jardin d'esprit
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Dimanche 10 juillet 2011 - En 511 Concile d'Orléans

Aller en bas

Dimanche 10 juillet 2011 - En 511 Concile d'Orléans Empty Dimanche 10 juillet 2011 - En 511 Concile d'Orléans

Message  Ulysse92 Lun 11 Juil 2011 - 22:13

Dimanche 10 juillet 2011 - En 511 Concile d'Orléans 800px-Saint_Remy_baptise_Clovis

10 juillet 511 - Clôture du Concile d'Orléans qui définit le statut de l'Église dans le royaume franc. On a parlé de premier concordat.

Le concile d'Orléans de 511 fut le premier des nombreux conciles réunis au VIe et VIIe siècle dans cette ville. Le premier concile est réuni en juillet 511, sur convocation et en la présence de Clovis. Il réunit 32 évêques, venus de toutes les régions du royaume franc, y compris l’Aquitaine, conquise depuis 507 seulement (bataille de Vouillé) sur les Wisigoths ariens, et de Bretagne.

Il condamne l’arianisme, et définit des règles régissant les relations entre le pouvoir royal et l’Église, établissant une coopération entre les rois de France et l’Église catholique. Enfin, autre innovation majeure, il établit le droit d'asile, qui perdure pendant mille ans.

Dimanche 10 juillet 2011 - En 511 Concile d'Orléans Le_concile_d%27Orl%C3%A9ans_en_511

Alliance entre le roi des Francs et l’Église

La nomination des évêques et des abbés revient au roi.

Les biens d’Église sont déclarés exempts d’impôts. Les clercs ne relèvent plus de la justice civile, mais des tribunaux ecclésiastiques.

Établissement du droit d'asile


Dans le premier canon, il est déclaré que toute personne poursuivie, quelle que soit la raison de la poursuite (meurtre, vol ou autre), qui se réfugie dans une église ou ses dépendances, ou dans la maison de l’évêque, bénéficie du droit d'asile. On ne peut l’obliger à en sortir, il peut négocier un dédommagement pour l’acte dont il s’est rendu coupable avec sa victime ou la famille de la victime. L’esclave en fuite ne sera rendu à son maître que si celui-ci jure de ne pas le punir. De même, l’esclave ordonné diacre ou prêtre à l’insu de son maître est libéré d’office ; l’évêque doit cependant dédommager le maître.

Confirmation de la condamnation de l’arianisme par le concile d'Agde (506)

Les ariens repentants sont admis dans l’Église, après deux ans de catéchuménat et une profession de foi publique.

Le concile poursuit la lutte contre le paganisme en condamnant la consultation et la pratique des devineresses et pythonisses.

L'arianisme

Au IVe siècle, l'arianisme joue un rôle important dans le développement du dogme de la trinité chrétienne et conduit à sa formulation. À l'époque, il n'existe pas encore de représentation obligatoire de la relation entre le Père et le Fils. Les ariens adoptent le point de vue d'Origène, le subordinatianisme, selon lequel le Fils n'est pas de la même substance que Dieu, lequel est incréé et intemporel. Si le Fils témoigne de Dieu, il n'est pas Dieu, si le Fils a une position divine, elle est de moindre importance que celle du Père. Pour Arius, le Père seul est éternel, le Fils et l'Esprit ont été créés.

Les ariens professent donc une absence de consubstantialité.

Les arguments de l'arianisme philosophique sont issus du moyen platonisme sur l'absolu et la transcendance divine et suivent une théologie négative pour s'orienter vers un Dieu hors d'atteinte par les seules forces de l'homme et vers un strict monothéisme.

Le second arianisme, celui d'Arius, considère que Jésus est un homme dans lequel s'incarne la Parole de Dieu, suivant le prologue de l'évangile selon Jean.

Dimanche 10 juillet 2011 - En 511 Concile d'Orléans Theodosius-1-
Théodose Ier, empereur romain chrétien
né en 347 mort en 395
qui a fixé le christianisme comme religion d'état

Les antisubordinationistes trinitaires s'opposent à cette vision pour affirmer que « L'arianisme enseigne deux dieux, un incréé et un créé, un élevé et un subordonné ; on tombe ainsi dans le polythéisme. Selon les trinitaires, l'arianisme remet l'enseignement du salut chrétien en question. En effet, comme le comprennent les trinitaires, l'arianisme enseigne qu'outre Dieu pouvant sauver la création, une créature le peut aussi. Si Jésus est seulement de même nature que le Père ou si Jésus n'est pas consubstantiel au Père, en somme si Jésus n'est pas Dieu, les hommes ne peuvent devenir des enfants de Dieu. »


Dimanche 10 juillet 2011 - En 511 Concile d'Orléans 280px-Semissis-Anastasius_I-sb0007
Anastase 1er empereur byzantin qui a reconnu Clovis comme "Auguste"

C'était il y a 1500 ans quand politique et religion décidèrent de faire bon ménage...
Ulysse92
Ulysse92
Admin

Messages : 3087
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Dans les étoiles

https://jardindesprit.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum