jardin d'esprit
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -40%
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
Voir le deal
33 €

Claude Cahun

2 participants

Aller en bas

Claude Cahun Empty Claude Cahun

Message  Ulysse92 Jeu 13 Oct 2011 - 1:32

Claude Cahun Claude10

Claude Cahun Claude11
Claude Cahun est le nom d'artiste de Lucy Schwob, née le 25 octobre 1894 à Nantes, morte le 8 décembre 1954 à Saint-Hélier (Jersey), photographe et écrivaine française dont la vie est étroitement liée à celle d'une autre artiste d'origine nantaise, Suzanne Malherbe (Marcel Moore). Liée au mouvement surréaliste, Claude Cahun s'est aussi engagée dans la vie politique de l'entre-deux-guerres et dans la Résistance pendant l'occupation allemande de Jersey.

Comme Gertrude Stein mais 20 ans plus jeune elle vit avec une amie qui prend un nom d'homme Marcel!...

Claude Cahun Claude12

Lucy Schwob est la fille de Maurice Schwob, propriétaire, directeur et rédacteur du journal républicain de Nantes Le Phare de la Loire, acheté en 1876 par son grand-père George Schwob. Malgré l'aisance matérielle de sa famille, elle vit une petite enfance malheureuse en raison de l'état de santé de sa mère, Marie-Antoinette Courbebaisse, qui sombre dans la démence.

Lucy est élève au lycée de jeunes filles de Nantes. Durant les années 1905-1906 et 1906-1907, elle est victime de persécutions de la part de certaines condisciples, liées à sa judéité, exacerbées parce que c'est l'époque où se discute la question de la réhabilitation d'Alfred Dreyfus. Dans l'ensemble, elle ne fait pas état de cette situation dans sa famille. En 1907, elle est ligotée à un arbre et subit un début de lapidation, vite interrompue par les surveillants. Lors de la distribution des prix, l'hostilité de la salle apparaît à Maurice Schwob, qui décide de la retirer du lycée. En 1907-1908, elle est placée dans une institution anglaise dans le Kent, à Parson's Mead. En 1908-1909, elle est de nouveau au lycée de Nantes, mais ne suit qu'une partie des cours.


Claude Cahun Marcel11
Marcel Moore
C'est durant cette année scolaire qu'elle tombe amoureuse de Suzanne Malherbe qu'elle connaît depuis une dizaine d'années, puisque les Malherbe sont des amis des Schwob. Elles vivent une relation clandestine jusqu'en 1917. En 1917, elles deviennent « sœurs par alliance » lorsque Maurice Schwob, divorcé de Marie-Antoinette, se remarie avec la mère de Suzanne, Marie Rondet, veuve depuis 1915. Dès lors, Suzanne et Lucy vivent ensemble dans un appartement dans l'immeuble du Phare de la Loire, place du Commerce. Suzanne est alors inscrite à l'École des Beaux-Arts de Nantes (de 1915 à 1918).

Claude Cahun 32439510
En 1914, le Mercure de France publie les premiers textes de Lucy Schwob sous le nom de Claude Courlis puis de Claude Cahun (vers 1917), reprenant le nom de sa grand-mère paternelle, Mathilde Cahun. Ce pseudonyme participe de sa volonté de brouiller son identité sexuelle (Claude remplaçant Lucy comme Marcel remplace Suzanne) tout en affirmant ses origines juives (Cahun remplaçant Schwob). Elle publie aussi des textes dans Le Phare de la Loire, ainsi que Suzanne qui y tient une rubrique "Mode".

En 1918, Lucy part à Paris pour des études de Lettres et Suzanne la rejoint un peu plus tard. Suzanne, peintre, graveur et collagiste, se fera connaître sous le nom d'artiste de Marcel Moore. Elle sera la fidèle compagne de Claude Cahun jusqu'à la mort de cette dernière.
Claude Cahun Claude15
Claude Cahun et Marcel Moore Aveux non avenus - 1929-1930

Dans le bouillonnement culturel de l’Entre-deux-guerres, Claude Cahun (née Lucy Swob) impose sa personnalité singulière grâce à la photographie. Défiant les conventions sociales, éthiques et sexuelles qui régissent son époque, elle laisse libre cours à son imagination et aux nombreuses interrogations qu’elle se pose sur son identité et sa sexualité. Dans ses autoportraits, la photographe, polymorphe, se met en scène et donne jour à d’étranges personnages au sexe trouble. Une esthétique du bizarre que l’on retrouve également dans son travail consacré aux objets ou dans des photomontages qu’elle signe avec sa compagne, Marcel Moore. Bien qu’elle ne rejoigne le mouvement qu’en 1932 pour raisons principalement politiques, son travail fait écho au surréalisme dont elle fréquente d’ailleurs certains membres comme Robert Desnos ou Henri Michaux. Il pourrait même rappeler ce merveilleux adage qui clôt le Nadja de Breton : « La beauté sera convulsive ou ne sera pas. »
Claude Cahun Dyn00312
Claude Cahun 04b53b10

Claude Cahun Andthe10
Claude Cahun Autopo10
Claude Cahun Autopo11
autoportrait 1929
Claude Cahun Autopr10
Claude Cahun C_laud10
Extend my arms - 1931
Claude Cahun Cahun710
Claude Cahun Cahun_10
Claude Cahun Cahun_11
Claude Cahun Cahun_12
1919
Claude Cahun Cahun_13
Autoportrait_1927_tiragegélinoargentique.
Claude Cahun Claude13
Claude Cahun Dyn00311
Claude Cahun Claude14
Claude Cahun Dyn00310
Claude Cahun Portra16
Portrait d'Henri Michaux
Claude Cahun Desnos10
Desnos
Claude Cahun Dyn00313

Claude Cahun Claude16
Claude Cahun Cahun_14

Claude Cahun Claude17
allez je vous passe la main...
Ulysse92
Ulysse92
Admin

Messages : 3087
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

https://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Claude Cahun Empty Une artiste redécouverte récemment (1992)

Message  Ulysse92 Ven 14 Oct 2011 - 18:58

Autant elle est passée inaperçue à son époque, sans doute pénalisée par sa trop grande indépendance et liberté, mais aussi par son caractère « touche à tout », à la fois écrivain, femme de théâtre, plasticienne et photographe, autant ces mêmes particularités en ont fait récemment une figure emblématique, à la limite de la récupération.

Certains couturiers en quête de liberté un rien provocatrice iront jusqu'à placer leur collection sous son « inspiration ». D'autres en feront une figure de l'émancipation féminine.

Claude Cahun construit une œuvre discrète et sensible, peu connue de son temps. Ses poèmes visuels (Le Cœur de Pic, Aveux non avenus) constituent un travail très original, unique en son genre, dont la diffusion fut très restreinte.

Il faut attendre les travaux de Man Ray, qu'elle connaissait, et surtout de Bellmer pour que ce type d'ouvrage rencontre le public. Elle n'est véritablement reconnue qu'à partir de 1992.

C'est en partie volontairement que Claude Cahun s'est tenue à l'écart tout en participant activement à des actions pour l'émancipation des mœurs, pour le progrès social ou la lutte anti-nazie. Son parcours artistique était surtout son précieux jardin secret qu'elle revendiquait comme son « aventure invisible ».

Dès 1940, les deux femmes, très anti-nazies, entrent dans la Résistance active sur l’ile de Jersey où elle vivaient depuis 1937 (tracts anti-nazis). Elles seront arrêtées par la Gestapo en 1944 et condamnées à mort par la cour martiale allemande. Une grande partie de leurs archives et de leur œuvre sera détruite par les nazis et leur maison dévastée. La condamnation à mort va être suspendue et les deux femmes seront libérées avec l’Ile le 8 mai 1945. Très affectée par cette période d’occupation et de résistance, elle ne retournera jamais vivre à Paris. Fragilisée par sa détention, l’état de santé de Claude Cahun se dégrade rapidement, elle décèdera en 1954 et sera enterrée à Jersey. Sa compagne la rejoindra dans sa tombe en 1972.

Claude Cahun 410px-Ch%C3%AEnm%27tchi%C3%A9the_Saint_Br%C3%A9lade_J%C3%A8rri_Schwob_Malherbe_Claude_Cahun




Ulysse92
Ulysse92
Admin

Messages : 3087
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

https://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Claude Cahun Empty Re: Claude Cahun

Message  Elodi Lun 17 Oct 2011 - 11:11

Beaucoup de mélancolie dans son regard de ses auto-portraits..

En effet, reconnue tardivement, ; c'est vers 1995 que le musée des Bx-Arts de Nantes lui consacre une expo, et que j'entends donc parler d'elle pour la 1ère fois.

Merci Ulysse de ce dossier bien documenté!
Elodi
Elodi

Messages : 2
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 45
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Claude Cahun Empty Re: Claude Cahun

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum