Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:32

Un peu de méthode socratique pour faire accoucher (maïeutique) de ce sujet



et puis quand on avait 18 ans on n'avait pas trop d'expérience et pas trop à dire en philo
Maintenant qu'on a roulé notre bosse on devrait en savoir plus
mais il faut le faire sortir


Alors je vais jeter des idées pêle-mêle et vos contributions et contradictions sont attendues


Hommes préhistoriques-ados boutonneux
Ils ont dessiné des animaux. pourquoi?
Ado boutonneux on a aimé dessiner des femmes nues (et on aime encore)

Est-ce vraiment que la représentation du gibier nous projette dans une réalité virtuelle où on dessine ce qu'on a du mal à avoir?

Amour du beau
je dessine ou je peins ce que je trouve beau
aujourd'hui avec mon appareil photo je peux en prendre un instantané (et même un film)

Envie de montrer aux autres sa façon de voir
Comme j'adore prendre en photos des objets, paysages, personnes avec des angles et des cadrages et des effets qui meplaisent
et je suis content de pouvoir monter aux atres ma façon de regarder
En dessin, peinture, sculpture je peux montrer aux autres cette façon de voir
Et là on pense aux écoles récentes: impressionnisme, fauvisme, cubisme...
i y a de l'ego! on veut se distinguer.
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:33

Exercer son talent
Doué un peu, on se rend compte que ce talent est apprécié par d'autres
On s'entraîne pour devenir meilleur
On apprend à maîtriser l'observation, la matière, la technique

un peu comme pour la poésie, le chant, la musique


Libérer son imagination
Comme dans le rêve le cerveau a besoin de produire des situations artificielles pour nous entraîner à choisir(étude récente sur le protocole de la décision: stratégie de fuite pour les herbivores ou de chasse pour les carnassiers)
Et là coup de chance je peux matérialiser le monde de mes rêves
le cerveau + la main + un outil + u media

Communiquer aux autres dans un cadre de pouvoir
Si je suis repéré par le chef de la tribu comme doué
et qu'il me demande de représenter quelque chose à destinations du peuple ou d'un autre roi
Dessiner, peindre, sculpter a un but
représenter un Dieu, un roi
raconter une histoire (vitraux, sculptures des tympans)


Marquer les esprits
Un grand monument
une très belle peinture
une sculpture impressionnante
sont des objets incontournables que les autres voient, se rappellent, reconnaissent
Une déviation est une légère tendance à la provocation chez certains artistes
carré noir de Malévitch, urinoir, ...
Mais c'est aussi un appel pour regarder le monde différemment
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:33

La Blue a écrit:Avant d'avoir le besoin d'écrire pour exprimer mes émotions...exprimer ce que je ne savais ou ne pouvait dire...je dessinais....
Petite, je dessinais des heures....premier moyen d'expression pour moi....je libérais mon imagination....j'étais libre sur le papier....ensuite parfois je les offrais et sinon ma grand-mère les gardait dans une petite valise....

En psy ou en ville, il existe des ateliers d'écriture, peinture, collage, de terre...certains lieux d'accueil utilisent ça comme activités occupationnelles...mais sinon quand c'est bien encadré et suivi..cela permet de sortir ce qui est enfoui au fond de soi....et ça sert de support ensuite aux échanges avec les autres....
C'est un élargissement dans la façon de voir "sa carte du monde"....

Merci La Blue


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 24 Jan 2011 - 15:56, édité 1 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:34

Amande a écrit:
L'Art c'est aussi une communication sensible. Tenter de faire ressentir au "spectateur" l'émotion que nous procure ce que nous voyons et tentons de reproduire, ou ce que nous imaginons et tentons de figurer par une oeuvre.
Marquer les esprits
Un grand monument
une très belle peinture
une sculpture impressionnante
sont des objets incontournables que les autres voient, se rappellent, reconnaissent

Et ce n'est pas seulement pour marquer les esprits que l'artiste est tenté de produire une oeuvre qui dure, c'est aussi pour se survivre.
J'ai découvert, en y réfléchissant, que c'était une de mes motivations, car j'ai créé avec mes élèves deux très grands panneaux de céramique avant de prendre ma retraite. Ces panneaux je les ai installés sur les murs du patio de l'école. Et sûrement qu'inconsciemment je désirais laisser ma trace dans cette école où j'ai aimé travailler.
C'est sans doute aussi pourquoi je préfère travailler avec des matériaux "nobles", et que l'art éphémère, même si je sais l'apprécier, ne me tente pas personnellement.

Merci Amande
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:35

Chère passante a écrit:J'avoue humblement que j'évite de faire de l'introspection afin de pouvoir continuer à vivre dans mon sac de peau. Bouée de sauvetage, sans doute, la pratique des beaux-arts qui me permet de ressentir des émotions bien qu'elles soient douloureuses. Je travaille toujours dans une grande souffrance mais l'abandon me continuerait à l'extinction de tous affects. Je ne sais si j'éprouve le désir de manier le pinceau ou bien si je désire tout simplement désirer afin d'avoir l'illusion d'être. Peut-être tout simplement le seul moyen de me fuir.
Terrible : vous m'avez incité à faire de l'introspection et je ne sais s'il va m'être très facile de passer une journée sereine.

Merci chère passante


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 24 Jan 2011 - 16:18, édité 3 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:36

Chère passante tout dépend de ce que tu cherches en créant... Si tu cherches la reconnaissance financière c'est peut-être rapé!
Mais si tu cherches à te faire avant tout plaisir et à partager avec quelques personnes qui regardent tes oeuvres en appréciant tu dois avoir encore de beaux jours devant toi.

Ou alors c'est qu'au fond de toi tu as envie de te laisser aller à des modes d'expression plus modernes plus délirants, que tu n'as jamais osé et que ça te travaille...

Si c'est ça, change d'atelier, libère-toi

prends un pseudo : "la pirate"
et envoie nous tes nouvelles oeuvres Laughing Laughing Laughing Laughing

Elles plairont peut-être pas à Sieur réac mais c'est pas grave, en art c'est pas les autres qui comptent


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 26 Sep 2011 - 2:39, édité 3 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:37

Amande a écrit:Ce que tu dis ne m'étonne pas, Passante, j'ai comme toi des amies qui souffrent en créant. Elles me le disent et je ne comprends pas, mais je les crois.
Ce n'est pas du tout mon cas. La pratique de l'art me donne un plaisir intense et profond, m'équilibre, me fait un bien fou. Et c'est lorsque je suis en difficulté, préoccupée, en "déprime" que je souffre parce que je n'arrive plus à créer. Et j'ai parfois des périodes de doute (à quoi ça sert ? ce que je fais a-t-il de l'intérêt pour d'autres que pour moi ? ne ferais-je pas mieux d'avoir des activités plus utiles au bien-être de ma famille ?). Et puis je me dis que le doute, chez l'artiste, c'est ce qui le fait avancer. Et hop ! C'est reparti !

...je ne pense pas que Chère Passante ait confondu ce topic avec le divan d'un psy. Elle nous dit des choses précieuses et émouvantes, mais ce n'est qu'à la superficie, car les raisons profondes de sa souffrance, il faudrait y travailler beaucoup plus longtemps pour les déceler.

Ulysse, je ne suis pas étonnée non plus par ce que tu conseilles de façon simpliste geek à notre Passante...C'est ta marotte cat de nous faire sortir de nos gouts que tu trouves surrannés au profit d'un art plus moderne... Laughing Laughing

Merci encore Amande


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 24 Jan 2011 - 16:03, édité 2 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:38

Amande a écrit:
C'est ta marotte cat de nous faire sortir de nos gouts que tu trouves surrannés au profit d'un art plus moderne... Laughing Laughing

Mets toi simplement à ma place Amande!
Moi je vis avec mon temps et j'entends toutes ces réflexions passéistes Suspect No silent confused

Spoiler:
qui montrent surtout à mon avis la peur de ne pas comprendre.

Heureusement quand je t'entends dire que des tableaux de Basquiat t'ont émue, j'avoue que j'apprécie le courant d'air frais. Merci! I love you


Moi je pense qu'une vieille dame indigne qui fait tout à coup
ce qu'elle avait envie de faire
au fond d'elle-même
(sans se l'avouer)
et qu'elle n'a jamais osé faire
à cause des conventions,
de son entourage, etc
peut se libérer de tout ça et devenir heureuse!!! (c'était le sujet d'un film)



Nuage la peinture moderne date de 100 ans ça ne me parait donc pas si révolutionnaire que cela!


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 24 Jan 2011 - 16:17, édité 1 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:39

Amande a écrit:Ulysse, chacun a le droit de se réfugier où il veut. Certains se tournent vers le passé, pour d'autres c'est la fuite en avant. :voiture:

La vieille dame indigne c'est un vieux film que j'avais beaucoup apprécié quand il est sorti. Le même thème a été repris, plus férocement, dans "Tatie Danièle".
Cela me remémore l'histoire de cette femme sur son lit de mort, à qui ses enfants demandaient ce qui lui ferait plaisir. Elle répondait : je voudrais manger une poire juste mûre à point. Ses enfants étaient très étonnés d'un désir si simple, sans comprendre que leur mère toute sa vie leur avait laissé les poires mûres à point, et mangeait celle qui était blette pour ne pas avoir à la jeter.
Ce qui était très con, parce qu'elle aurait pu en faire une très bonne compote ! :rire: :rire:

Et si tu as besoin de respirer, sache que j'aime aussi beaucoup, en vrac : Soulages, Rothko, Soutine, Bacon, Lucian Freud, Bram Van Velde, Olivier Debré, Lanskoy et beaucoup d'autres. :ange:

Par contre, je n'aime pas du tout Chagall, ni Viallat :diable:

Tu vois, je ne peux m'empêcher de dire : j'aime...j'aime pas...

Merci Amande de faire encore avancer le sujet
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:40

Chère passante a écrit:Non, Ulysse, je ne cherche pas à gagner de l'argent, je m'en moque éperdument ayant une vie très agréable sur ce plan. Je ne cherche pas la reconnaissance non plus. Je n'expose jamais et mon travail reste gentiment à l'intérieur de mes placards. Je montre à toute petite dose quelques travaux de temps en temps sur le forum lorsqu'il y a un sujet qui s'y rattache.
Ma période délirante, mon cher Ulysse est derrière moi. En fait, lorsque j'ai commencé à oeuvrer dans ce domaine et ayant peu de technique, il m'était facile de faire n'importe quoi et le plus amusant, c'est que cela plaisait à quelques familiers. Lors d'un déménagement, un brocanteur a raflé tout ce que j'avais mis dans le bric-à-brac qui lui était destiné. Ne signant pas, aucun risque que vous retrouviez mes barbouillages dans une brocante ou dans une salle des ventes.
Avec les années, j'ai appris le "métier" car c'est un métier comme un autre (on le fait plus ou moins bien) et mon délire passé n'était qu'une grande maladresse.

Aucune tentation pour moi de créer quoique ce soit, car je n'ai rien à dire.
Je suis donc un cas désespéré pour l'histoire de l'art.

Quant au divan, il y a bien lontemps que j'ai compris qu'il n'avait qu'une fonction : soulager quelques personnes de quelques billets afin que le psy gagne confortablement son pain.J 'ai fait dans ma jeunesse des études de psycho à l'Université Paris VIII et j'ai préféré ne jamais mettre en pratique mes connaissances si ce n'est que pour essayer de comprendre un peu mieux mes semblables. Un bon psychiatre, par contre, peut parfois être très utile lorsqu'il s'agit de maladies mentales. Je trouve navrant qu'aujourd'hui, tout le monde se précipite chez le psychologue ou psychanalyste pour des broutilles. Je préfère lorsque j'ai la tête qui tourne à l'envers me boire un bon verre de bordeaux ou une coupe de champagne avec une cigarette et écouter un solo de batterie. Ci-dessous la passante en plein délire....
... et je n'ai pas envie d'être de mon temps, je trouve cela d'un conformisme aliénant. Je vis dans le temps qui me convient en fonction de mes humeurs.
Ce soir pour changer, je vais naviguer avec Trinh Xuan Thuan, astrophysicien qui va me permettre de m'immerger dans la lumière du cosmos.

D'accord Chère passante


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 24 Jan 2011 - 16:04, édité 2 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:40

Merci de vos interventions I love you I love you I love you qui enrichissent énormément le sujet de ce post


Chère Passante ton vague à l'âme m'avait interpellé... j'y cherchais une explication "romantique"

Amande je ne crois pas fuir en avant, je m'intéresse effectivement aussi à certains artistes contemporains... mais pas à tous!
En plus mes contemporains... mais pas forcément ceux de mes enfants Wink Wink Wink
et puis quoi fuir?

et pourquoi ne pas dire : j'aime, j'aime pas
ce sont les raisons avancées qui nous permettront de mieux partager ton avis


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 24 Jan 2011 - 16:05, édité 1 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:41

Siorac a écrit:Pour Ulysse, aimer Vouet, Champaigne, Gérôme, Cabanel et tant d'autres grands anciens de la peinture, c'est être passéiste.... mais alors beaucoup de peintres modernes sont passéistes, puisqu'ils ont tous été fascinés et inspirés par un maître découvert à leurs débuts ....

Dans ma jeunesse, je m'amusais à créer pour des panneaux, des affiches, des couvertures de livre imaginaires, en m'inspirant d'oeuvres anciennes .... J'ai perdu, hélas, ce goût de la création et je me contente de copier... Je n'en suis pas très fier, je le reconnais.... Mais l'esprit créatif ne vient pas comme ça en claquant du doigt.... Il y a de la souffrance dans cette démarche...

Parmi les peintres modernes , l'expression n'est toutefois pas judicieuse, il faudrait plutôt dire non-figuratifs, j'ai aussi quelques préférences, comme Soulages, Mondrian, Matthieu et beaucoup d'autres....

Ok Siorac


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 24 Jan 2011 - 20:34, édité 4 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:43


ce que j'appelle passéistes ce sont simplement les gens qui rabâchent que l'art ne vaut plus rien depuis 1907 et les demoiselles d'Avignon et qui râlent dès que ce n'est plus figuratif : tout est comparé à l'aune du trompe l'oeil photographique
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:44

Orage a écrit:
Le Désir de peindre



Malheureux peut-être l'homme, mais heureux l'artiste que le désir déchire!

Je brûle de peindre celle qui m'est apparue si rarement et qui a fui si vite, comme une belle chose regrettable derrière le voyageur emporté dans la nuit. Comme il y a longtemps déjà qu'elle a disparu!

Elle est belle, et plus que belle; elle est surprenante. En elle le noir abonde: et tout ce qu'elle inspire est nocturne et profond. Ses yeux sont deux antres où scintille
vaguement le mystère, et son regard illumine comme l'éclair: c'est une explosion dans les ténèbres.

Je la comparerais à un soleil noir, si l'on pouvait concevoir un astre noir versant la lumière et le bonheur. Mais elle fait plus volontiers penser à la lune, qui sans doute
l'a marquée de sa redoutable influence; non pas la lune blanche des idylles, qui ressemble à une froide mariée, mais la lune sinistre et enivrante, suspendue au fond d'une nuit orageuse et bousculée par les nuées qui courent; non pas la lune paisible et discrète visitant le sommeil des hommes purs, mais la lune arrachée du ciel, vaincue et
révoltée, que les Sorcières thessaliennes contraignent durement à danser sur l'herbe terrifiée!

Dans son petit front habitent la volonté tenace et l'amour de la proie. Cependant, au bas de ce visage inquiétant, où des narines mobiles aspirent l'inconnu et l'impossible,
éclate, avec une grâce inexprimable, le rire d'une grande bouche, rouge et blanche, et délicieuse, qui fait rêver au miracle d'une superbe fleur éclose dans un terrain volcanique.

Il y a des femmes qui inspirent l'envie de les vaincre et de jouir d'elles; mais celle-ci donne le désir de mourir lentement sous son regard.

Charles Baudelaire (1821- 1867)
Merci Orage pour cette contribution pertinente


Une photo de moi pour Belgy clown


Siorac a écrit:
Dans ma jeunesse, je m'amusais à créer pour des panneaux, des affiches, des couvertures de livre imaginaires, en m'inspirant d'oeuvres anciennes .... J'ai perdu, hélas, ce goût de la création et je me contente de copier... Je n'en suis pas très fier, je le reconnais.... Mais l'esprit créatif ne vient pas comme ça en claquant du doigt.... Il y a de la souffrance dans cette démarche...


Sieuréac comme tu le dis si justement l'inspiration ne vient pas facilement.
En plus il faut se choisir un media, un mode d'expression au mieux un style et en plus arriver à maitriser la technique

A mon avis si on a une idée il vaut mieux ne pas vouloir l'exprimer directement
il vaut mieux la suggérer, y faire penser plus que la décrire bêtement (sinon le message tombe à plat)
Exactement comme dans le poème de Victor Hugo "Demain dès l'aube"
et la souffrance c'est déjà de trouver une idée...
...mais ensuite de ne pas la gâcher
en en faisant trop




Orage a écrit:
Demain, dès l'aube...



Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 26 Sep 2011 - 2:48, édité 8 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:45

Amande a écrit:Recentrons nous sur le sujet, Ulysse a raison.

Pourquoi ai-je envie de dessiner et de peindre ?
C'est un désir qui existe chez moi depuis l'enfance. Et dessiner, peindre, m'a toujours apporté un plaisir profond.
J'aurais aimé faire les Beaux-Arts, mais ma mère n'était pas très favorable à cette idée et je n'ai pas vraiment insisté. D'autant que j'avais une grande envie d'indépendance, alors je suis partie à l'aventure, en Mayenne, comme institutrice remplaçante.

Et dès que j'ai commencé à gagner ma vie, dès que j'ai eu un poste fixe et le salaire assuré, je me suis offert les Cours ABC de dessin. Ne riez pas, j'avais soif d'apprendre la technique, car j'avais trop souvent buté sur des soucis tout bêtes en travaillant seule.
Finalement, j'ai constaté que j'étais incapable de suivre ces cours à un rythme normal. j'avais une classe très chargée, énormément de travail, et je n'ai jamais été une rapide. Je me suis donc fait livrer en une seule fois la totalité des cours de la méthode, renonçant aux devoirs et aux corrigés.

Puis je me suis mariée (tiens, ça fait juste 49 ans aujourd'hui !). J'ai eu des enfants, beaucoup Very Happy . Je n'ai jamais cessé de travailler, et les arts plastiques n'avaient plus de place dans ma vie, excepté en classe avec mes élèves à qui je proposais des activités artistiques autant que cela était possible.

Avec mes élèves, j'ai fait toutes sortes de choses en peinture, en céramique, en modelage. Ils aimaient !

Et dès que j'ai pris ma retraite, je me suis inscrite aux Beaux-Arts pour les cours dispensés aux adultes hors cursus. J'ai eu la chance d'avoir pendant deux ans une prof merveilleuse qui m'a apporté énormément. Les deux années suivantes, les cours m'ont moins intéressée. les profs s'en fichaient, nous traitant comme sans avenir, ce en quoi ils n'avaient pas tort.
Parallèlement, j'ai pris des cours avec un céramiste, j'ai appris les émaux, les cuissons, les engobes, les bases du modelage. Mon mari m'a offert un four à céramique.
J'ai aussi fait des stages d'aquarelle, de peinture à l'huile. J'avais une soif inextinguible d'apprendre et de m'approprier les techniques.

Après avoir beaucoup fait d'expériences, j'avais compris que ce qui me passionnait le plus, c'est l'être humain. Le nu, le portrait, les scènes de vie.

Et toujours, toujours, ce plaisir d 'avoir une plume, une sanguine, un pinceau dans la main.
Je ne souffre pas quand je peins. C'est après...Quand je vois le résultat...Enfin, pas toujours.

Je ne suis pas une intellectuelle. Je suis une pratique, une active. Ce qui m'intéresse c'est de FAIRE.

Et rien ne me plaît plus que de poser des touches sur une toile en essayant de restituer ce que j'ai devant les yeux : généralement un modèle vivant.

Mais pourquoi, je ne sais pas.


Un grand merci Amande devant tant de sincérité
Merci de ce témoignage captivant I love you
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:47

Chère passante a écrit:Intéressant ton témoignage Amande. J'ai toujours admiré les personnes qui aiment "faire" car je suis très différente et cela m'aurait beaucoup plu d'être ainsi. Je rêve plus à ce que je vais faire et lorsque j'attaque la réalisation, bien souvent, le charme est rompu. Le fait de passer à l'acte enlève chez moi toute la magie.

Ok Chère passante


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 24 Jan 2011 - 16:26, édité 1 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:50

Belgy a écrit:
Les cours ABC ... ? N'était-ce pas des couvertures grises?

Amande a écrit:

C'est exactement dans ce sens que je pensais m'orienter. Naïvement, j'avais pensé qu'en m'orientant vers l'enseignement j'aurais beaucoup de vacances à consacrer à ma passion. La vie en a décidé autrement !

Oui, des couvetures grises. Je les ai toujours, et parfois cela m'amuse de les feuilleter. Il y a toutes les bases, et je pense que j'y ai appris pas mal de chose au point de vue méthodique.
La céramique j'ai abandonné. je faisais des panneaux à partir de mes croquis de nus. J'en ai fait le tour en trois ou quatre ans. Et puis c'était très long à faire, et les panneaux très fragiles s'abimaient dans les expos et le transport. Alors je suis passée à la peinture à l'huile.
Par contre je fais encore, de temps en temps, une statue.
L'aquarelle, je l'utilise toujours pour colorer mes nus, et pour certaines scènes de vie. mais je n'ai pas continué dans l'aquarelle pure.

Céramique


Encre et aquarelle


Il m'arrive aussi de réfléchir à une oeuvre avant de passer à l'exécution. Ce sont des tableaux ou des statues qui n'ont pas grand chose à voir avec ce que je fais in situ devant modèle vivant. C'est un processus beaucoup plus long. Parfois je suis satisfaite du résultat, parfois non. Et ce n'est pas le même plaisir, c'est plus anxiogène. Par contre, c'est beaucoup mieux compris par le public qui s'intéresse peu aux portraits que je produis, mais qui réagit toujours à mes compositions, généralement assez...caustiques. Et aux statues, très particulières.
Dans ce cas-là je cherche à faire passer un message. Et parfois les gens y voient des choses différentes de ce que je visais, ou ils y voient des choses en plus.

Bon, je me rends compte de ce que je vous explique ce que je fais, comment je le fais, mais que je ne sais toujours pas dire pourquoi j'éprouve le besoin de le faire et de m'y perdre... geek


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 24 Jan 2011 - 16:27, édité 1 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Ulysse92 le Ven 31 Déc 2010 - 0:51

Personnellement j'ai envie de créer quand je suis plutôt en souffrance. c'est un exutoire.

Travailler c'est autre chose, ce sont des défis que l'on se lance à soi-même. On découvre ou on apprend à maitriser une technique. On joue avec le hasard et on découvre des idées que l'on pourra exploiter en phase de création.




Dernière édition par Ulysse92 le Lun 26 Sep 2011 - 2:33, édité 1 fois
avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Palettes

Message  Ulysse92 le Lun 21 Fév 2011 - 1:33





Pourquoi mais pourquoi donc peindre et dessiner?

avatar
Ulysse92
Admin

Messages : 3177
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

http://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Amande le Lun 6 Juin 2011 - 19:05

Pourquoi ?
Je ne sais toujours pas.

Tout ce que je sais, c'est que je ne puis m'en passer, et que certaines de ces activités artistiques me font secréter les hormones du bonheur...J'ai entendu dire à des amateurs de course à pieds qu'au bout de quelques kms ils ne sentaient plus l'effort, mais un intense plaisir.
C'est exactement ça quand je peins, surtout devant un modèle vivant.
avatar
Amande

Messages : 56
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 105

http://amandedouce.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie: pourquoi dessiner, peindre, sculpter?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum