'un vrai pont suspendu

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

L'Amérique

1er pont moderne à chaînes : Jacob's Creek Bridge 1801-02 => 1831

C'est en Amérique que naît le pont suspendu moderne utilisant la courbe de "chainette". Un juge, James Finley, a l'idée d'un pont suspendu avec des chaînes en fer forgé qui ne ressemblent pas aux chaînes habituelles comme dans le pont Tibétain.


Le pont Jacob's Creek est achevé en 1802, à l'ouest de la Pennsylvanie. La portée se situe entre 15 et 50 mètres maximum. Mais l'utilisation des ponts fait apparaître un problème d'oscillation : le pont entre facilement en résonance, et la pression qui s'exerce sur les chaînes les fait céder. En réalité, le savoir-faire américain en ingénierie et dans la qualité du fer forgé est bien trop faible. Le développement des ponts est limité en taille, et en charge. De nombreux accidents interrompent le succès naissant du pont suspendu.

2ème pont : Schuylkill Falls bridge en 1808 => 1816



https://en.wikipedia.org/wiki/Spider_Bridge_at_Falls_of_Schuylkill
Le pont des Chutes de Schuylkill en 1808
James Finley crée ce 2ème pont suspendu Schuylkill Falls Bridge en 1808 et devant le succès de cette formule qui permet un pont peu coûteux et facile à construire, dépose un brevet en 1808.
Mais la superstructure s'effondra en 1810 au passage d'un troupeau de bovins, puis en 1816 une traverse pourrie le fit s'effondrer lors d'une énorme chute de neige.

Un pont de pierre pour le chemin de fer, le READING RAILROAD BRIDGE, fut reconstruit à l'emplacement du pont suspendu à chaînes. Il est toujours debout aujourd'hui :

Plus bas sur la rivière les ponts couverts en bois construits plus bas sont intéressants :

D'ailleurs Pope en a aussi donné la description :
En particulier le Upper Bridge situé 5 miles plus bas que le pont suspendu effondré était un des ponts de bois les plus intelligents :


https://en.wikipedia.org/wiki/Colossus_Bridge
Le Colossus Bridge ou Upper Ferry Bridge

C'est l'utilisation de la chaînette inversée  Very Happy

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven
Schuylkill  Falls SPIDER bridge en 1816

première passerelle suspendue à câbles

Suite à l'effondrement du 2ème pont suspendu à chaîne de Finley (qui en a déposé le brevet), en 1816, un industriel très actif, Josiah White, propriétaire d'une usine de fil de fer et de clous construisit une passerelle pour que ses travailleurs puissent franchir la vallée et venir travailler chez lui. Il s'inspira du pont de Finley pour la chaînette mais construisit sa passerelle avec des câbles métalliques qui firent penser à une toile d'araignée puisqu'elle fut nommée "araignée" (spider).
Passerelle de 124m pour 0,5m de large : pas plus de 8 piétons à la fois.

Cet industriel a tiré des conclusions analogues à Seguin : la métallurgie aux Etats-Unis n'était pas encore d'un niveau permettant de faire des chaînes de fer assez résistantes, un brevet était posé dessus, donc il a décidé d'utiliser le câble de fil de fer doux. Mais cet industriel n'a pas poursuivi.
cf http://jardindesprit.forumgratuit.org/t1699-a-la-recherche-de-l-arche-perdue-les-ponts-suspendus.

L'existence de ce pont a été notée par 2 voyageurs : un major britannique, le Captain Joshua Rowley Watson, qui l'a dessiné, essayé et enregistré dans ses carnets car il pensait que ce serait utile pour l'armée britannique :
Captain Joshua Rowley Watson a écrit:La passerelle est suspendue à deux segments de cercle faits en câble de fer, attachés d'un côté aux murs de l'usine et de l'autre à un arbre pour la hauteur. Aux câbles principaux sont attachés à distance régulière des câbles perpendiculaires qui soutiennent des morceaux de bois sur lesquels repose la passerelle. Il y a une rambarde bien sécurisante.

Mr White dit avoir fait l'essai avec 45 hommes immobiles. Il pense que 50 hommes pourraient traverser ensemble calmement.

Je l'ai essayé. Une personne qui n'a pas l'habitude est dérangée par les vibrations et le balancement gêne la traversée!  pale  What a Face  affraid
https://en.wikipedia.org/wiki/Spider_Bridge_at_Falls_of_Schuylkill#cite_note-13

Sur son dessin on voit que les câbles reliés à l'arbre sont haubanés à la falaise. Des haubans tirent le pont vers le bas pour limiter les effets du vent. De même il est haubané de chaque côté par un câble pour l'empêcher de balancer. Et un hauban accroché à un rocher dans la rivière l'empêche de se soulever.

Les américains chauvins disent que c'est le premier pont suspendu à câbles du monde mais... était-ce un pont ou une simple passerelle vu ses capacités...
Malheureusement pour nous c'est un français qui le dit!

Un ingénieur français Joseph Louis Etienne Cordier publie une description de cette passerelle (footbridge) en 1820 dans : Histoire de la Navigation Intérieure (1820), vol. 2, pp. 182–83
https://en.wikipedia.org/wiki/Spider_Bridge_at_Falls_of_Schuylkill#cite_note-13
mais est-ce Cordier qui traduit les paroles de M. A. Gallatin?
réponse ici

Mais Cordier est-il allé en Amérique? ou a-t-il seulement compilé des livres et des articles???

il parle des premiers ponts supendus à chaîne  :















http://bridgehunter.com/ky/franklin/37B00065N/
le pont construit en 1816 (demandé en 1810) effondré en 1834
Un pont le remplaça en 1835 mais s'effondra aussitôt après.
un pont couvert le remplaça en 1847
Le "Singing bridge" qui l'a remplacé jusqu'à nos jours a été construit en 1894 et tire son nom du curieux bruit que font les pneus des automobiles qui le traversent.

http://bridgehunter.com/ky/franklin/37B00065N/

Alors si Cordier n'a pas rencontré Seguin, comme il a publié son livre après les essais de Seguin on peut penser que les grands esprits ont abouti à la même solution sur deux continents séparés.

Les Schuylkill Falls (cataractes de la rivière) ont été englouties lors de la construction du barrage et du canal en 1822.

En tout cas Cordier dans son livre nous raconte l'histoire des ponts suspendus aux Etats Unis :


Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Thomas Pope écrivit un Traité des Ponts en 1811 pour vanter ces nouvelles techniques  de pont suspendu à chaîne:

https://ia800307.us.archive.org/29/items/atreatiseonbrid00popegoog/atreatiseonbrid00popegoog.pdf
Index page 211 du pdf et page 182 du livre
Et surtout pour montrer son idée de pont en arc non suspendu...

Cependant sa description du pont de Merrimack construit en 1810 a frappé Seguin qui le citera.

Pope a écrit:The chain Bridge lately thrown over the Merrimack, three miles above Newburyport, in the state of Massachusetts, is now in constant use. This Bridge consists of a single arc, two hundred and forty-four feet span. The abutments are of stone, forty-seven feet long, and thirty-seven high; the uprights, or framed work, which stand on the abutments, are thirty-five feet high, over which are suspended ten distinct chains, the ends of which on both sides of the river are buried deep in pits and secured by large stones: each chain is five hundred and sixteen feet long; and, where they pass over the uprights, they are treble, and made in short links, which is said to be more secure than saddles made of plates of iron. The four middle joists rest on the chains; all the rest are suspended to the main chains to equalize the floor. This Bridge has two passage-ways of fifteen feet in width each, and the floor is so solid as to admit of horses, carriages, etc. to travel at any speed, with very little perceptible motion of the floors. The railing is stout and strong, which adds much firmness to the floor. There are three chains in each range on each side, and four in the middle range: they are calculated to support nearly five hundred tons. From the surface of the water to the middle of the floor is forty feet; and from the top of the abutments to the top of the uprights is thirty-five feet high, making seventy-two feet. The magnitude and power of the abutments, the width and length of the floors, the elevation of the work, the evident powers of the chains, etc. all conspire to make it a wonderful work. Every expense attending it did not amount to twenty-five thousand dollars. The abutment being of stone, the uprights covered, and the chains painted to prevent rust, leaves nothing but the flooring to decay. This Bridge was constructed by John Templeman, Esq. of the district of Columbia, whose talents for the productions of such work, and the various improvements suggested and used by him, have been highly beneficial, and do him great credit.
http://www.bridgemeister.com/bridge.php?bid=14
Page 171 à 173 du traité de Pope (page 200 à 202 du pdf
https://ia800307.us.archive.org/29/items/atreatiseonbrid00popegoog/atreatiseonbrid00popegoog.pdf

De 1812 à 1815 éclata une guerre entre britanniques et américains... la seconde guerre d'indépendance!
La guerre de 1812 trouve en partie ses origines dans les tensions commerciales qui existaient entre les jeunes États-Unis et le Royaume-Uni. Ce conflit se déroule dans le cadre particulier des guerres napoléoniennes qui opposent la France au Royaume-Uni et à la majorité des autres pays européens entre 1803 et 1815, qui pénalisent le commerce américain dès 1803.
La défense du Fort McHenry, à l’entrée du port de Baltimore, inspira à l’avocat américain Francis Scott Key l’écriture d’un poème qui finira par fournir les paroles de The Star-Spangled Banner, l'hymne national américain.
C'est à ce titre qu'on dit que cette guerre forma une nation.

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

La Grande Bretagne

Premiers ponts à haubans en fil de fer malléable d'Ecosse

Pont de Gallashiel (haubans en fil de fer) en 1816
Un fabricant de drap (comme Marc Seguin) conçut un pont à haubans à fil de fer.
Mais le problème des haubans avec le vent c'est qu'ils rentrent en résonance, se distendent, et le pont casse!
https://books.google.fr/books?id=sfBFAAAAcAAJ&pg=PA195&lpg=PA195&dq=pope+trait%C3%A9+des+ponts&source=bl&ots=rXZknTeNPe&sig=MfY45AEJE5_sBhS3hkk9Qi6p69s&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiO4KzWm-7ZAhXIIsAKHX7tAV0Q6AEIOTAH#v=onepage&q=pope%20trait%C3%A9%20des%20ponts&f=false

Pont de Kings Meadow (haubans en fil de fer) en 181x
les ingénieurs Redpath et Brown conçurent ce pont peu cher. Bien boulonnés les haubans résistent aux oscillations et surcharges.

pont de Thirstane (haubans en fil de fer) en 181x
le capitaine Napier fait installer un tel pont près de son château

Ces 3 ponts sont décrits dans une revue suisse de 1822 :

https://books.google.fr/books?id=sfBFAAAAcAAJ&pg=PA195&lpg=PA195&dq=pope+trait%C3%A9+des+ponts&source=bl&ots=rXZknTeNPe&sig=MfY45AEJE5_sBhS3hkk9Qi6p69s&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiO4KzWm-7ZAhXIIsAKHX7tAV0Q6AEIOTAH#v=onepage&q=pope%20trait%C3%A9%20des%20ponts&f=false
mais dans Google Books la page avec les dessins est tronquée.
Comme la revue indique qu'elle rapporte des écrits dans les tomes X et XI de l'Edinburgh Philosophical Journal du Dr Brewster

En fait dans le tome X c'est le Dr Stevenson qui écrit l'article sur les "suspension bridges" p237 à 255
Et avant la page 237 se déplie l'illustration!!!

https://www.biodiversitylibrary.org/item/234387#page/270/mode/1up

Il y est décrit le Winch Bridge qui daterait de 1741. Avec un parapet d'un seul côté seulement, il n'y avait que les mineurs qui l'empruntaient, les simples promeneurs ayant le souffle coupé.

https://www.biodiversitylibrary.org/item/234387#page/270/mode/1up
Winch Bridge 1741
le seul exemplaire du document qui le décrit ayant été détruit par le feu, ce dessin a été fait de mémoire par le Dr Stevenson

Un excentrique comte écossais finança un pont à haubans de 79m de long, le Dryburgh Abbey Bridge, au dessus de la rivière Tweed entre l'Angleterre et l'Ecosse, inauguré le 1er août 1817 mais s'effondra le 1er janvier 1818.
Un jour de grand vent la passerelle sautait vers le haut et aucune personne n'aurait pu rester dessus. Les câbles cassèrent, du moins tous ceux qui étaient laissés libres sortirent leur anneau du crochet, mais pas ceux qui avaient été soudés.

Il fut reconstruit avec un changement de conception : Plus de haubans mais une chaînette! et chaque support est soudé et non pas laissé libre. de plus de chaque côté des câbles viennent tendre le pont à droite et à gauche et un peu vers le bas. Ainsi la résistance au vent fut excellente et il tint jusqu'en 1838.
La description du changement de conception a été décrite en 1822 dans la revue suisse. Auraient-ils été inspirés par le pont suisse?

Entre temps le comte mourut. Il fallut attendre 1872 pour qu'un pont suspendu à câbles le remplace jusqu'à nos jours.

Dryburgh Abbey Bridge (version 3) 1872

Mais un correctif a été apporté par les constructeurs : la 1ère version n'était pas en fil de fer mais en barre de fer (iron rods) avec un oeil à chaque bout et un crochet à l'autre. C'est un pont à chaîne en haubans. Ce sont les crochets qui ont lâchés!
La deuxième version est un pont suspendu à chaîne en chaînette et  les barres de fers ont un oeil soudé à chaque bout et un anneau soudé auquel est pendu le pont par un crochet en T.
Toute cela a été raconté dans le Penny Magazine par les constructeurs :

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Ponts britanniques à chaînes

Wiki a écrit:La technique américaine va alors franchir l'Atlantique, pour trouver de nouveaux adeptes chez les Britanniques, qui possèdent une énorme avance dans la métallurgie. En 1816, l'officier de marine Samuel Brown (1776-1852) imagina de substituer aux câbles de vaisseaux des chaînes en fer et fonde une compagnie pour les produire.
Les chaînes sont considérablement améliorées. En conséquence, les ponts suspendus deviennent très ambitieux. Les premiers ponts britanniques sont construits vers 1815 et les dimensions ne cessent de croître. Brown dépose un brevet pour la fabrication de chaînes en 1816 et des maillons brevetés en fer forgé pour un pont suspendu en 1817.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_suspendu

Ensuite deux ponts britanniques à chaînes ont fait la course. Le premier commencé fut le dernier à ouvrir.
Le "Union Bridge" de 137m de long au dessus de la rivière Tweed entre l'Angleterre et l'Ecosse fut inauguré en 1820.
Le "Menai Suspension Bridge" ou en gallois le "Pont Grog y Borth" de 176m de portée démarra sa construction en 1819 mais fut inauguré en 1826 vu sa sature ambitieuse.


Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Le "Union Bridge" inauguré en 1820
137m de long au dessus de la rivière Tweed entre l'Angleterre et l'Ecosse



https://en.wikipedia.org/wiki/Union_Bridge_(Tweed)
Le pont de l'Union peint par Alexander Nasmyth en 1820


https://en.wikipedia.org/wiki/Union_Bridge_(Tweed)


Sur les photos on voit qu'en plus des chaînes on a rajouté depuis un câble pour la sécurité...

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Menai Suspension Bridge commencé en 1819 terminé en 1826


https://en.wikipedia.org/wiki/Menai_Suspension_Bridge
En 1820 il y avait 3 travées, une pour chaque sens de circulation et une au milieu pour les piétons!...
16 énormes chaînes de 522 mètres de long (935 éléments) pesant chacune 124t.

En 1840 il fut repris et existe toujours avec ses chaînes étonnantes :




Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Le pont suspendu de Broughton (1826)

Il s'effondra le 12 avril 1831 sous la marche au pas d'un régiment de soldat
Et depuis ils ont l'interdiction de marcher au pas sur un pont!


https://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_de_Broughton
Il est reconstruit en 1834

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Le continent européen

Les ponts de Marc Seguin en France et de Seguin, Pictet, Dufour en Suisse

Voir http://jardindesprit.forumgratuit.org/t1698-vieux-papiers-et-cpa-les-ponts-suspendus-de-marc-seguin#3605

Les anglais et les américains ont installé des ponts suspendus à chaîne. Mais en Amérique les chaînes cassaient alors qu'en Grande-Bretagne leur métallurgie était capable de chaînes extrêmement résistantes.
On comprend que le poids des chaînes était un désavantage!
Cela a donné l'idée à Marc Seguin de chercher un autre matériau plus léger et disponible car la métallurgie française n'était pas capable de faire des chaînes résistantes et puis tout se résumait au maillon faible. En associant plusieurs fils en parallèle, un brin pouvait casser mais pas le toron tout entier!

Il lut en anglais le Traité des Ponts de Pope (1811), un américain :

https://ia800307.us.archive.org/29/items/atreatiseonbrid00popegoog/atreatiseonbrid00popegoog.pdf
Pas très intéressant à lire pour les ponts modernes mais Pictet nous en fait un résumé :

https://books.google.fr/books?id=7kgJGgp1FuUC&pg=PA195&lpg=PA195&dq=pope+trait%C3%A9+des+ponts&source=bl&ots=es7pjzPZIo&sig=iYMissbHEPf-b5Tpwmzt4jI2fhE&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjh06-4jvHZAhUDCcAKHWWBCogQ6AEIKTAB#v=onepage&q&f=false page 195
Et remarqua le pont à chaînes de Merrrimack.

Puis Seguin alla en Grande-Bretagne voir les nouveaux ponts à chaînes.
Il fit des prototypes que des suisses comme Pictet vinrent voir. Ils furent convaincus et il alla les aider à spécifier leur pont.

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Passerelle de l'usine
1822


Il fit donc un prototype à Annonay pour l'usine de sa famille mais il est difficile d'en trouver une trace... sauf dans les livres!
Michelerne a écrit:
passerelle suspendue à câbles de fer doux de 18 mètres de longueur sur 0,5 mètres de largeur qui résiste parfaitement aux diverses épreuves qui sont tentées.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1218839/f42.image

En fait elle se trouve dessinée par Seguin dans son livre "Des ponts en fil de fer"  http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1045592s/f115.image


Et elle est commentée par Pictet dans son voyage à Annonay dans la Bibibliothèque Universelle 1822
repris aussi dans les Annales de l'industrie nationale 1826 Tome 23 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6524146j/f147.image.r=seguin?rk=64378;0






Et par Seguin :





Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Passerelle de La Galaure à St Vallier 1822

Passerelle expérimentale construite pour valider les principes de la suspension par fil de fer.
Portée 30 m ; coût 3.300F
A cet emplacement se trouvait vraisemblablement un pont de pierre d'une seule arche de 60 pieds d'ouverture, détruite par une formidable crue de la Galaure en 1767.
Construite vers 1823, la passerelle donna lieu à une publication "Description d'un pont en fil de fer" par Marc Seguin Aîné. Le descriptif de sa construction fut aussi précisé dans une deuxième ouvrage en 1826 "Des ponts en fil de fer". Deuxième succès de Marc Seguin.

Michelerne a écrit: Une nouvelle expérience fut faite, ensuite, à Saint-Vallier (Drôme). La passerelle, jetée sur la rivière la Galaure, était destinée au passage des piétons, des cavaliers et des bêtes de somme. Sa longueur était de 30 mètres, sa largeur de 1m65 et l'élévation du plancher au-dessus du niveau de l'eau de 5 mètres.
Marc Seguin a rappelé que l'épreuve eut lieu dans des conditions plutôt périlleuses, mais rassurantes pour l'avenir.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1218839/f42.image

D'ailleurs dans la 2nde édition de "des ponts en fil de fer" Seguin nous raconte l'aventure :


Et il remet le dessin de la 1ère édition sans indiquer s'il s'agit vraiment de cela

Encouragés par les résultats d'une épreuve aussi décisive, les frères Seguin sollicitèrent du gouvernement l'autorisation de construire à leurs frais un pont suspendu sur le Rhône, entre Tain et Tournon (1824).
Autorisation refusée car les ingénieurs des Ponts et Chaussées n'étaient pas d'accord! L'un d'eux, Navier, ne croyait qu'aux chaînes!

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Passerelle St Antoine à Genève
1823


collaboration Marc Seguin, Guillaume-Henri Dufour et Marc-Auguste Pictet,

Rencontrant des difficultés pour faire approuver par nos ingénieurs des Ponts ce principe, il va voir Dufour en suisse et à trois ils construisent la passerelle St Antoine à Genève.
Le pont suspendu en fil de fer de Saint-Antoine, à Genève, long de quatre-vingt-deux mètres et large de deux. Il enjambait le fossé séparant Saint-Antoine des Tranchées. Avec un pilier central sur lequel reposent les 6 câbles porteurs, qui aboutissent à chaque extrémité à deux autres piliers, disposés de part et d'autre du fossé, il pèse 8000 kg et supporte 10.500kg (160 personnes à la fois d'un poids moyen de 65 kg). Sa construction a coûté la somme extrêmement modique de 16.350 francs suisse avec un dépassement de budget de 196 francs.

Les suisses disent que c'est le premier "pont" suspendu à câbles d'Europe!

Voici ce qu'en dit Dufour :
Dufour rend hommage à Seguin comme le vrai inventeur du pont suspendu à câbles en fer doux!
Et avec lequel il a bâti son projet, même s'il a revérifié toutes les résistances des faisceaux de fil.

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Le premier pont suspendu de Tournon
1825

Dans la 2ème édition de son livre Seguin ajoute une planche du Pont de Tournon

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5740384h/f119.image

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Ile de la Réunion (Ile Bourbon)


Ponts de la Rivière du Mât et de la Rivière des Roches
2 ponts suspendus à chaîne achetés par l'ingénieur des ponts Brunet en 1821 en Grande Bretagne,
livrés en 1824 et ouverts en 1827

Un autre site que l'ouverture a été plus tardive :
mi-aime-a-ou a écrit:1829. Mise en circulation du pont à deux voies de la rivière du Mât, et en 1830, du pont à une voie sur la rivière des Roches. Les éléments des deux ponts de type Brunel sont arrivés à Bourbon en 1824 à bord du John Barry. Isambert Brunel est un ingénieur français installé en Angleterre, à Londres, qui a mis au point un modèle nouveau de pont suspendu à chaîne.
http://www.mi-aime-a-ou.com/histoire_annee_1829.php


Pont de la Rivière des Roches - Album de l’île Bourbon, Adolphe d’Hastrel


https://dpr974.wordpress.com/2018/01/25/la-reunion-au-fil-de-ses-ponts-suspendus/
Pont de la Rivière du Mât - Antoine Roussin

Défense Patrimoine réunion 974 a écrit:
A cette époque, la colonie, qui s’ouvre à l’industrie sucrière, lance des grands travaux routiers intiés par le gouverneur Milius puis ses successeurs. Il faut ponter de nombreuses rivières dont les puissantes Rivières des Galets, Saint-Etienne, de l’Est et du Mât, etc. On peut être sidéré du choix de la technique d’avant-garde des ponts suspendus pour deux de nos ponts de l’Est, alors que Bourbon se complaisait encore dans les fers de l’esclavage !

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven
L'échec du Pont des Invalides (ou pont des Champs-Elysées)

adjudication 1824 - démontage 1828 sans mise en service par ordonnance du Conseil municipal de Paris

Architecte : Navier

Claude Louis Marie Henri Navier, le grand ingénieur des Ponts et Chaussée est allé voir les ponts à chaînes britanniques dont le grand pont du Menai.
Il est chargé d'acheter 2 ponts britanniques à transporter dans l'Ile de Bourbon (appelée aujourd'hui la Réunion)
Brunel monte les 2 ponts sur l'île.
Il publie en 1824 : Rapport à Becquey et mémoire sur les ponts suspendus
https://books.google.fr/books?id=ZWQUAAAAQAAJ&pg=PA315&hl=fr&source=gbs_toc_r&cad=3#v=onepage&q&f=false

Il obtient le droit de construire un pont suspendu d'une seule travée sur la Seine mais extrêmement large, ce qui en ferait une nouvelle prouesse face aux anglais.
Ordonnance royale du 7 juillet 1824, adjudication à M. Desjardins qui prendra Navier comme architecte en chef.


https://structurae.info/ouvrages/pont-des-invalides
Le pont suspendu à chaînes des Invalides de Navier

Malheureusement pour lui les chaînes françaises ne sont pas aussi bonnes et s'étirent un peu. Elles ne seraient pas facilement réglables comme un câble que l'on peut tendre et faire coulisser. Mais en plus les fondations sui servent à ancrer les chaînes dans le sol ne sont pas assez stables : pas de rocher comme pour le Menai. Enfin le ciment des piles était un peu trop frais quand les essais ont commencé et les piles se sont tassées. En plus certains trouvaient que les piles du pont, comme des arc de triomphe gâcheraient la perspective Concorde-Invalides. Bref l'administration considère que c'est un échec et qu'il faut tout démonter et Navier n'est pas content et réplique.
On peut lire le débat ici :
Journal du génie civil, des sciences et des arts : à l'usage des ingénieurs constructeur... 1828 p442 à 469
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6506829h



Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Pont suspendu à chaînes d'Auvers sur Oise

1828-1870


conception Vergès


http://www.art-et-histoire.com/index4o.php?segreap.php?cb=Auvers(0)&r=1&w=1600

Décret, le : 28/8/1827; inauguration 1828

Lettre de Vergès au directeur des Ponts et Chaussées en 1829 a écrit:Après avoir à mes frais parcouru une partie de l'Angleterre, j'ai terminé et livré au public le pont suspendu d'Auvers-sur-Oise, le premier en France, construit en chaîne de fer et destiné aux voitures et le pont suspendu de l'Hôtel de Ville... Je termine en ce moment le pont suspendu de l'allée d'Antin le plus grand ouvrage de ce genre en France.

Détruit pour arrêter l'avance prussienne en 1870.





Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Pont de la basse chaine à Angers en 1850


Pour l'accident du pont d'Angers dû plus à des rafales d'orage qu'au passage d'une troupe, la consigne ayant déjà été donné aux soldats français suite à l'effondrement du pont anglais, mais les rumeurs sont toujours liés à des objets nouveaux.

Voir mon sujet : http://jardindesprit.forumgratuit.org/t1695-cpa-ponts-et-catastrophes-angevines-1850-1907-1911

Le vrai accident de génie civil moderne est ici :
[/b]
Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Le pont suspendu de Tacoma
Inauguré le 1er juillet 1940, il s'effondre le 7 novembre 1940 il s'effondre en août 1940 sous un vent de simplement 60km/h qui le fait onduler et entrer en résonance


Tacoma Narrows Bridge


Et pour s'instruire en s'amusant :


Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Les ponts - C'est pas sorcier


Fred et Jamie vous expliquent tout sur les ponts


Viaduc de Millau

avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3055
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum