jardin d'esprit
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Histoire du préservatif

Aller en bas

Histoire du préservatif Empty Histoire du préservatif

Message  Ulysse92 Mar 11 Jan 2011 - 21:09

Histoire du préservatif Paris_preservatifs

Il n'est pas livré comme cela ... Histoire du préservatif 200px-Preservatif02 mais dégonflé!!!! Histoire du préservatif 250px-Capote002


Histoire du préservatif Condom-olympics
Non non il ne faut pas le gonfler comme cela. Il faut glisser dedans quelque chose qui se gonfle en dehors de notre volonté...(ce qu'on appelle "avoir la banane!")

Histoire du préservatif Dyn006_original_500_314_pjpeg_12527_013f5b68bd78e76a25f9476174787ba0

Histoire du préservatif Les-asperges-de-manet
Histoire du préservatif Medium_moisson_pines1
Mais pour cela, déjà chez les grecs, les dames avaient des techniques...

Histoire du préservatif Phallus1

-o-O-o-


Et ce documentaire ne serait pas complet si on oubliait :
Histoire du préservatif Visuel-preservatif_feminin-3b6

Le préservatif féminin répond aux mêmes règles que le préservatif masculin mais s’adapte à la morphologie de l'organe sexuel féminin. Ce dispositif se compose d’une fine gaine en polyuréthane (pour éviter des problèmes d'allergie liés au latex) munie d'un anneau souple à chaque extrémité. L’anneau du côté fermé doit se tordre et se placer dans le vagin alors que l’autre bout prend place à l’extérieur, recouvrant les parties génitales.

Au même titre que le préservatif masculin, le préservatif féminin est en même temps contraceptif et protège des maladies sexuellement transmissibles (MST). L'anneau interne peut être retiré pour davantage de confort mais aussi pour les rapports anaux.

Cet anneau ne sert que de guide pour positionner le préservatif. Une fois retiré, le préservatif féminin doit être jeté ainsi que le préservatif masculin. Son utilisation doit se limiter à un seul partenaire, pour éviter les transmissions de maladies sexuellement transmissibles entre deux partenaires masculins différents.

En France, l’utilisation du préservatif féminin reste marginale, principalement à cause de coûts d'approvisionnement prohibitifs et d'un aspect peu avenant. Cependant, les autorités publiques réfléchissent à des conditions d'accès plus aisées.

Le préservatif féminin est aujourd'hui le seul moyen de contraception et de protection contre les maladies sexuelles entièrement contrôlés par les femmes. En effet, ce dispositif ne requiert pas l'approbation du partenaire masculin et/car il peut se positionner facilement quelques heures avant un rapport sexuel.
(un crime avec préméditation)Histoire du préservatif BenoitXVI

Utilisation
Le préservatif féminin est un moyen de contraception qui permet d'éviter la fécondation. Il s'agit d'une enveloppe que la partenaire doit introduire dans son vagin et qui empêche le sperme d'entrer en contact avec l'appareil reproducteur féminin.

Avantages du préservatif féminin
* Il est très solide (moins de risque de déchirure)
* Il peut-être posé longtemps avant le rapport, ce qui n'interrompt pas les préliminaires
* Après l’éjaculation, il n’impose pas le retrait immédiat
* Le préservatif féminin ne serre pas le sexe masculin
* Ce dispositif ne provoque pas d’allergie, car il n’est pas en latex mais en polyuréthane


Dernière édition par Ulysse92 le Lun 14 Jan 2013 - 1:24, édité 1 fois
Ulysse92
Ulysse92
Admin

Messages : 3087
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

https://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Histoire du préservatif Empty Re: Histoire du préservatif

Message  Ulysse92 Mar 11 Jan 2011 - 21:12

Histoire du préservatif Decret10
Laughing Laughing Laughing

Histoire du préservatif Oldcondom

Le plus vieux préservatif existant et en état à été retrouvé, et a été dévoilé au public
dans un musée Autrichien.

Ce préservatif réutilisable date des années 1640,
il est en parfait état et avec sa notice en Latin !
Le manuel suggère d’ailleurs de tremper le préservatif dans le lait
avant de s’en servir pour éviter les maladies.

Cette antiquité, retrouvée dans les Landes de Suède est fait en intestin de porc,
et constitue la collection des 250 objets anciens en rapports avec le sexe
qui ont été exposés au Tirolean County Museum en Autriche cet été.

Quand on vous dit que le préservatif est dans tous ses états…


Histoire du préservatif Preservatif-sinon-rien

Histoire du préservatif 20071207virussidainside

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

le premier préservatif anti-viol
RapeX

Histoire du préservatif 0,1020,516034,00

La Sud-Africaine Sonette Ehlers a inventé un préservatif féminin destiné à protéger les femmes contre les violeurs. L’agresseur ne sent rien en pénétrant le vagin, mais la première fois qu’il tente de revenir en arrière, il est accroché.
Le plastic est taillé en pointes courtes qui agrippent la peau du pénis. Le violeur souffrira et ne pourra plus uriner tant que le RapeX ne sera pas retiré chirurgicalement, l'obligeant à se rendre à l'hôpital ou chez la police.


La polémique:

Plusieurs associations ont élevé la voix pour dénoncer l’invention: ce dispositif crée la perception que les femmes doivent être responsables de leur propre sécurité, et qu’accepter ce préservatif, c’est intégrer la donnée « je peux me faire violer à tout moment » dans son quotidien. « La solution n’est pas de changer le comportement des femmes, mais de changer la société et la vision de la masculinité dans la sexualité et de rendre le système judiciaire plus efficace.

Certains, comme Charlene Smith, très active dans la lutte contre le viol, considèrent également que la méthode pour faire reculer l’agresseur est inhumaine: " C’est un instrument médiéval, basé sur des notions de haine des hommes et qui comprend fondamentalement mal la nature du viol et la violence contre les femmes dans cette société. C’est vindicatif, horrible et dégoûtant."
Sonette Ehlers répond : " le RapeX n’est pas barbare. Ce qui est barbare, c’est le viol et il faut quelque chose de barbare pour l’empêcher".


Les statistiques sur le viol en Afrique du Sud sont alarmantes.

Plus de 50 000 cas de viol, concernant souvent des enfants et même des nouveaux-nés, ont été rapportés à la police en 1996. Le bilan de responsabilité sociale a révélé que deux victimes de viol sur trois rapportent l'agression à la police car seul un très petit nombre de cas donne lieu à des poursuites.
On observe chez les jeunes une curieuse ambivalence à propos du viol.Pour certains, le fait de violer « quelqu’un qu’on connaît » n’est pas assimilé à une violence sexuelle, et plus d’un quart des jeunes interrogés affirment que « les filles aiment être violées ».

Ulysse92
Ulysse92
Admin

Messages : 3087
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

https://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Histoire du préservatif Empty Re: Histoire du préservatif

Message  Ulysse92 Mar 11 Jan 2011 - 21:13

Histoire du préservatif Preservatif

Histoire du préservatif Pape-capote

Il serait plus exact de dire que j'ai approfondi un sujet que je ne connaissais pas autant que je le croyais d'un premier abord

Qui avait déjà entendu parler de ces pièges à violeur?

Quand au préservatif féminin j'en ai seulement entendu parler... à l'époque il y avait seulement des diaphragmes qui ne protègent pas des maladies
Ulysse92
Ulysse92
Admin

Messages : 3087
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

https://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Histoire du préservatif Empty Re: Histoire du préservatif

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum